ABB : Poursuite de la croissance

  • Hausse de 5 % des commandes totales 1 et de 6 % des commandes de base ; progression enregistrée dans toutes les régions
  • Hausse de 11 % des commandes de services et de logiciels ; une dynamique favorisée par ABB AbilityTM
  • Chiffre d’affaires en hausse de 3 %
  • Marge EBITA d’exploitation2 en progression à 12,9 %
  • Résultat net de 571 millions de dollars ; augmentation de 7 % du bénéfice d’exploitation par action3
  • Cash-flow d’exploitation de 954 millions de dollars
  • Stabilité du fonds de roulement en pourcentage du chiffre d'affaires, impacté par le rachat de B&R et la cession de l’activité Câbles HT
  • Rachat de B&R finalisé le 6 juillet dernier ; son intégration est en bonne voie
  • Renforcement de la position de leader du Groupe dans le secteur de l’électrification suite au rachat de GE Industrial Solutions

« Nous maintenons notre dynamique de croissance dans toutes les régions, avec des commandes totales en hausse de 5 % et un chiffre d'affaires en progression de 3 % au 3ème trimestre, tout en poursuivant la transformation du business model de la division Power Grids, explique Ulrich Spiesshofer, CEO d’ABB. Notre politique davantage orientée vers les marchés et axée sur les segments à forte croissance, tels que les solutions de recharge pour véhicules électriques, la robotique et l’agroalimentaire, porte ses fruits. »

« Les divisions Electrification Products et Robotics and Motion ont enregistré une forte progression de leurs marges, et les divisions Industrial Automation et Power Grids ont affiché de solides performances opérationnelles ce trimestre, ajoute-t-il. L'intégration de B&R avance à un bon rythme et, suite au rachat de GE Industrial Solutions annoncé récemment, nous confortons notre position de N°2 au niveau mondial dans le secteur de l’électrification et disposons d’un plan clairement défini pour mener à bien nos ambitions en matière de création de valeur. »

« À l’avenir, nous allons continuer de donner la priorité à une croissance organique rentable. Nous allons poursuivre nos efforts et prendre des mesures appropriées en vue de terminer 2017, une année de transition, sous les meilleurs auspices, précise-t-il. Nous allons continuer de réduire les risques associés à notre portefeuille et poursuivre notre changement de cap afin de privilégier les segments à plus forte croissance et d’accroître notre compétitivité. »

CHIFFRES CLÉS

ÉVOLUTION

ÉVOLUTION

(en millions USD, sauf mention contraire)

T3 2017

T3 2016

USD

Base compa-

rable1

9M 2017

9M 2016

USD

Base compa-

rable1

Commandes

8 157

7 533

+8 %

+5 %

24 909

25 102

-1 %

+1 %

Chiffre d’affaires

8 724

8 255

-+6 %

+3 %

25 032

24 835

+1 %

+2 %

EBITA d’exploitation2

1 124

1 063

+6 %

-3 %4

3 109

3 134

-1 %

0 %4

en % du chiffre d’affaires d’exploitation

12,9 %

12,8 %

+0,1 pt

12,5 %

12,6 %

-0,1 pt

Résultat net

571

568

1 %

1 820

1 474

23 %

Bénéfice de base par action (USD)

0,27

0,27

1%3

0,85

0,68

+24 %3

Bénéfice d'exploitation par action2(USD)

0,34

0,33

+4 %3

+7 %3

0,92

0,96

-4 %3

-2 %3

Cash flow d’exploitation

954

1 081

-12 %

1 930

2 415

-20 %

1 Taux de croissance des commandes, des commandes de base, du chiffre d’affaires et du carnet de commandes à périmètre comparable (évolution en devises locales ajustée des effets des acquisitions et des cessions). Les taux de croissance en dollars US sont présentés dans le tableau des chiffres clés.

2 Pour le rapprochement des mesures non-GAAP, se reporter à l'annexe « Rapprochements complémentaires et définitions » dans les États financiers ci-joints du 3ème trimestre 2017.

