ABB : la création d’un leader axé sur les industries digitales

Des actions fondamentales pour cibler, simplifier et mener les industries digitales afin d’augmenter la valeur clients et le rendement des actionnaires

- Concentrer le portefeuille sur les industries digitales par la cession de Power Grids

  • La cession de Power Grids à Hitachi élargira le partenariat existant et consolidera la position de Power Grids en tant que leader mondial en infrastructures, avec un meilleur accès aux marchés et aux financements
  • La valeur de l’entreprise de 11 milliards de dollars pour 100 pour cent de Power Grids, l’équivalent d’un EV/op. EBITA multiple de 11,2x
  • Cristallisation de la valeur de la transformation de Power Grids comprenant le doublement de la marge EBITA opérationnelle depuis 2014 
  • ABB doit initialement garder 19,9 pour cent du capital de Power Grids dissocié pour assurer la transition ; option de sortie prédéfinie de 19,9 pour cent du capital à sa juste valeur marchande, avec un prix plancher de 90 pour cent agréé par Entreprise Value, pouvant être exercé par ABB trois ans après la clôture
  • Clôture prévue au cours du premier semestre 2020 
  • ABB prévoit de rendre 100 pour cent du cash net estimé produit des 7,6-7,8 milliards de dollars de la vente des 80,1 pour cent aux actionnaires de manière rapide et efficace par le biais d'un rachat d’actions ou d’un mécanisme similaire

- Simplifier le modèle et la structure de l’entreprise

  • Abandon de la structure matricielle existante
  • Les entreprises gèreront toutes les activités en relation avec les clients, ainsi que les fonctions et les territoires, favorisant ainsi la culture entrepreneuriale d’ABB.
  • Renforcement des activités par le transfert de ressources expérimentées de management des pays
  • Les structures nationales et régionales existantes, y compris les fonctions des comités exécutifs régionaux, seront abandonnées après la clôture de la transaction.
  • Les activités corporates devront être concentrées sur la stratégie, le management du portefeuille et des performances, les affectations des fonds, les technologies phares et la plateforme ABB Ability™ au niveau du Groupe.

- Structurer quatre activités leaders répondant aux besoins des clients

  • Toutes les activités se situent au 1er ou 2ème rang mondial sur des marchés à croissance prometteuse :

- Electrification sous la responsabilité de Tarak Mehta  

- Industrial Automation sous la responsabilité de Peter Terwiesch

- Robotics & Discrete Automation, une combinaison unique de B&R et robotique, sous la responsabilité de Sami Atiya

- Motion, combinant l’offre leader du marché de moteurs et entraînements d’ABB, sous la responsabilité de Morten Wierod, nommé au Comité exécutif à partir du 1er avril 2019

  • Les solutions digitales sur mesure d’ABB Ability™ amélioreront la valeur clients dans chaque activité tout en libérant des synergies à travers une plate-forme commune
  • Grâce à ces mesures, ABB aura un rôle de leader en matière de solutions numériques et de technologies évolutives telles que l’intelligence artificielle.

- Impact financier de la nouvelle structure d’ABB

  • Réduction des coûts de 500 millions de dollars par an à l’échelle du groupe
  • Charges de restructuration non opérationnelles d’environ 500 millions de dollars

- Nouveau cadre financier post-clôture défini

  • Nouveau cadre pour l’objectif du groupe
  • Priorités d’affectation des fonds inchangées
  • Politique des dividendes par l’augmentation d’un dividende durable par action
  • ABB compte conserver le niveau de dividende par action après la clôture
  • ABB compte maintenir sa notation de crédit « single A » à long terme
  • Les cibles commerciales et d’autres informations financières seront divulguées lors de l’actualisation de la stratégie

- Actualisation de la stratégie prévue pour le 28 février 2019, en association avec les résultats du 4ème trimestre et de l’exercice 2018 afin de fournir plus de détails sur la nouvelle stratégie, les activités et les données financières d’ABB

 « Depuis plus d’un siècle, ABB joue un rôle moteur dans les changements industriels en tant que leader mondial de la technologie de pointe. Grâce à notre stratégie Next Level, toutes nos activités se classent aujourd’hui à la 1ère ou 2ème place sur leur marché respectif. Pour soutenir nos clients dans un monde de changements technologiques et de transformation numérique sans précédent, nous devons cibler, simplifier et structurer notre entreprise pour garder une longueur d'avance. Les mesures actuelles aboutiront à la création d’un nouveau ABB, un leader centré sur les industries numériques », explique Ulrich Spiesshofer, PDG d’ABB.

