La solution ABB Ability™ utilisée pour aider à résoudre le problème croissant du plastique dans les océans

Une immense quantité de plastique accumulé flotte aujourd’hui au milieu de l’océan Pacifique, entre Hawaï et la Californie. On estime que ce vortex de déchets du Pacifique nord, le plus important parmi cinq zones d’accumulation de plastique en mer, a désormais une taille équivalente à deux fois le Texas et trois fois la France.

Ce vortex constitue un défi environnemental urgent, et la technologie ABB est à présent utilisée pour aider à le résoudre.

 Le navire de recherche environnementale Fantastiko, utilisé par la fondation néerlandaise By the Ocean we Unite (BTOWU), utilise des solutions avancées fournies par ABB pour étudier, mesurer et rapporter des informations sur les concentrations croissantes de matières plastiques dans l’océan. L’objectif de cette organisation caritative est de mettre en lumière les dégâts produits par les millions de tonnes de plastique qui se retrouvent chaque année dans les océans.

La fondation estime que huit millions de tonnes de plastique se retrouvent chaque année dans les océans. Cela représente 23 000 kilos de nouveaux déchets plastiques par minute. Une fois déversés dans l’océan, ils commencent immédiatement à dégrader l’environnement et à intégrer la chaîne alimentaire. Des rapports ont ainsi montré que plus de 200 espèces marines ingéraient du plastique. « Il est désolant de constater les quantités de plastique que nous avons déversées dans les océans », explique le Dr Nanne van Hoytema, coordinatrice de la recherche scientifique au sein de BTOWU.

Pour aider à lutter contre ce problème, le navire de la fondation utilise le logiciel ABB Ability™ Marine Advisory System – OCTOPUS – pour planifier les meilleurs itinéraires afin d’optimiser sa consommation de carburant et son impact opérationnel. Ce logiciel est conçu pour aider l’équipage à planifier des itinéraires, saisir des données d’observation et surveiller les conditions météorologiques lors de ses voyages d’études au large de Rotterdam, aux Pays-Bas; de la France; de la Belgique; du Danemark; du sud de l’Angleterre; et des îles Anglo-Normandes. En outre, le portail de flotte ABB Ability™ aide la fondation à collecter et à analyser les données en temps réel fournies par les capteurs embarqués du Fantastiko.

Ces données incluent non seulement les quantités et les caractéristiques des déchets plastiques rencontrés par le navire, mais également des informations sur le voyage et sur les conditions météorologiques sur le trajet du navire. Grâce au portail de flotte ABB Ability™, les recherches et résultats clés du Fantastiko sont directement accessibles au public via le site web de la fondation. Il est ainsi possible de suivre le statut des expéditions sur le site web de BTOWU, qui présente des informations sur les types de particules plastiques qui sont trouvées.

Photo: Jedimentat44, Creative Commons by 2.0
Photo: Jedimentat44, Creative Commons by 2.0

L’accumulation de plastique dans les océans est de plus en plus reconnue comme un problème majeur auquel il faut s’attaquer. Le Parlement européen a déjà voté une interdiction des plastiques dits à usage unique, dont les couverts, assiettes, cotons-tiges et pailles en plastique. Mais il est possible et indispensable d’en faire davantage, et la mobilisation de l’opinion publique est d’une importance cruciale.

« L’aspect le plus important de nos expéditions de recherche est de présenter nos résultats à un public le plus large possible », explique le Dr van Hoytema. « ABB Ability nous permet de communiquer nos résultats sur les réseaux sociaux. Permettre aux personnes qui nous suivent de conserver un lien direct avec nous lorsque nous en sommes en mer est un moyen rapide et efficace d’intégrer nos recherches à leur quotidien. »

« ABB s’engage à produire des technologies compatibles avec la durabilité, » déclare Mikko Lepistö, vice-président principal pour les solutions numériques au sein de ABB Marine & Ports. « Nous sommes également ravis que notre logiciel marin soit utilisé directement dans la lutte pour la protection de l’environnement marin. » 

D’autres expéditions environnementales utilisant la technologie ABB sont en projet.

Partagez cet article

Facebook LinkedIn Twitter WhatsApp