3 Les taux de croissance du bénéfice par action sont calculés en utilisant des montants non arrondis. Le bénéfice d’exploitation par action comparable est exprimé en devises constantes (taux de change de 2014, et non réajusté pour tenir compte des évolutions du portefeuille d'activité)

4 Devises constantes (non réajusté pour tenir compte des évolutions du portefeuille)

Perspectives à court terme

Malgré la persistance d'incertitudes, des signes macroéconomiques plutôt positifs apparaissent en Europe et aux États-Unis, tandis que le marché chinois devrait poursuivre sa croissance. Dans son ensemble, le marché mondial affiche une croissance modeste, et est impacté par des tensions géopolitiques dans diverses régions du monde. Les prix du pétrole et les effets de change devraient continuer d'influer sur les résultats du Groupe. 2017 demeure une année de transition pour ABB.

Résultats du Groupe au 3ème trimestre 2017

Commandes

Les commandes totales ont affiché une hausse de 5 % (8 % en dollars US) par rapport au troisième trimestre de l’année dernière, reflétant une forte progression des commandes de base dans toutes les divisions et régions. Les commandes de base (inférieures à 15 millions de dollars US) ont grimpé de 6 % (10 % en dollars US). Les commandes majeures ont accusé une baisse de 5 % (4 % en dollars US) et représentent 9 % des commandes totales, contre 11 % un an plus tôt, traduisant ainsi la poursuite du changement de business model d’ABB. Du fait de l’évolution du dollar US par rapport au même trimestre de l’année dernière, les conversions de devises ont eu un effet nul sur les commandes totales. Les évolutions du portefeuille d'activité liées au rachat de B&R et à la cession de l’activité Câbles HT ainsi que les modifications du business model ont eu un impact positif net de 3 % sur les commandes totales.

Dans le secteur des services et des logiciels, les commandes totales ont progressé de 11 % (12 % en dollars US), représentant désormais 18 % des commandes totales du Groupe, contre 17 % il y a un an.

Le carnet de commandes à la fin septembre 2017 atteignait 23,424 milliards de dollars US, accusant ainsi une baisse de 1 % (5 % en dollars US) par rapport à la fin septembre 2016. Au troisième trimestre, le ratio de prises de commandes2s’est établi à 0,94, contre 0,91 au même trimestre de 2016.

Vue d'ensemble des marchés

La tendance de la demande dans l’ensemble des régions d’ABB s’est avérée positive au cours du trimestre :

  • l’Europe a bénéficié d’évolutions commerciales favorables dans les secteurs de l’industrie, du transport et des infrastructures et de la planification favorable des dépenses majeures d’investissement. Les commandes totales ont progressé de 8 % (18 % en dollars US), notamment grâce à la contribution du Royaume-Uni, de la France et de la Norvège qui ont plus que compensé le recul enregistré par l’Allemagne et la Suède. Au Royaume-Uni, ABB a décroché une commande de 130 millions de dollars portant sur la fourniture d’une infrastructure de transport d'électricité pour la nouvelle centrale électrique de Hinkley Point C, en plus d’une commande de 60 millions de dollars US destinée à renforcer le réseau électrique reliant la centrale au réseau national. Les commandes de base ont gagné 2 % (13 % en dollars US), principalement grâce aux marchés espagnol, français, norvégien et turc.
  • La région Amériques a enregistré une évolution positive, bénéficiant de la hausse de la demande en faveur de l’automation en général et du besoin de solutions à haute efficacité énergétique pour les secteurs de l’industrie, du transport et des infrastructures. Ce trimestre, les commandes totales ont progressé de 4 % (6 % en dollars US), contre 3 % pour les commandes de base (5 % en dollars US), principalement sous l’effet de l’augmentation de la demande aux États-Unis, au Brésil et au Canada. Aux États-Unis, les commandes totales et de base ont progressé de 3 % (4 % en dollars US).
  • Dans la région Asie, Moyen-Orient et Afrique (AMEA), les commandes totales ont gagné 2 % (2 % en dollars US), grâce notamment à la forte croissance enregistrée dans les Émirats arabes unis, en Afrique du Sud et en Australie, en dépit d’une baisse en Arabie Saoudite. En Chine, les commandes totales ont légèrement reculé, sachant que la hausse de 10 % des commandes de base (12 % en dollars US) n’a pas réussi à compenser la baisse du nombre de commandes majeures décrochées. Les moteurs sous-jacents de la demande en Inde sont restés favorables ; toutefois, ils ont été contrebalancés par les effets de la mise en place de la nouvelle taxe nationale sur les biens et services. Les commandes de base de la région AMEA ont augmenté de 12 % (11 % en dollars US) grâce à la contribution de la Chine, de l’Australie et des Émirats arabes unis.