« Power Grids renforcera la position de leader mondial d’Hitachi dans les infrastructures énergétiques  et Hitachi renforcera la position de leader mondial de Power Grids dans les réseaux électriques. Par cette transaction, nous réalisons la valeur que nous avons créée par la transformation de Power Grids au cours des quatre dernières années. Nos actionnaires profiteront directement, par le biais du retour du produit de cession. S’appuyant sur notre partenariat existant annoncé en 2014, la joint-venture initiale sera garante de continuité pour nos clients et notre équipe à l’échelle mondiale. »

« Pour rester compétitifs dans notre monde en pleine mutation, nous donnons  la possibilité à nos divisions de s’approcher au plus près des clients et de rendre nos processus décisionnels plus souples en abandonnant l’ancienne structure matricielle. Avec leur nouvelle configuration, nos quatre divisions, chacune leader mondial dans son domaine, seront parfaitement mises en adéquation avec le mode de fonctionnement de nos clients et se concentreront davantage sur des technologies émergentes telles que l’intelligence artificielle. La simplification continue de notre modèle et de notre structure d’entreprise fera office de catalyseur pour apporter de la croissance et de l’efficacité à nos activités. Par ailleurs, nos divisions bénéficieront du transfert de ressources compétentes issues des organisations nationales actuelles. »

« Rien de tout cela ne serait possible sans l’engagement de notre équipe internationale qui a fait d’ABB l’entreprise qu’elle est aujourd’hui. Notre capacité d’innovation, associée à notre culture d'inclusion, continuera à être une force distinctive de notre entreprise. Nous serons encore plus près de nos clients, nous offrirons des opportunités intéressantes à nos collaborateurs et nous fournissons de la valeur à nos actionnaires. »

Peter Voser, président d’ABB, s’exprime : « L’annonce d’aujourd’hui marque le début d’une nouvelle ère pour ABB. En misant sur notre technologie et nos talentueux collaborateurs à travers le monde, nous nous concentrerons encore davantage sur les industries numériques, pour assurer des rendements compétitifs à nos actionnaires, y compris à travers notre politique engagée en termes de dividende. Au cours des cinq dernières années, l’exécution délibérée de la stratégie d’ABB a posé les bases pour que notre entreprise soit compétitive dans les industries numériques soumises à des mutations rapides et pour enregistrer une croissance profitable. »

« Nous étions sûrs dans le passé qu’ABB serait le mieux placé pour mener à bien les actions requises pour le redressement de Power Grids. Après avoir accompli cette étape, nous avons procédé à un examen des activités de Power Grid,  et nous avons décidé que le meilleur moyen d’assurer le développement futur de l’entreprise serait son association avec Hitachi. La nouvelle entreprise ABB sera bien placée pour écrire l’avenir en tant que leader des technologies orienté clients dans les industries numériques. »

Concentrer le portefeuille sur les industries numériques par la cession de Power Grids

ABB annonce aujourd’hui l’acquisition de son entité Power Grids par Hitachi, élargissant ainsi son partenariat existant avec Hitachi. Le prix convenu représente une transaction de l’actif économique de 11 milliards de dollars pour 100 pour cent de Power Grids, l’équivalent d’un EV/op. EBITA multiple de 11,2x5, avant le partage des coûts de l’entreprise ABB réalisera au départ un financement avec levier de 9,1 milliards de dollars obtenu par la vente de 80,1 pour cent de Power Grids, y compris un levier net avant la vente (prêt interentreprise net des liquidités transférées), avant une transaction non récurrente, les coûts liés à la dissociation et les incidences fiscales.

