La technologie d'ABB aide à protéger la Nouvelle-Orléans contre les prochaines inondations

Alors que la Nouvelle-Orléans continue à renforcer son infrastructure 14 ans après que l'ouragan Katrina ait ravagé la ville, les moteurs d'ABB propulsent le système de pompage d'eau de haut niveau.

Le 29 août 2005 au matin, l'ouragan Katrina, une tempête de catégorie 5, a engouffré la côte américaine du golfe. La gravité de la tempête a soumis le système de digues de la Nouvelle-Orléans à une pression insoutenable, dans une ville où le niveau d'élévation moyen est de six pieds (1,80 m) sous le niveau de la mer. Comme les digues de la ville ont fait défaut, plus de 80 % de la ville était ensevelie sous plusieurs pieds d'eau et de débris pendant plus de trois semaines et demie.

« C'est un événement dont tout le monde qui habitait dans la région se souviendra », commente Michael Yenni, président de Jefferson Parish, l'une des plus grandes zones résidentielles de la Nouvelle-Orléans.

Par la suite, les responsables gouvernementaux avaient comme défi de non seulement rebâtir la ville, mais également de favoriser un sentiment de sécurité parmi les résidents, ainsi que la garantie qu'une telle catastrophe ne se reproduira plus jamais. Le nouveau projet de pompes et de fermetures de canaux permanents de la Nouvelle-Orléans (PCCP) a débuté quelque temps après afin de réaménager les trois canaux principaux de déversement des digues de la ville pour qu'ils ne soient pas surchargés au cours de prochains raz-de-marée. ABB, chef de file en fabrication de moteurs et d'engrenages, a fourni la technologie nécessaire pour concrétiser le tout.

Trois énormes postes de pompage, situés à l'embouchure des canaux de la 17th Street, de la Orleans Avenue et de la London Avenue, sont maintenant en place et possèdent des moteurs à engrenages verticaux (MEV) d'ABB qui font tourner les immenses pompes fournies par Patterson Pump Co. Ces imposantes pompes peuvent transférer 11 millions de gallons (41 639 530 litres) par minute, soit assez pour vider une piscine olympique en moins de quatre secondes. En cas d'ondes de tempêtes, le poste de pompage pourra rapidement transférer l'eau du système de canaux qui traverse la Nouvelle-Orléans et l'évacuer vers le lac en cas d'urgence.

ABB a installé 17 MEV (7 x 2 500, 10 x 5 000 chevaux-vapeur) qui sont répartis à travers les trois postes de pompage. Les MEV sont idéaux pour le pompage : leur petite taille réduit leur empreinte, tout en leur donnant les avantages de l'efficacité et du facteur de puissance des moteurs à pôles bas et d'une plus grande fiabilité.

ABB a également fourni respectivement sept et dix entraînements à fréquence variable ACS1000i et ACS5000i à moyenne tension, qui sont rattachés à chaque moteur, ce qui permet un démarrage à froid des moteurs lorsque les pompes doivent être subitement activées.

« La capacité de rassembler le tout en une solution qui offre les avantages demandés en matière d'empreinte et répond aux exigences de poids donne une agréable sensation », indique Patrick Standley gestionnaire du développement commercial, Moteurs et générateurs d'ABB. « Je suis fier de pouvoir offrir une solution fiable qui aidera à prévenir les prochaines inondations dans la ville. ABB ne fait pas que proposer une solution, elle aide également à protéger une communauté entière. »

« Nous vivons dans un bol et la seule façon de vivre dans ce genre d'endroit est d'être en mesure de le vider », explique M. Yenni, président de Jefferson Parish. Les responsables du drainage de ce quartier utilisent un système automatisé de contrôle et d'acquisition de données (SCADA), fourni par ABB, pour prévoir la quantité de précipitations dans des secteurs spécifiques, ainsi que la capacité à laquelle les pompes du quartier fonctionnent. Ceci aide le gouvernement à mieux comprendre les répercussions potentielles de la tempête et de prévenir le public par rapport à des dangers, tels que des chutes d'arbres ou de lignes électriques.

Bien que l'ouragan Katrina ait causé des dégâts considérables dans la Nouvelle-Orléans, il n'a pour le moins pas refroidi les esprits de ses résidents, qui étaient déterminés à récupérer leur ville des décombres. La technologie d'ABB l'aide à rester ainsi. « Aujourd'hui, la Nouvelle-Orléans a un système de protection contre les inondations à la fine pointe de la technologie. Le fait que nous pouvons maintenant faire quelque chose qui n'aurait pas pu être fait en 2005 nous rassure énormément », conclut M. Yenni.

Links

Contact us

Downloads

Share this article

Facebook LinkedIn Twitter WhatsApp