La demande dans les trois principaux secteurs de clientèle d’ABB a affiché une tendance positive :

  • Le secteur des utilités a poursuivi ses investissements sélectifs, ajoutant de nouvelles capacités sur les marchés émergents, modernisant les infrastructures électriques vieillissantes sur les marchés matures et intégrant des énergies renouvelables à l’échelle mondiale. Il investit également dans des solutions d’automation et de contrôle afin de renforcer la stabilité du réseau.
    • Dans l’industrie, les investissements dans les solutions robotiques et d'automatisation des machines destinées au secteur automobile et à l’industrie en général sont restés positifs. Les investissements dans les industries de process, notamment dans les secteurs pétrolier et gazier, sont restés faibles dans l’ensemble, avec des investissements ciblés principalement dans les services et les gains de productivité.
    • La demande des secteurs du transport et des infrastructures a été mitigée. La demande en faveur de solutions d’automatisation des bâtiments et de solutions rehaussant l’efficacité énergétique est restée forte tandis que le secteur marin - à l’exception des navires de croisière - a connu des difficultés en raison de la faiblesse des secteurs pétrolier et gazier et de celui des porte-conteneurs. Les data centers et la recharge des véhicules électriques sont restés parmi les activités les plus florissantes de ce trimestre.

Chiffre d’affaires

Le chiffre d'affaires a augmenté de 3 % (6 % en dollars US) au troisième trimestre, enregistrant une plus forte progression dans les divisions Electrification Products, Robotics and Motion et Industrial Automation, et accusant une légère baisse en glissement annuel dans la division Power Grids. Le chiffre d'affaires total des services et des logiciels a progressé de 2 % (2 % en dollars US), représentant 17 % du chiffre d'affaires total du Groupe, contre 18 % il y a un an. Du fait de la dépréciation du dollar US par rapport au troisième trimestre 2016, les commandes ont bénéficié des effets des conversions à hauteur de 2 %. Les évolutions du portefeuille d'activité liées au rachat de B&R et à la cession de l’activité Câbles HT ainsi que les modifications du business model ont eu un impact positif net de 1 % sur le chiffre d'affaires.

EBITA d’exploitation

L’EBITA d'exploitation s’est établi à 1,124 milliard de dollars US, en hausse de 3 % en devises constantes (6 % en dollars US). La marge EBITA d’exploitation s’est élevée à 12,9 %, soit une progression de 0,1 % par rapport au même trimestre l’année passée. Elle a progressé en glissement annuel dans les divisions Industrial Automation et Power Grids, mais a légèrement fléchi dans les divisions Electrification Products et Robotics and Motion, tout en affichant une hausse par rapport au 2ème trimestre 2017. L’EBITA d’exploitation a bénéficié des effets positifs des réductions de coûts et de l’évolution positive des volumes, qui ont plus que compensé l’augmentation des prix des matières premières et les investissements réalisés pour favoriser la croissance et la transformation de l’entreprise. L’EBITA d’exploitation a également profité de la dépréciation du dollar US par rapport au même trimestre de l'année dernière ; en outre, le rachat de B&R et la cession de l'activité Câbles HT ont eu un impact positif sur cet indicateur financier.