Dans un monde des infrastructures énergétiques en rapide évolution, avec des perspectives clients changeantes et le besoin de financement et d’une influence grandissante de l’État, ABB est convaincu qu’Hitachi est le mieux placé pour reprendre Power Grids. En tant que propriétaire stable et engagé sur le long terme, avec lequel ABB a développé un étroit partenariat depuis 2014, Hitachi consolidera l’entreprise en lui procurant un accès à de nouveaux marchés et à la croissance prometteuse ainsi qu'à des financements. Hitachi donnera un coup d’accélérateur pour que Power Grids atteigne rapidement la prochaine étape de son développement, en s'appuyant sur les bases solides fondées par le précédent propriétaire ABB.

Depuis 2014, Power Grids a significativement progressé avec ABB comme propriétaire. Les derniers résultats (3ème trimestre 2018) correspondent à la fourchette cible de la marge, avec des marges ayant plus que doublé et une progression positive de commandes par des tiers enregistrée pendant les six derniers trimestres consécutifs.

ABB gardera au départ 19,9 pour cent du capital de la joint-venture pour assurer une transition fluide. Le contrat de la transaction comprend une option prédéfinie, exerçable par ABB trois ans après la clôture, de céder sa participation de 19,9 pour cent, à la juste valeur marchande, avec un plancher fixé à 90 pour cent de l’actif économique  agréée. Hitachi bénéficie d’une option d’achat pour la participation restante de 19,9 pour cent, à sa juste valeur marchande, avec un plancher fixé à 100 pour cent de l’actif économique agréé, exerçable pendant la même période.

La joint-venture aura son siège social en Suisse et Hitachi conservera l’équipe de direction pour assurer la continuité des affaires.

À partir du 4ème trimestre 2018 jusqu’à la clôture, ABB soutiendra Power Grids par des « Activités abandonnées ». Ceci se traduira par l’enregistrement par ABB de 350-400 millions de dollars de coûts échus et autres coûts liés à la cession, qui sont actuellement principalement enregistrés comme coût de base de Power Grids. Ils apparaîtront maintenant dans l’EBITA corporate et opérationnel d’ABB. ABB compte éliminer la plupart de ces coûts par la conclusion de l’affaire, en les retransférant à Power Grids. Au 4ème trimestre 2018, ABB prévoit environ 200 millions de dollars de charges principalement liées à l’ancienne activité de succursale EPC enregistrée dans l’EBITA corporate non stratégique et opérationnel .

ABB prévoit des coûts non récurrents non opérationnels liés à la transaction et à la cession de 500-600 millions de dollars. ABB anticipe un impact fiscal immédiat de 800-900 millions de dollars. La conclusion de la transaction est prévue d’ici le premier semestre 2020, en fonction des approbations réglementaires et du respect des conditions de clôture. ABB prévoit de rendre 100 pour cent du produit net au comptant des 7,6-7,8 milliards de dollars[1] de la vente des 80,1 pour cent aux actionnaires de manière rapide et efficace par le biais d'un rachat d’actions ou d’un mécanisme similaire.

Simplifier le modèle et la structure d’entreprise

À compter du 1er avril 2019, ABB simplifiera sa structure organisationnelle par l’abandon de la structure matricielle existante, permettant ainsi aux quatre divisions principales d’encore mieux servir les clients, tout en recentrant les responsabilités et en améliorant l’efficacité.

La nouvelle organisation d’ABB donnera à chaque division l’entière propriété opérationnelle des produits, des fonctions, de la R&D et des territoires. Chaque activité sera l’unique interlocuteur des clients pour optimiser la proximité et la réactivité.

Le Corporate Center sera davantage simplifié. Il définira la vision et la stratégie à long terme du groupe, en s’appuyant sur les valeurs d’ABB. Il sera en charge de l’affectation des fonds, de la gestion du portefeuille et des performances, des technologies clés ABB Ability™ , de la marque ABB et de l’investissement en personnel. Un élément majeur de cette simplification sera l’abandon des structures nationales et régionales existantes, y compris les comités exécutifs régionaux, qui interviendra dès la réalisation de la transaction. Les ressources existantes au niveau des pays viendront en renforcement des nouvelles entités. À moyen terme, ABB escompte une réduction des coûts de 500 millions de dollars par an à l’échelle du groupe. Une prise en charge de 500 millions de dollars environ, liée au coût de la restructuration non-opérationnelle, est budgétisée pour les deux ans à venir.

