ABB : pilier de l’expansion mondiale des infrastructures de recharge des VE

Partout dans le monde, chaque borne supplémentaire de recharge rapide qu’ABB met en service vient accroître l’utilité et la viabilité des voitures électriques pour tous.

C’est ce qu’il est convenu d’appeler l’effet réseautique de la mobilité électrique.

Partout dans le monde, à une époque où le grand public, les gouvernements et les entreprises sont en proie aux effets du changement climatique, les bienfaits et l’utilité du transport électrique propre deviennent plus évidents que jamais. Après tout, on estime que 25 % des émissions de carbone et des gaz à effet de serre sont le résultat du transport mû par les combustibles fossiles.

Chef de file mondial de l’électrification, de l’énergie durable et de la mobilité électrique, ABB est parfaitement en mesure de jouer un rôle de pilier dans la généralisation des véhicules électriques – qu’il s’agisse des autobus et des trains électriques ou des navires mus par la propulsion ABB Azipod®. Pour ce qui est des voitures électriques, les bornes de recharge rapide ABB s’illustrent comme des moyens exceptionnels d’autonomisation.

Les bornes de recharge rapide ABB, qui permettent d’accroître de 200 kilomètres (environ 125 miles) l’autonomie de la batterie des voitures en huit minutes à peine, sont déployées partout dans le monde sur les réseaux routiers. Plus de 8 000 bornes de recharge rapide à courant continu d’ABB sont aujourd’hui installées dans 68 pays, et leur nombre ne cesse de s’accroître.

En triomphant de l’« inquiétude de l’autonomie » qui constitue le principal obstacle dans la généralisation des véhicules électriques (VE) dans le grand public, ces réseaux de recharge commencent à offrir aux automobilistes la même utilité et la même commodité que les stations d’essence qui ont généralisé, dans le dernier siècle, les voitures à combustibles fossiles.

Il s’agit de l’effet réseautique classique. Chaque nouvelle voiture électrique mise en service encourage les exploitants des bornes de recharge à en installer encore plus. Du coup, il devient plus viable, pour les autres automobilistes, de se convertir à la voiture électrique. Autrement dit, chaque voiture et chaque borne qui viennent enrichir le réseau le rendent encore plus utile pour tous. Et en ce qui concerne les bornes de recharge rapide ABB – essentiellement le modèle signature Terra HP –, le terme « réseau » prend tout son sens. Grâce aux fonctions numériques de la borne ABB AbilityMC, les bornes de recharge rapide ABB sont connectées à des réseaux qui peuvent être reliés à des systèmes de paiement électroniques et permettre d’exercer une surveillance à distance et d’en assurer l’entretien à partir de centres de régulation.

Voici un tour d’horizon mondial des succès les plus retentissants remportés dans le cadre des réseaux de bornes de recharge rapide ABB.

EUROPE

En Europe, continent qui donne la priorité à la réduction des émissions de carbone, les politiques de l’État ont tendance à privilégier les véhicules électriques et les réseaux de recharge.

Jusqu’à maintenant, les résultats sont exceptionnels, surtout dans les pays nordiques, où l’énergie hydroélectrique produit de l’électricité propre et renouvelable. La Norvège détient la plus grande part du marché mondial des ventes de voitures entièrement électriques, soit plus de 22 %. ABB, qui fournit des bornes de recharge rapide pour le plus vaste parc d’autobus de Norvège, a également fourni plus de 500 bornes de recharge de voitures dans ce pays.

Alors que les combustibles fossiles interviennent toujours pour 20 % dans la consommation globale de l’énergie, le gouvernement islandais a mis en place un programme d’incitation financé par l’État et destiné à accroître l’utilisation des véhicules électriques. Ce programme porte déjà ses fruits, puisque l’Islande compte aujourd’hui plus de 6 000 véhicules électriques, contre seulement 90 en 2014. Ce pays, qui s’inscrit au deuxième rang des nations européennes pour la part du marché des VE, profite des 20 bornes de recharge rapide d'ABB et plus qui ponctuent la Route 1, le principal axe routier et logistique islandais, qui s’étend sur 1 300 kilomètres.

Les infrastructures des VE se développent partout en Europe. Le Danemark a plus de bornes de recharge que de stations d’essence. Et cette année dans les PaysBas, l’exploitant des bornes du réseau, Fastned, a mis en service, dans le cadre d’un partenariat avec ABB, une capacité de recharge de 350 kW.

Grâce à sa politique de transition énergétique Energiewende, l’Allemagne est l’un des pays les plus fortement engagés dans la mobilité électrique. Sur les autoroutes allemandes, le fournisseur d’énergie EnBW a déjà installé près de 200 bornes de recharge rapide de VE dans les stations-service Tank & Rast.

Les constructeurs automobiles allemands apportent également leur concours : la coentreprise Ionity, qui réunit le groupe BMW, Daimler AG, les divisions Audi et Porsche du groupe VW ainsi que le constructeur Ford Motor, exploite un réseau de bornes de recharge. D’ici 2020, Ionity prévoit d’exploiter un réseau d’environ 400 bornes de recharge rapide dans 24 pays européens.

Fournisseur d’Ionity, ABB a déjà livré six bornes de recharge rapide de 350 kW pour le réseau de la Suisse : il s’agit des premières bornes de recharge dotées de câbles refroidis par liquide et installées sur le continent européen. ABB a aussi offert récemment 30 bornes de recharge rapide aux habitants de Zurich, siège de la société, dans le cadre des fêtes qui ont souligné son trentième anniversaire.