Résultat net, bénéfice de base et bénéfice d'exploitation par action

Le résultat net a enregistré une hausse, passant de 568 à 571 millions de dollars US, et le bénéfice de base par action est resté inchangé à 0,27 dollar US par rapport au même trimestre de l’année dernière. Le bénéfice d’exploitation par action s’est établi à 0,34 dollar US, contre 0,33 dollar US pour le même trimestre de 2016, soit une hausse de 7 % en devises constantes.3 Le résultat net a bénéficié de l'impact positif des performances opérationnelles, partiellement contrebalancé par la hausse des charges de restructuration et des coûts associés, une augmentation des charges d'acquisition et certains éléments non opérationnels, par rapport à la même période de l’année dernière.

ABB : POURSUITE DE LA CROISSANCE 2 /6

Cash flow d’exploitation

Le cash flow d’exploitation s’est établi à 954 millions de dollars US, contre 1 081 millions de dollars US pour le même trimestre de 2016. Il a été principalement impacté par une hausse des créances d’exploitation courantes liées au surcroît de prestations facturées ce trimestre et à la constitution de stocks destinés à servir la croissance du Groupe.

Performances par division au 3ème trimestre

Electrification Products

Les commandes totales ont progressé de 7 % (7 % en dollars US), sachant que la demande dans les secteurs de la construction et des utilités est restée positive, notamment dans la région AMEA. Le chiffre d’affaires a augmenté de 5 % ce trimestre (5 % en dollars US). La marge EBITA d’exploitation a fortement progressé de 110 points de base, mais est restée légèrement inférieure à son niveau du troisième trimestre 2016, principalement en raison d’une augmentation des prix des matières premières qui a plus que contrebalancé les gains de productivité et les réductions de coûts.

Robotics and Motion

Les commandes totales ont progressé de 4 % (5 % en dollars US) grâce au maintien de la demande en faveur de solutions robotiques et à haute efficacité énergétique dans l’automobile et dans l’industrie en général. Ce trimestre, la demande sur les marchés finaux de process est restée stable voire a légèrement progressé ce trimestre. Les commandes de base auprès de tiers ont enregistré une nouvelle hausse de 7 % (8 % en dollars US) tandis que les commandes majeures sont restées à un niveau faible ce trimestre. Le chiffre d’affaires a augmenté de 8 % (10 % en dollars US). La marge EBITA d’exploitation a fortement progressé de 120 points de base, mais est restée inférieure à son niveau du troisième trimestre 2016, principalement en raison d’une augmentation des prix des matières premières qui a plus que compensé les réductions de coûts.

Industrial Automation

Si l’on exclut les effets du rachat de B&R et de conversion de devises, les commandes totales ont progressé de 14 % ; les commandes de base auprès de tiers ont poursuivi leur progression, enregistrant une hausse de 4 %, à la faveur de dépenses d’investissement sélectives dans le secteur minier et celui des navires de croisière et spécialisés. Si l’on tient compte des effets du rachat de B&R et de conversion de devises, les commandes totales et les commandes de base auprès de tiers ont respectivement augmenté de 33 % et de 23 % en dollars US. Le chiffre d'affaires a augmenté de 1 % sans tenir compte des effets du rachat de B&R et de conversion de devises, reflétant ainsi le bon niveau du ratio commandes/facturations de ce trimestre. En tenant compte des effets du rachat de B&R et de conversion de devises, le chiffre d’affaires a progressé de 15 % en dollars US. La marge EBITA d’exploitation a augmenté pour atteindre 12,6 %, traduisant ainsi une meilleure exécution du carnet de commandes, un mix favorable ainsi que des réductions de coûts et des gains de productivité de tout premier ordre.