Structurer quatre activités leaders répondant aux besoins des clients

ABB formera quatre activités entrepreneuriales orientées client : Electrification, Industrial Automation, Robotics & Discrete Automation et Motion. Chaque division devra être à la 1ère ou 2ème place sur les marchés attractifs et jouer le rôle de moteur séculaire. Le savoir-faire reconnu d’ABB dans sa branche et son expertise en ingénierie et technologie de réputation mondiale placeront les quatre activités en parfaite position pour fournir des produits et des solutions innovants susceptibles d’augmenter la valeur client. Le marché potentiel d’ABB connaît une croissance de 3,5-4 pour cent par an, ce qui ajoute 140 milliards de dollars en volume pour atteindre 550 milliards de dollars d'ici à 2025.

En s'appuyant sur la plate-forme numérique commune d’ABB, ABB Ability™, les entités fourniront des solutions numériques sur mesure et amélioreront ainsi la valeur client. Misant sur les technologies émergentes, y compris l’intelligence artificielle, et sa solide offre logicielle, ABB Ability™ saura satisfaire la demande croissante des clients d’ABB pour des solutions numériques dans un monde industriel en mutation rapide.

Electrification : écrire l’avenir d’une électrification sûre, intelligente et durable

L'activité existante offrira un portefeuille exhaustif de produits innovants, de solutions numériques et de services, allant des sous-stations aux prises. Leader à la 2ème place mondiale, son marché potentiel équivaut actuellement à 160 milliards de dollars et devrait connaître une croissance moyenne à long terme de 3  pour cent par an environ. L’activité Electrification sera fortement exposée à des segments de clientèle en rapide augmentation, y compris les énergies renouvelables, l’e-mobilité, les centres de données et les bâtiments intelligents. Tarak Mehta, actuellement président de la division Electrification Product, dirigera cette entité. L’activité Electrification aura généré environ 13 milliards de dollars de chiffre d’affaires dans la période de douze mois jusqu’à fin septembre 2018, y compris une contribution de chiffre d’affaires estimée dans cette période par GEIS, une entité acquise le 30 juin 2018.

Industrial Automation : écrire l’avenir d’opérations sûres et intelligentes

Cette activité récemment réorganisée offrira aux clients une gamme complète de solutions innovantes pour leur permettre d’exécuter des processus sûrs, autonomes et efficaces sur le plan énergétique. Industrial Automation comprendra l’automatisation intégrée spécifique au secteur d’ABB, l’électrification et les solutions numériques, les technologies de contrôle, les logiciels et les services avancés, ainsi que des offres dans les domaines de la mesure et l’analyse, la marine et la turbocompression. L’activité Industrial Automation se classera au 2ème rang sur le marché mondial. Son marché potentiel de 90 milliards de dollars devrait connaître une croissance moyenne à long terme de 3-4 pour cent par an environ. Cette activité sera dirigée par Peter Terwiesch, actuellement président de la division Industrial Automation. Le chiffre d’affaires généré par Industrial Automation devra avoisiner les 7 milliards de dollars dans la période de douze mois jusqu’à fin septembre 2018.

Robotics & Discrete Automation : écrire l’avenir d’une production flexible et de machines intelligentes

Cette activité récemment réorganisée se limitera à associer les solutions machines et automatisation d’usine, principalement de B&R, avec des solutions de robotique les plus complètes et des suites d’applications pour ce marché. Leader au 2ème rang mondial, cette activité est positionnée à la 1ère place de l’important marché chinois de la robotique à forte croissance. Son marché potentiel, d’un volume de 80 milliards dollars déjà, devrait connaître une croissance moyenne à long terme de 6-7 pour cent par an. Les solutions et les services numériques proposés par cette activité offrent aux clients une amélioration en termes de sécurité, d’efficacité, de disponibilité et de vitesse. Cette division sera aussi mieux armée pour répondre à la demande croissante des clients pour des solutions de production flexibles et intégrées. Sami Atiya, actuellement président de la division Robotics and Motion, dirigera l’activité Robotics & Discrete Automation. Le chiffre d’affaires généré par Robotics & Discrete Automation devra avoisiner les 4 milliards de dollars dans la période de douze mois jusqu’à fin septembre 2018.

