Remédier aux niveaux croissants de stress hydrique

Chaque fois que la température atteint de nouveaux records, la question se soulève à nouveau : qu'en est-il de nos réserves d'eau? ABB aide à offrir une réponse.

L'été 2019 a amené de nouveaux records de température en Europe et en Amérique du Nord.

Plus tôt le mois dernier (6 août), le World Resources Institute (WRI) a publié un rapport alarmant : un quart de la population mondiale subit un stress hydrique extrêmement élevé, une situation dans laquelle les ressources d'eau d'une région ou d'un pays sont insuffisantes pour répondre à ses besoins.

L'organisme de recherche a prédit que 17 pays, où vit le quart de la population mondiale, risquent d'épuiser leurs réserves d'eau. Ils subissent des niveaux « extrêmement élevés » de « stress en matière de consommation d'eau », tandis que l'agriculture irriguée, les industries et les municipalités utilisent plus de 80 % de leur approvisionnement disponible en moyenne chaque année. Lorsqu'une ville ou un pays utilisent autant de son eau disponible, une période de sécheresse pourrait avoir des répercussions catastrophiques.

Quarante-quatre pays, qui abritent le tiers de la population mondiale, subissent des niveaux « élevés » de stress hydrique, où 40 % des ressources disponibles sont utilisées en moyenne chaque année. Les pays qui utilisent 20 % ou moins de leurs ressources d'eau disponibles connaissent un risque faible à moyen de les épuiser.

Source : Site Web du WRI (https://www.wri.org/blog/2019/08/17-countries-home-one-quarter-world-population-face-extremely-high-water-stress)
Source : Site Web du WRI (https://www.wri.org/blog/2019/08/17-countries-home-one-quarter-world-population-face-extremely-high-water-stress)

Utiliser une trop grande quantité d'eau disponible a déjà entraîné de graves problèmes. L'Institut mentionne les problèmes partout à travers le monde. « Les réservoirs de Chennai, la sixième plus grande ville d'Inde, sont pratiquement à sec présentement. L'année dernière, les résidents de Le Cap, en Afrique du Sud, ont évité de justesse leur propre "Jour Zéro" d'interruption de la distribution d'eau. L'année avant cela, Rome a rationné son eau pour préserver les ressources limitées », indique le WRI dans son rapport.

L'Institut propose d'augmenter le rendement agricole parmi ses solutions pour réduire le stress hydrique. Si, toutefois, il y avait un logiciel ou un service qui analysait automatiquement l'information par rapport aux approvisionnements en eau et qui pouvait prédire les risques? C'est là qu'ABB entre en jeu.

Le centre d'exploitation collaboratif d'ABB Ability™ à Gênes, en Italie, est un lieu d'information et de connaissances cruciales pouvant aider les services publics d'approvisionnement en eau à augmenter leur efficacité et à veiller à ce que toute leur eau soit utilisée de la meilleure façon possible. Une équipe de spécialistes est à la disposition des services publics d'approvisionnement en eau pour les aider à maximiser leur productivité et efficacité afin que les niveaux de stress hydrique soient aussi bas que possible. Par le fait même, la rentabilité et la productivité des clients augmentent grâce à un meilleur rendement des actifs, une sécurité plus élevée et une réduction des risques et des coûts.

Le centre utilise une vaste gamme de différents logiciels, services et technologies d'ABB pour recueillir et analyser automatiquement les renseignements associés au processus et aux risques de la production d'eau. Les clients aux sites d'exploitation travaillent avec des experts d'ABB dans le centre d'exploitation collaboratif pour veiller à ce que chaque usine de traitement d'eau fonctionne conformément aux exigences en matière de réglementation, de charge, d'environnement et de cybersécurité.

Une autre solution d'ABB, qui peut aider à optimiser le secteur de l'approvisionnement en eau, est le système de contrôle de la distribution électrique d'ABB Ability™. Le service public d'approvisionnement en eau d'Italie, Consorzio di Bonifica Veronese (CBV), a réduit ses coûts d'exploitation de 30 % et son temps d'entretien de 40 % grâce au système.

En donnant des yeux et des oreilles, en termes de détection, aux disjoncteurs du service public, en les reliant au nuage et en utilisant des algorithmes, ABB facilite la prise de décision en permettant au fournisseur d'eau de surveiller et de gérer les opérations par l'entremise d'une interface intuitive en ligne afin d'améliorer leurs services.

Plusieurs villes à travers le monde éprouvent de la difficulté à faire circuler l'eau à travers les conduits jusqu'à leurs clients. Après avoir souligné le problème, des chefs de la direction de services de distribution d'eau au Royaume-Uni ont été appelés l'année dernière pour expliquer pourquoi les fuites étaient si élevées. Les recherches démontrent que certains services publics de distribution d'eau au Royaume-Uni connaissaient des fuites équivalant à deux bains d'eau potable par jour par ménage, en raison d'une infrastructure obsolète. Les solutions d'ABB peuvent également aider dans ce secteur.

Un excellent exemple de réussite est la ville vietnamienne de Ho Chi Minh, qui perdait 30 % de son eau potable en raison de sa vieille infrastructure. « Le système d'approvisionnement en eau de la ville de Ho Chi Minh était en place depuis 60 à 70 ans. Au fil du temps, l'infrastructure s'est détériorée. Les pertes d'eau étaient élevées », explique Tran Quang Minh, directeur général adjoint de SAWACO, service public de distribution d'eau de la ville.

SAWACO a l'objectif ambitieux de réduire les pertes d'eau, qui sont actuellement de 30 %, à seulement 10 % d'ici 2020; la ville utilise le système de contrôle distribué ABB AbilityTM Symphony® Plus, qui est conçu pour les industries de l'eau et de l'électricité, pour atteindre son objectif.

ABB AbilityTM Symphony® Plus intègre un système sophistiqué de détection et de gestion des fuites provenant de l'entreprise de gestion des réseaux hydriques, TaKaDu. Le projet déploie plusieurs points de collecte de données, tels que les capteurs et compteurs pour la surveillance du débit et de la pression, dans le réseau, ce qui permet à SAWACO de surveiller numériquement l'état du réseau « pratiquement en temps réel ».

Le service public est en mesure de détecter, d'analyser et de gérer les événements du réseau en continu; il transforme les renseignements recueillis en mesures immédiates pour réduire les pertes d'eau.

« À plusieurs endroits dans le monde, préserver l'infrastructure d'approvisionnement en eau deviendra de plus en plus complexe et difficile », explique Tran Quang Minh de SAWACO. « Au Vietnam, nous croyons que, grâce à des fournisseurs en technologie tels qu'ABB, nous pouvons bâtir et conserver une infrastructure d'approvisionnement en eau pour la ville de Ho Chi Minh pour le présent et pour l'avenir. »

Links

Contact us

Downloads

Share this article

Facebook LinkedIn Twitter WhatsApp