Power Grids

Les commandes totales ont été impactées par des retards dans le calendrier d'attribution des commandes majeures et une sélectivité des projets toujours de mise suite au changement de business model. Les commandes de base auprès de tiers ont progressé de 5 % (6 % en dollars US), une hausse soutenue par les investissements sur les marchés émergents. Forte de ses nombreux succès remportés à l’échelle mondiale, la division continue d’exploiter et d'étendre son offre ABB Ability, destinée à favoriser la digitalisation du réseau et à renforcer la position de leader d’ABB en tant que partenaire de choix. Le chiffre d'affaires a reculé de 2 % (est resté stable en dollars US) en raison du calendrier d’exécution du carnet de commandes et d’une diminution du volume de commandes consécutive au changement de business model. La marge EBITA d’exploitation a augmenté de 0,2 point à 9,8 %, reflétant ainsi les progrès réalisés en termes de productivité et de réductions de coûts, une solide exécution du carnet de commandes et une évolution du mix produits, autant de facteurs qui ont plus que compensé les investissements en faveur de la croissance. Le programme « Power Up » mis en œuvre par la division afin de favoriser sa transformation et la création de valeur se poursuit, et le Groupe continuera d’investir dans cette initiative au cours des prochains trimestres.

Stratégie « Next Level » – Phase 3

ABB met en œuvre sa stratégie « Next Level » en se focalisant sur ses trois domaines prioritaires : la croissance rentable, l'excellence opérationnelle et la collaboration orientée business. Ce trimestre, ABB a poursuivi la mise en œuvre de sa stratégie Next Level en confirmant son changement d'orientation en faveur de segments à plus forte croissance, en renforçant sa compétitivité et en réduisant les risques associés à son portefeuille.

ABB a renforcé sa position de N°2 mondial dans le secteur de l’automatisation industrielle en finalisant le rachat de B&R le 6 juillet dernier. B&R, plus grand fournisseur indépendant au monde de solutions à architecture ouverte reposant sur des produits et logiciels pour l’automation des machines et des usines, se distingue par son business model exclusif et sa dynamique de croissance durable à long terme. Ce rachat a permis à ABB de combler ses lacunes historiques dans le secteur de l’automation des machines et des usines et de proposer à ses clients du monde entier un portefeuille complet et inégalé dans le secteur de l’automation. L’intégration de B&R est bien engagée et en bonne voie.

Le 25 septembre dernier, ABB a annoncé un accord concernant l’acquisition de GE Industrial Solutions (GE IS), branche mondiale de General Electric spécialisée dans les solutions d’électrification, pour un montant de 2,6 milliards de dollars US. GE IS bénéficie de solides relations clients dans plus de 100 pays et d’un vaste parc installé bien ancré en Amérique du Nord, premier marché d’ABB. En 2016, GE IS a enregistré un chiffre d’affaires d’environ 2,7 milliards de dollars US, avec une marge EBITDA d'exploitation d’à peu près 6 %. Cette transaction devrait avoir un effet relutif sur le bénéfice d’exploitation par action dès la première année. ABB pense réaliser ainsi environ 200 millions de dollars US de synergies de coûts annuelles en cinq ans, ce qui constituera un atout clé pour élever GE IS au niveau de performances de ses concurrents. Dans le cadre de cette transaction et de la création de valeur globale, ABB et GE ont convenu d’établir une relation d’approvisionnement stratégique à long terme concernant les produits de GE IS et les produits d’ABB que GE achète aujourd’hui. Par le biais de cette acquisition, ABB renforcera sa position de n°2 mondial dans le secteur de l’électrification et améliorera considérablement son accès au très attractif marché nord-américain. En raison de cette transaction, ABB a décidé de suspendre son programme de rachat d’actions annoncé précédemment. Cette transaction devrait être finalisée au premier semestre 2018.

Au cours des derniers trimestres, ABB a lancé avec succès son offre ABB Ability dans le cadre de nombreux événements client, et a continué de décrocher des commandes en appliquant son business model fondé sur des solutions destinées à la digitalisation de l’industrie. ABB a présenté plus de 180 solutions couvrant tous les segments de clientèle. Lors de sa journée de l’innovation et de la technologie organisée dans son usine de robotique nord-américaine d’Auburn Hills dans le Michigan, ABB a présenté à ses partenaires toute l’étendue et la qualité de son offre digitale ainsi que la taille de son activité dans ce domaine.

