ABB et l’Université de la Colombie-Britannique prolongent leur collaboration dans la recherche

ABB reste fidèle à sa tradition de collaboration avec les chercheurs universitaires pour porter l’innovation, dans le cadre d’un partenariat de trois ans avec l’Université de la Colombie-Britannique

ABB et l’Université de la Colombie-Britannique (UCB) ont signé un accord de partenariat de trois ans, axé sur la recherche dans le domaine des sciences informatiques, en collaboration avec M. Thomas Fritz, professeur et expert des applications pratiques de la détection biométrique. ABB apportera un financement total de 300 000 $ (100 000 $ par an), dont le complément sera assuré par le gouvernement du Canada.

Grâce à ce partenariat de trois ans avec l’UCB, plusieurs étudiants doctorants et postdoctorants travailleront à des projets dirigés par M. Fritz, de concert avec les chercheurs d’ABB.

« En jumelant les vastes compétences des chercheurs universitaires avec l’industrie et en misant sur l’expertise de nos chercheurs, nous accélérons l’intégration de la nouvelle technologie chez ABB, a déclaré Bazmi Husain, chef de la technologie d’ABB. Les compétences de M. Fritz dans la détection biométrique et la productivité en font un partenaire idéal. »

M. Thomas Fritz a déjà participé à des partenariats avec ABB. Dans des projets de collaboration antérieurs, il a codéveloppé le FlowLight, feu de signalisation personnel qui réduit les interruptions pour les travailleurs de l’industrie des connaissances dans les bureaux. En plus de dynamiser la productivité des travailleurs de bureau d’ABB, cette technologie est concédée sous licence à Embrava Pty Ltd., ce qui permet de continuer de miser sur ce perfectionnement.

L’innovation par la recherche et le développement (R-D), grâce à des projets de collaboration comme ce partenariat avec l’UCB, est le fruit d’une longue tradition chez ABB, qui collabore avec de nombreuses universités mondialement, dont le Massachusetts Institute of Technology (MIT), les universités Carnegie Mellon et Stanford aux États-Unis, l’Université Cambridge au Royaume Uni, l’Institut de technologie de l’Inde, l’Université Tsing Hua en Chine et l’Institut royal de technologie de Suède ne sont que quelques exemples.

Le financement de la R-D est également un impératif stratégique. L’an dernier seulement, ABB a investi environ 1,5 milliard de dollars dans des travaux de R-D, menés dans des centres de recherche dans sept pays : l’Allemagne, la Chine, les ÉtatsUnis, l’Inde, la Pologne, la Suède et la Suisse. L’équipe internationale très compétente d’ingénieurs et de scientifiques d’ABB se consacre à la recherche-développement dans les secteurs qui cadrent avec les technologies centrales de la Société : les communications, la régulation, l’électromagnétique, les matériaux, la mécanique, l’électronique de puissance, les capteurs, les logiciels et la commutation.

ABB (NYSE: ABB) s’illustre par ses technologies pionnières en matière de réseaux électriques, de produits d’électrification, d’automatisation industrielle et de robotique et d’entraînements, en desservant les services publics ainsi que les secteurs de l’industrie, du transport et des infrastructures partout dans le monde. Riche d’un passé marqué par plus de 130 ans d’innovations, ABB écrit aujourd’hui l’avenir de la technologie numérique industrielle et s’inscrit au cœur de la révolution énergétique et de la quatrième révolution industrielle. En tant que partenaire en titre du championnat de Formule E, course internationale de véhicules entièrement électriques de la FIA, ABB repousse les frontières de la mobilité électrique et s’affirme comme un contributeur clé à un avenir durable. ABB est établie dans plus d’une centaine de pays et compte environ 147 000 employés. www.abb.com

Share this article

Facebook LinkedIn Twitter WhatsApp