Motion : écrire l’avenir de mouvements intelligents

Cette activité offrira à ses clients une gamme exhaustive de moteurs électriques innovants, de générateurs, de transmissions et de services ainsi que des solutions de groupes motopropulseurs numériques intégrées. Motion sera le leader au 1er rang mondial sur son marché, avec la plus grande base installée dans un marché de 80 milliards de dollars qui connaît une croissance de 3 pour cent par an environ. Cette activité sera dirigée par Morten Wierod, actuellement directeur général de la Business Unit Drives. Il deviendra membre du comité exécutif à partir du 1er avril 2019. Le chiffre d’affaires généré par Motion devra avoisiner les 6 milliards de dollars dans la période de douze mois jusqu’à fin septembre 2018.

Un profil financier attractif

ABB montrera une amélioration commerciale qualitative, une plus grande exposition aux marchés à croissance rapide, avec un plus fort accent mis sur des solutions à forte valeur ajoutée, une moindre volatilité des commandes et un chiffre d’affaires plus régulier dans ses solutions numériques, ses logiciels et ses services.

La proposition d’investissement d’ABB se traduit par un nouveau cadre cible à moyen terme pour le groupe :

  • 3-6 pour cent par an de croissance du chiffre d’affaires comparable
  • Marge EBITA opérationnel de 13-16 pour cent
  • Retour sur les capitaux employés (ROCE) de 15-20 pour cent
  • Conversion en cash en revenu net d’environ 100 pour cent et
  • Croissance EPS basique supérieure à la croissance du chiffre d’affaires.

ABB aura généré environ 29 milliards de dollars de chiffre d’affaires dans la période de douze mois jusqu’à fin septembre 2018, y compris une contribution de chiffre d’affaires estimée dans cette période par GEIS, une entité acquise le 30 juin 2018, en excluant la contribution de Power Grids.

Affectation des capitaux

Les priorités d’ABB en matière d’affectation de fonds soutenue restent inchangées, notamment :

  • Financer une croissance organique, R&D et dépenses en capital pour des rendements attractifs ;
  • Un dividende durable en hausse ;
  • Des acquisitions créatrices de valeur ;
  • Un retour supplémentaire de liquidités aux actionnaires.

Après avoir achevé la cession de Power Grids, ABB prévoit de distribuer 100 pour cent du produit net en cash[2] aux actionnaires en procédant d’une manière rapide et efficace qui s’inscrit dans la politique d’un dividende durable en hausse. ABB a prévu de conserver le niveau de dividende par action après la clôture et vise à maintenir sa notation de crédit, actuellement « single A », dans la durée.

Actualisation de la stratégie

ABB a prévu de présenter une actualisation de sa stratégie en même temps que les résultats du 4ème trimestre 2018. Lors de cette actualisation de stratégie, les dirigeants et les équipes de direction ABB des quatre divisions donneront des aperçus détaillés de leurs marchés, stratégies, commandes et cibles.

Dates révisées

Eu égard à ces changements fondamentaux, ABB modifiera les dates annoncées pour :

  • Les résultats du 4ème trimestre et de l’exercice 2018 au 28 février 2019
  • Le 1er trimestre 2019 et l’AGM révisée au 2 mai 2019.  

Credit Suisse AG et Dyal Co. LLC ont agi en qualité de conseillers financiers, et Freshfields Bruckhaus Deringer LLP en qualité de conseiller juridique pour ABB.

Pour plus d'informations

Pour de plus amples informations sur l’ annonce d’ aujourd’hui, veuillez consulter ABB.com/writing-the-future.

ABB organise une conférence de presse qui débute aujourd’hui à 10h (CET) (9h BST, 4 h EDT). La conférence est accessible par webcast via https://swisscomstream.ch/abb/20181217/en

ABB organisera une audioconférence à l'intention des analystes et des investisseurs, qui débutera à 14h (CET) (13h GMT, 8h EST). La conférence sera accessible par webcast via https://swisscomstream.ch/abb/20181217/en.