Ce trimestre, ABB a renforcé sa position de pionnier dans le développement d’infrastructures pour véhicules électriques. La demande des clients est soutenue en faveur de solutions de charge intégrées basées sur le cloud reposant sur ABB Ability, lesquelles permettent une meilleure gestion des flux d’électricité, d’informations et financiers, contribuant ainsi entre autres à une réduction des coûts d’exploitation et à une augmentation du temps de fonctionnement. Le 20 septembre dernier, ABB a annoncé avoir décroché une commande majeure auprès d’un distributeur d’énergie allemand portant sur 117 stations de recharge rapide destinées à être installées sur les autoroutes allemandes, et venant s’ajouter aux 68 premières stations commandées précédemment.

Le programme de réduction des coûts « White-Collar Productivity » (WCP) a dépassé toutes les attentes depuis son lancement en 2015. ABB est en bonne voie pour atteindre l’objectif de réduction des coûts du programme relevé à 1,3 milliard de dollars US et ce, dans le délai initialement annoncé et pour un montant inférieur d’environ 240 millions de dollars US aux coûts combinés de restructuration et de mise en œuvre prévus à l’origine.

ABB poursuit ses autres programmes de réduction de coûts, en se fondant sur l’excellence opérationnelle et une gestion des plus efficaces de la chaîne logistique pour réaliser des économies de l'ordre de 3 à 5 % du coût des ventes chaque année.

ABB continue de mettre en œuvre son programme de fonds de roulement net pour libérer environ 2 milliards de dollars US d’ici fin 2017. Au cours des 12 derniers mois, ABB a généré 260 millions de dollars US de liquidités en réduisant le fonds de roulement. Des mesures sont prévues afin de permettre l’amélioration des performances requise au 4ème trimestre pour atteindre cet objectif.

Perspectives à court et long terme

Malgré la persistance d'incertitudes, des signes macroéconomiques plutôt positifs apparaissent en Europe et aux États-Unis, tandis que le marché chinois devrait poursuivre sa croissance. Dans son ensemble, le marché mondial présente une croissance en demi-teinte et ressent les effets des tensions géopolitiques dans différentes régions du monde. Les prix du pétrole et les effets de change devraient continuer d'influer sur les résultats du Groupe. 2017 demeure une année de transition pour ABB.

Les perspectives attractives de la demande à long terme dans les trois principaux secteurs de clientèle d'ABB — utilités, industrie, transport et infrastructures — bénéficient de l’impulsion donnée par la transition énergétique et la quatrième révolution industrielle.

Fort de sa position de choix sur le marché, de l'étendue de sa gamme de produits, de son implantation géographique, de son leadership technologique et de sa santé financière, ABB est idéalement placé pour exploiter ces opportunités de croissance rentable à long terme.

Autres informations

Le communiqué de presse et les transparents de présentation des résultats du 3ème trimestre 2017 sont disponibles dans la section News Center d’ABB, sur le site www.abb.com/news et sur la page d'accueil Relations Investisseurs de notre site www.abb.com/investorrelations.

ABB tiendra ce jour une conférence de presse qui débutera à 10:00 (Heure d’Europe Centrale) (09:00 GMT, 04:00 Heure Avancée de l’Est). Cet événement sera accessible par conférence téléphonique. Les personnes qui souhaitent participer doivent composer le +44 203 059 58 62 depuis le Royaume-Uni, le +46 85 051 00 31 depuis la Suède, le +41 58 310 50 00 pour le reste de l'Europe et le +1 866 291 41 66 (appel gratuit) ou le +1 631 570 56 13 (prix d'un appel longue distance) depuis les États-Unis et le Canada. Les lignes seront ouvertes 10 à 15 minutes avant le début de la conférence.

