La modernisation d’ABB prolonge de 20 ans la vie des brise-glace canadiens

La modernisation du NGCC Pierre Radisson a été exécutée avec succès dans le cadre d’un programme d’amélioration qui touchera en tout dix navires de la flotte de la Garde côtière canadienne.

ABB a achevé avec succès sa première modernisation d’un brise-glace de la Garde côtière canadienne (GCC), en installant les plus récents matériels et logiciels à bord du NGCC Pierre Radisson, navire de 38 ans, dans le cadre de l’amélioration complète du système de distribution de la puissance de propulsion du navire, qui comprenait l’installation de douze nouveaux moteurs à courant continu et d’un système complet de commande de la propulsion. Le contrat inclut l’option d’assurer la modernisation de deux autres brise-glace de la GCC, le NGCC Des Grosseillers et le NGCC Amundsen, tous deux cumulant plus de 30 ans de service.

En outre, le projet comportait le lancement d’un programme de prolongation de la vie des navires qui comprend le rajeunissement, effectué par ABB, de dix des treize navires polyvalents de grande autonomie de la GCC. Le programme prévoit aussi l’amélioration des brise-glace lourds et moyens, qui conduisent des opérations de recherche et de sauvetage et qui jouent un rôle primordial dans le déglaçage des voies maritimes du nord du Canada. Ces processus de modernisation se dérouleront successivement à compter d’aujourd’hui, jusqu’en 2020, en collaboration avec des spécialistes locaux en intégration de système électrique, alors que les navires se trouvent accostés à leur port d’attache.

Nathalie Pilon, présidente d’ABB au Canada, a ajouté : « Nous sommes ravis que le Gouvernement du Canada ait choisi ABB pour le soutien de la Garde côtière canadienne dans ce projet de grande envergure qui vise l’infrastructure maritime du pays. Nous nous réjouissons à l’idée de pouvoir poursuivre cette collaboration de longue date qui assurera la sécurité de la flotte pour de nombreuses années et d’y contribuer encore davantage. Les investissements dans le secteur des brise-glace ont augmenté ces derniers temps. À l’image de sa longue histoire avec les brise-glace, ABB est à l’avant-garde de ce projet de revitalisation. »

La modernisation du NGCC Pierre Radisson était nécessaire en raison de son système d’énergie d’origine, installé il y a 38 ans, qui approchait sa fin de vie. Bien que l’amélioration comprenne le maintien de l’actuelle disposition de six génératrices de courant alternatif avec rectificateurs afin d’alimenter directement les moteurs par le biais de disjoncteurs et de contacteurs mis à jour, l’installation des nouveaux moteurs d’ABB améliorera l’approvisionnement et l’endurance, ce qui permettra au navire de passer plus de temps en mer.

Plus précisément, ABB a doté les navires de systèmes à deux modes de propulsion électrique diesel et électriques en courant alternatif et en courant continu pour une plus grande redondance, où chacun des systèmes comprend un moteur électrique à courant continu connecté directement à l’hélice du navire. ABB a également profité de l’occasion pour connecter des capteurs numériques à une panoplie d’équipement à bord afin d’offrir aux ingénieurs experts à terre une présence virtuelle à bord qui leur permet une détection des problèmes en tout temps. Le service de diagnostics à distance d’ABB améliorera grandement la maintenabilité des navires et contribuera à réduire les temps d’arrêt.

Juha Koskela, chef de la direction de l’unité commerciale des services maritimes et portuaires d’ABB, a déclaré : « Quand le NGCC Pierre Radisson a été construit à la fin des années 1970, la connectivité entre terre et navire se limitait principalement à la radio. L’Internet tel qu’on le connaît aujourd’hui n’existait tout simplement pas. Aujourd’hui, les navires sont connectés numériquement à la terre par satellite, ce qui permet au personnel à terre une plus grande participation aux opérations du navire. Le tournant vers le numérique promet aux brise-glace de la GCC d’innombrables occasions de fonctionner en toute sécurité et d’accomplir leurs missions encore plus efficacement. »

« Nous sommes fiers de notre étroite collaboration avec la Garde côtière canadienne qui vise à contribuer à la sécurité et à la fiabilité des opérations des navires pour de nombreuses années à venir. Les vaisseaux de la GCC naviguent dans des conditions difficiles et accomplissent une grande variété de missions importantes toute l’année. En leur offrant une plus grande endurance, accompagnée d’un service de diagnostics à distances en tout temps, nous pouvons les aider à mener à accomplir leurs tâches », a poursuivi Juha Koskela.

ABB s’illustre par ses technologies pionnières en matière de produits d’électrification, de robotique et d’entraînements, d’automatisation industrielle et de réseaux électriques, servant ses clients des services publics, de l’industrie du transport et des infrastructures partout dans le monde. Riche d’un héritage de plus de 125 ans en matière d’innovations technologiques, ABB écrit aujourd’hui l’avenir de la numérisation industrielle et est au cœur de la révolution énergétique et de la quatrième révolution industrielle. ABB est présente dans plus d’une centaine de pays et compte environ 136 000 employés. Au Canada, l’entreprise s’appuie également sur une solide tradition de plus de cent ans d’innovation, et poursuit son expansion et la localisation de son offre auprès de ses clients. Avec son siège social établi à Montréal, au Québec, ABB exploite près de 50 établissements et emploie quelque 4 000 personnes d’un océan à l’autre du Canada. http://new.abb.com/ca/fr

Share this article

Facebook LinkedIn Twitter