The event will be accessible by conference call. Callers are requested to phone in 10 minutes before the start of the call. The analyst and investor conference call dial-in numbers are:UK +44 207 107 0613Sweden +46 8 5051 0031Rest of Europe, +41 58 310 5000US and Canada +1 866 291 4166 (toll-free) or +1 631 570 5613 (long-distance charges)Lines will be open 10-15 minutes before the start of the call.

ABB (ABBN: SIX Swiss Ex) est un leader des technologies de pointe dans les domaines de la robotique, de l’automatisation industrielle, des réseaux électriques et des produits d’électrification, au service de ses clients dans l'industrie, le transport, les infrastructures et les utilités au niveau mondial. Fort d’un héritage de plus de 130 ans d’innovation, ABB écrit aujourd’hui l’avenir de la digitalisation de l’industrie en se fondant sur deux propositions de valeur claires : acheminer l’électricité de toutes les centrales électriques à tous les points de consommation, et automatiser les industries, des ressources naturelles aux produits finis. En tant que sponsor titre du ABB Championnat FIA de Formule E, compétition de sport automobile internationale 100 % électrique de la FIA, ABB repousse les limites de l’e-mobilité afin de contribuer à la construction d’un avenir durable. ABB est présent dans plus de 100 pays et emploie quelque 147 000 personnes. www.abb.com

Ces informations font partie des informations qu’ABB est obligée de publier conformément à la directive européenne sur les abus de marché. Elles ont été soumises en vue de leur publication via l’agence de l'interlocuteur spécifié ci-dessous, à 7:00 CET, le 17 décembre 2018.

Important notice about forward-looking information

This press release includes forward-looking information and statements as well as other statements concerning the outlook for our business. These statements are based on current expectations, estimates and projections about the factors that may affect our future performance, including global economic conditions, the economic conditions of the regions and industries that are major markets for ABB Ltd. These expectations, estimates and projections are generally identifiable by statements containing words such as “expects,” “believes,” “estimates,” “anticipates”, “targets,” “plans,” “is likely”, “intends”, “aims”, “framework” or similar expressions. However, there are many risks and uncertainties, many of which are beyond our control, that could cause our actual results to differ materially from the forward-looking information and statements made in this press release and which could affect our ability to achieve any or all of our stated targets. The important factors that could cause such differences include, among others, business risks associated with the volatile global economic environment and political conditions, costs associated with compliance activities, market acceptance of new products and services, changes in governmental regulations and currency exchange rates and such other factors as may be discussed from time to time in ABB Ltd’s filings with the U.S. Securities and Exchange Commission, including its Annual Reports on Form 20-F. Although ABB Ltd believes that its expectations reflected in any such forward-looking statement are based upon reasonable assumptions, it can give no assurance that those expectations will be achieved.

Les changements envisagés pourraient être sujets à d’éventuels processus d’implication pertinents avec les représentants locaux des salariés / employés. ABB honorera toute obligation légale en la matière.


Endnotes

  1. EV/LTM Operational EBITA multiple, operational EBITA calculated using results from twelve-month period to end Q3 2018, before share of corporate cost
  2. 2014 Operational EBITA margin as calculated under old Power Grids portfolio structure
  3. Subject to regulatory approvals and fulfillment of closing conditions
  4. Post estimated one-time transaction and separation related costs of $500-600 million and cash tax leakage of $800-900 million. Total enterprise value adjustments of ~$3.0 billion, including ~$2.7 billion of net leverage (intercompany loan net of cash transferred) and ~$0.3 billion after-tax unfunded pensions and other liabilities
  5. After estimated one-time transaction and separation related costs of $500-600 million and cash tax leakage of $800-900 million. Total enterprise value adjustments of ~$3.0 billion, including ~$2.7 billion of net leverage (intercompany loan net of cash transferred) and ~$0.3 billion after-tax unfunded pensions and other liabilities
  6. Post estimated one-time transaction and separation related costs of $500-600 million and cash tax leakage of $800-900 million. Total enterprise value adjustments of ~$3.0 billion, including ~$2.7 billion of net leverage (intercompany loan net of cash transferred) and ~$0.3 billion after-tax unfunded pensions and other liabilities

Partagez cet article

Facebook LinkedIn Twitter WhatsApp