Les microréseaux offrent des solutions aux défis énergétiques actuels

ABB offre de l’énergie durable et stable, n’importe où et n’importe quand

Les exemples s’accumulent : Un microréseau permet l’autosuffisance énergétique d’une île en Alaska.

Des microréseaux fournissent de l’énergie durable à l’une des villes les plus chaudes et les plus reculées d’Australie et à une station de recherche d’Antarctique situées dans l’un des lieux les plus froids sur Terre.

Et au Kenya, un microréseau sert de source d’énergie fiable pour un centre de la Croix-Rouge international qui ne pouvait plus dépendre du réseau électrique principal, tandis qu’un autre génère l’énergie éolienne d’un village isolé qui ne peut être relié à un réseau central.

Que ce soit pour maintenir l’alimentation énergétique ou simplement pour l’offrir, la technologie de microréseau d’ABB fournit de l’énergie stable et durable sous forme de systèmes autonomes ou de solutions de secours pour les réseaux publics centraux. Et bien que l’installation de Robben Island, en Afrique du Sud, soit le plus récent projet de microréseau de l’entreprise, ce n’en est qu’un parmi près de 40 microréseaux d’ABB actuellement en place à travers le monde.

 « Nous sommes laissés à nous même ici, dans le golfe d’Alaska. Nous devons donc régler nos propres problèmes », explique Darron Scott, président de la Kodiak Electric Association, une coopérative en alimentation énergétique qui utilise la technologie de microréseau d’ABB pour produire et gérer son électricité, laquelle est générée à 99 pour cent par l’énergie éolienne et d’autres sources renouvelables. Cette coopérative alimente Kodiak, une île de presque 14 000 habitants vivant entre autres des industries de la pêche, des mines et de l’exploitation forestière.

Qu’est-ce qu’un microréseau? À la base, il s’agit d’un réseau électrique à petite échelle, c’est-à-dire un réseau électrique régional autosuffisant pouvant fonctionner aussi bien seul que connecté à un réseau central. Les microréseaux tirent souvent parti des sources d’énergie renouvelable dans la région, comme l’énergie éolienne et l’énergie solaire, ainsi que des systèmes sur mesure permettant de stocker de l’énergie dans des piles. Ils peuvent aider les communautés à réduire ou à éliminer leur dépendance aux groupes électrogènes à moteur diesel ou autres combustibles fossiles.

Les microréseaux sont naturellement très efficaces puisqu’ils se trouvent généralement à proximité du lieu où l’énergie est consommée. Et étant donné que leurs composantes, notamment la technologie d’automatisation, les piles, le convertisseur de puissance et les systèmes de commande, se transportent facilement dans des conteneurs, ils sont rapides à normaliser, à inspecter et à installer.

La technologie de gestion d’alimentation d’ABB remplit les fonctions essentielles que sont la coordination, l’intégration et la stabilisation des diverses sources d’énergie, en plus d’assurer le changement de sources (par exemple, lorsque les panneaux solaires se désactivent au coucher du soleil et que le réseau passe harmonieusement aux piles de stockages comme source d’alimentation). Donc, que l’électricité provienne de l’énergie éolienne, solaire ou hydraulique ou de groupes électrogènes diesel de secours, les microréseaux d’ABB peuvent garantir un courant stable et fiable à n’importe quel moment de la journée et n’importe quelle saison de l’année.

Grâce à de telles capacités, les microréseaux contribuent à intégrer les énergies renouvelables aux sources d’alimentation planétaires au moment où le monde s’inquiète de plus en plus des répercussions écologiques des combustibles fossiles. Il s’agit d’un élément clé pour toutes les communautés et les entreprises à la recherche des solutions fiables et durables pour remplacer les sources d’énergie qui émettent du carbone. C’est un point encore plus important pour les marchés des pays émergents, dont la demande grandissante en matière d’énergie fiable imposera une pression additionnelle à l’environnement, à moins que des solutions d’énergie propre y soient adoptées.

L’expérience d’ABB au Kenya témoigne du rôle essentiel que peuvent jouer les microréseaux sur les marchés émergents, que ce soit dans des villages isolés ou en milieu urbain. À Marsabit, une ville oasis venteuse de 5 000 personnes dans le nord du Kenya qui n’est pas connectée au réseau national, ABB a créé un microréseau qui tire parti de l’énergie générée par deux éoliennes et un groupe électrogène diesel de secours.

À Nairobi, le défi était tout autre. La ville y est desservie par un réseau public central qui subit fréquemment des pannes de courant. C’est pourquoi le comité international de la Croix-Rouge a retenu les services d’ABB afin de monter un microréseau pour alimenter son centre logistique mondial de Nairobi. Ce centre compte 170 employés et envoie de la nourriture, des médicaments et du matériel de secours dans les quatre coins du continent africain. Le système d’ABB intègre les sources d’énergie solaire et diesel de façon à fournir une alimentation électrique fiable.

« Il est essentiel que notre personnel ait accès à une source d’énergie fiable pour continuer de sauver des vies sur le terrain », fait valoir Peter Mauer, président du comité international de la Croix-Rouge.

Le président et directeur général d’ABB, Ulrich Spiesshofer, estime que les microréseaux jouent un rôle essentiel en matière de modernisation durable. « Les microréseaux ont un potentiel énorme en Afrique, où plus de 600 millions de personnes n’ont pas accès à l’électricité. C’est également le cas pour de nombreuses autres parties du monde, comme dans le sous-continent indien et dans les communautés insulaires ou isolées, explique-t-il. L’accès à une source d’électricité fiable est un facteur de développement économique essentiel. »  

Share this article

Facebook LinkedIn Twitter