Une conférence téléphonique et par webcast pour les analystes et investisseurs est également prévue et débutera aujourd'hui à 14h00 (Heure d’Europe Centrale) (13h00 Heure d'été britannique, 8h00 Heure Avancée de l’Est). Les personnes qui souhaitent participer doivent composer le +44 203 059 58 62 depuis le Royaume-Uni, le +46 85 051 00 31 depuis la Suède, le +41 58 310 50 00 pour le reste de l'Europe, et le +1 866 291 41 66 (appel gratuit) ou le +1 631 570 56 13 (prix d'un appel longue distance) depuis les États-Unis et le Canada. Les participants doivent appeler 10 minutes avant le début de la conférence téléphonique. Cette dernière sera également accessible sur le site d'ABB et une session enregistrée sera disponible en podcast une heure après la fin de l'appel et pourra être téléchargée à partir de notre site web. www.abb.com/investorrelations

ABB (ABBN : SIX Swiss Ex) est un leader des technologies de pointe dans les domaines de la robotique et du contrôle de mouvement, de l’automatisation industrielle, des réseaux électriques et des produits d’électrification, au service de ses clients dans l'industrie, le transport, les infrastructures et les utilités. Fort d’un héritage de plus de 125 ans d’innovation, ABB écrit aujourd’hui l’avenir de la digitalisation de l’industrie et conduit la transition énergétique et la quatrième révolution industrielle. ABB est présent dans plus de 100 pays et compte quelque 136 000 employés. www.abb.fr

CALENDRIER DES INVESTISSEURS 2018

Résultats du quatrième trimestre et de l'exercice 2017

8 février 2018

Assemblée générale annuelle

29 mars 2018

Résultats du premier trimestre 2018

19 avril 2018

Résultats du deuxième trimestre 2018

19 juillet 2018

Résultats du troisième trimestre 2018

25 octobre 2018

Remarques importantes sur les données prévisionnelles

Ce communiqué de presse comprend des informations et affirmations prévisionnelles ainsi que d’autres déclarations concernant les perspectives de nos activités, notamment dans les sections « Perspectives à court-terme », « Perspectives » et « Stratégie « Next Level » – Phase 3 » de ce communiqué. Ces données sont définies d’après des anticipations, estimations et projections actuelles concernant les facteurs susceptibles d’affecter nos performances à venir, y compris la situation économique mondiale et la situation économique des régions et des industries qui constituent les marchés les plus importants d’ABB Ltd. En règle générale, il est possible d’identifier ces anticipations, estimations et projections par des déclarations contenant les mots « anticiper », « penser », « estimer », « viser », « envisager », « devrait », « entendre » ou toute autre expression similaire. Toutefois, il existe de nombreux risques et incertitudes, dont beaucoup se trouvent en dehors des limites de notre contrôle, qui pourraient entraîner une différence entre nos résultats réels et les données et états financiers prévisionnels inclus dans ce communiqué de presse et qui pourraient affecter notre capacité à atteindre tout ou partie des objectifs annoncés. Les facteurs importants susceptibles d’entraîner de telles différences incluent, entre autres, les risques d’affaire liés à la volatilité de l’environnement économique mondial et des conditions politiques, les coûts associés aux activités de mise en conformité, l’accueil que les marchés réservent à nos nouveaux produits et services, les changements de réglementations gouvernementales, les fluctuations de taux de change ainsi que d’autres facteurs du même type décrits dans les documents déposés par ABB le cas échéant auprès de la Commission des Opérations de Bourse des États-Unis, y compris nos rapports annuels dans le formulaire 20-F. Bien que le groupe ABB Ltd estime que les anticipations que reflètent ces données prévisionnelles reposent sur des hypothèses raisonnables, il ne peut aucunement garantir que ces anticipations seront réalisées comme prévu.

Zurich, 26 octobre 2017, Ulrich Spiesshofer, CEO

Share this article

Facebook LinkedIn Twitter