En France, on est en train d’installer des réseaux de bornes de recharge rapide ABB. Des concessionnaires automobiles en ont installé plus de 100 sur l’ensemble du territoire pour simplifier la vie de leurs clients. En Corse, des bornes de recharge solaires Terra ABB ont été déployées par Driveco, filiale de Corsica Sole, fournisseur d’électricité solaire sur l’île.

En Italie, ABB a fourni des bornes de recharge dans le cadre du projet Unit-e, cofinancé par la Commission européenne. Ce projet prévoit un réseau de bornes de recharge grâce auxquelles les voitures électriques pourront parcourir les 2 000 kilomètres qui séparent les villes de Gênes et de Dublin (Irlande). Lorsque ce réseau sera achevé, les automobilistes pourront recharger leur véhicule rapidement et facilement tout le long du parcours, quels que soient la marque et le modèle de leur véhicule électrique, la tension de leur batterie ou leur moyen de paiement.

D’autres pays du continent adoptent eux aussi la mobilité électrique. Un réseau de recharge rapide se déploie à vive allure en République tchèque grâce à ABB, qui a fourni 80 bornes de recharge à différents exploitants de réseaux et distributeurs. En outre, les bornes de recharge rapide ABB sont installées sur un nombre croissant de routes et d’autoroutes en Bulgarie.

AMÉRIQUE DU NORD

Deux des réseaux de bornes de recharge les plus importants et dont la progression est la plus fulgurante dans le monde sont actuellement installés aux ÉtatsUnis et font tous deux appel à des bornes de recharge ABB. L’un de ces réseaux, EVgo, est aujourd’hui exploité dans 66 zones métropolitaines et réunit déjà plus de 500 bornes de recharge ABB.

L’autre réseau est l’Electrify America : il s’agit du plus vaste projet d’infrastructure de véhicules électriques aux ÉtatsUnis jusqu’à maintenant. Electrify America devrait être doté de centaines de bornes de recharge dans 17 grandes zones métropolitaines environ, à des intervalles de 190 kilomètres (120 miles) ou moins dans le couloir autoroutier de l’ensemble du pays.

Au Canada, ABB a mis sur pied le Centre d'excellence de la mobilité électrique, dans le cadre d’un investissement de 90 millions de dollars consacré au Campus Montréal de l’entreprise. Ce centre a installé deux bornes de recharge à courant continu Terra 53 ABB pour faire la démonstration du potentiel de cette technologie. Le Centre d’excellence de la mobilité électrique permettra au Canada d’adopter pour les réseaux de transport durable plus intelligent de demain.

ASIE

La Chine, qui représente le plus vaste marché automobile dans le monde, produit le plus grand nombre de véhicules électriques de tous les pays et compte le plus grand nombre de ventes nationales de véhicules électriques dans le monde. Elle obéit à de puissants incitatifs pour électrifier son parc automobile : volonté d’indépendance énergétique, forte pollution atmosphérique dans les grandes villes et ambition de dominer le marché mondial des VE.

Les clients ont bien réagi : il s’est vendu plus de 400 000 voitures entièrement électriques en 2017, selon l’Association chinoise des constructeurs automobiles. Et la demande de bornes de recharge est elle aussi en plein essor.

ABB, qui est l’un des premiers fournisseurs d’électricité en Chine, est bien présente dans ce pays grâce à des bornes de recharge à courant continu installées depuis 2014, année au cours de laquelle l’entreprise a conclu un accord de collaboration stratégique avec BDNT, coentreprise spécialisée dans les voitures électriques, pour fournir des bornes de recharge rapide à courant continu. Grâce à ces accords, ainsi qu’au plan adopté par la Chine pour déployer 120 000 points de recharge d’ici 2020 et à l’électrification à grande échelle des parcs d’autobus urbains du pays, ABB voit s’ouvrir à elle de vastes perspectives de croissance dans le domaine des bornes de recharge rapide.

En outre, ABB est appelée à jouer un rôle charnière dans la fourniture de l’électricité des réseaux de bornes de recharge pour des projets comme la liaison Changji-Guquan, qui transmettra l’électricité à partir de la région de Xinjiang dans le NordOuest jusqu’à la province d’Anhui dans l’Est de la Chine. Cette ligne de transport à courant continu et à ultra haute tension (UHVDC) fera appel à un transformateur de tension de 1,1 million de volts, ce qui est un record; ce transformateur a été mis au point et fabriqué en étroite collaboration avec la State Grid Corporation de Chine. Cette liaison permettra à la Chine de remplacer les installations de production au charbon près des centres urbains par la production de l’énergie renouvelable propre dans les parties moins peuplées du pays, qui peuvent produire en abondance l’énergie solaire et éolienne.

L’Inde est un autre marché de croissance potentiel des VE pour ABB : dans ce pays, l’entreprise contribue à abaisser la tristement célèbre pollution atmosphérique des villes en intégrant l’énergie propre dans l’offre énergétique. Désormais, 50 % de l’énergie solaire produite en Inde transitent par des onduleurs ABB. En outre, la liaison UHVDC de 1 700 kilomètres transmet l’hydroélectricité de l’Himalaya jusqu’à la ville d’Agra, pour ensuite la distribuer partout dans le Nord de l’Inde.

Le groupe de réflexion sur les politiques du gouvernement indien, fidèle à sa volonté de doter le pays de moyens d’énergie propre et de transport durable, a fait installer une borne de recharge rapide Terra 53 ABB au siège de l’organisme, en plein cœur de New Delhi, capitale de l’Inde. Ce groupe de réflexion, appelé NITI Aayog, prévoit de mener un projet pilote dans les réseaux de recharge des VE pour New Delhi.

Share this article

Facebook LinkedIn Twitter WhatsApp