Le modèle énergétique de Robben Island

La technologie sans fil et de micro-réseau d’ABB permet à un site sud-africain du patrimoine mondial d’utiliser une énergie solaire stable et durable – et de faire figure de modèle international pour un avenir reposant sur une énergie propre.

Peu accueillante tant elle est isolée, l’île sud-africaine de Robben Island a abrité, durant plusieurs siècles, une célèbre prison exposée à la fois au soleil et au vent. C’est à cet endroit que Nelson Mandela a passé 18 ans de sa vie durant son difficile mais finalement glorieux combat visant à mettre fin à l’apartheid. Cette île, dont la prison sert désormais de musée vivant, est récemment devenue un modèle d’avenir en matière d’énergie propre.

Pour alimenter en électricité Robben Island, site du patrimoine mondial de l’UNESCO accueillant quotidiennement jusqu’à 2 000 visiteurs arrivant par ferry ainsi que plus de 100 guides et personnels touristiques en charge du musée, le ministère sud-africain du tourisme vient d’installer un nouveau micro-réseau à énergie solaire faisant appel aux technologies évoluées d’ABB.

Ce micro-réseau, qui est en fait un réseau électrique à petite échelle, permettra à Robben Island de réduire considérablement l’utilisation de génératrices diesel énergivores et polluantes, lesquelles étaient auparavant l’unique source d’énergie de l’île. ABB, qui a installé plus d’une trentaine de micro-réseaux dans diverses configurations, considère sa technologie comme adaptable aux îles situées ailleurs dans le monde – ou à tout endroit où une population reculée ou isolée géographiquement nécessite une énergie propre, durable et stable en dehors du réseau public principal.

Les habitants de l’île y voient là un nouveau moyen de permettre à Robben Island d’inspirer le reste du monde par sa vision et son approche exemplaire. « Robben Island devrait toujours rester un symbole d’espoir pour chacun, a déclaré Vusumzi Mcongo, l’un des guides touristiques âgé de 63 ans, qui a été arrêté à l’âge de 24 ans, puis détenu sur l’île plusieurs années en tant que prisonnier politique. J’ai la conviction que l’avenir sera placé sous de meilleurs auspices. »

Le micro-réseau s’appuie sur une expertise digitale de pointe pour garantir une efficacité optimale. La fonction de contrôle à distance de la solution ABB AbilityTM permet au système d’être surveillé et commandé de la ville du Cap, séparée de l’île par 9 kilomètres de mer aux dangereux courants. Cette installation à distance supprime également le besoin de maintenir une équipe sur Robben Island, dont les conditions météorologiques instables peuvent parfois empêcher tout déplacement entre l’île et le continent.

Robben Island, qui dispose également d’un port et d’un phare en activité, a des besoins énergétiques équivalents à ceux d’un petit village – soit la consommation d’environ 130 foyers. Avant la mise en service du micro-réseau, la dépendance de l’île vis-à-vis des génératrices diesel nécessitait la consommation d’environ 600 000 litres de carburant par an, laquelle engendrait des coûts élevés et une pollution considérable. En permettant à l’île de s’alimenter à l’énergie solaire pendant au moins neuf mois sur douze et en n’utilisant le gazole que comme une solution de secours, le micro-réseau devrait abaisser les dépenses de carburant et les émissions de carbone de 75 %.

« Les micro-réseaux représentent une composante clé des réseaux du futur, a déclaré Claudio Facchin. La technologie que nous mettons en place sur l’île de Robben Island est bel et bien l’un des jalons montrant comment nous pouvons promouvoir des réseaux plus puissants, plus intelligents et plus respectueux de l’environnement. »

Le micro-réseau de Robben Island capte l’énergie solaire à partir d’un ensemble de panneaux photovoltaïques qui, situés dans la partie sud-est de l’île, couvrent une zone de la superficie d’un terrain de football et affichent une capacité maximale de 667 kilowatts. 12 onduleurs solaires convertissent le courant continu (CC) variable provenant des panneaux solaires en courant alternatif (CA) nécessaire pour alimenter l’île en électricité. Le micro-réseau peut utiliser l’énergie solaire tout au long de la journée, avec l’assistance d’un groupe de batteries capable de fournir de l’électricité pendant environ sept heures après le coucher du soleil.

Ce projet s’inscrit dans le cadre d’une initiative de tourisme durable financée par le ministère du tourisme et a été mis en œuvre par SOLA Future Energy, une entreprise d'ingénierie, d’approvisionnement et de maîtrise d’ouvrage.

Autre avantage du réseau sans fil, aucune tranchée de câblage n’est nécessaire, ce qui contribue à protéger l’habitat local. Intégré au programme du patrimoine naturel sud-africain, Robben Island compte plus de 20 000 manchots du Cap, des troupeaux de springboks, emblème national de l’Afrique du Sud, ainsi qu’un sanctuaire d’oiseaux.

« Je voue une véritable passion à ce lieu, a déclaré Mr. Mcongo, le guide touristique, qui tient à la préservation de l’héritage naturel et historique de Robben Island. Je peux tirer des leçons du passé, car le passé a fait de moi celui que je suis aujourd’hui. »

Share this article

Facebook LinkedIn Twitter