ABB conjugue son illustre passé à un avenir de mobilité électrique à Davos

Plus de 130 ans d'innovation d'ABB seront mis en exposition tandis que la mobilité électrique prend les devants de la scène au Forum économique mondial à Davos

Le riche héritage technologique d'ABB sera marié à son avenir à évolution rapide lors du Forum économique mondial qui aura lieu à Davos cette semaine, tandis que la toute dernière voiture de Formule E ABB, baptisée Gen2, sera acheminée en ville par train sur les emblématiques Chemins de fer rhétiques (RhB).

Grâce aux Chemins de fer rhétiques, dont la flotte de trains Allegra dépend des systèmes de traction d'ABB pour traverser certaines des montagnes les plus ardues de Suisse, peu importe la température, ABB a entrepris ses premières démarches pionnières en mobilité électrique au cours du 19e siècle.

De retour en 2019, ABB reste à l'avant-garde de la technologie des véhicules électriques et de la technologie de recharge, comme souligné par l'exposition d'une voiture de Formule E ABB de deuxième génération (Gen2) à la gare de train de Davos-Platz tout au long du Forum économique mondial de 2019.

Ensemble, le train Allegra et la voiture de course Gen2 forment une connexion symbolique entre le passé, le présent et le futur technologique d'ABB qui présentera la position d'ABB au centre des avancées mondiales en matière de mobilité électrique, et ce, sous les yeux des personnalités économiques les plus influentes au monde.

La voiture Gen2, faisant nouvellement son entrée pour la cinquième saison du championnat de Formule E ABB FIA, se tiendra dans une vitrine d'exposition spécialement conçue pour l'occasion dans la gare Davos-Platz tout au long du Forum économique mondial de 2019. L'une de ses principales avancées techniques repose dans la batterie, qui offre 90 % plus de rendement que ses prédécesseures pour un gain de poids de seulement 20 %.

Entretemps, l'unité Allegra qui a transporté la voiture Gen2 à Davos utilise un système de traction novateur d'ABB qui lui permet de traverser le passage ferroviaire alpin le plus élevé en Europe, le Col de la Bernina, peu importe les conditions météorologiques.

La flotte Allegra des Chemins de fer rhétiques fonctionne à l'aide de convertisseurs de traction et de transformateurs d'ABB. Ces 15 trains sont parfaitement équipés pour un réseau qui englobe le passage ouvert alpin le plus élevé pour des véhicules ferroviaires, à une altitude de 2 253 mètres au-dessus du niveau de la mer. Les trains RhB doivent surmonter ces chemins de fer à découvert aux virages serrés dans des tronçons parmi les plus escarpés en Europe tout au long de l'année; donc le meilleur rendement des trains et de leur système de traction est exigé.

Le Forum économique mondial de 2019 marque la cinquième année où un train Allegra d'ABB passera entre Landquart et Davos, transportant les délégués vers la conférence. Dans le cadre d'un nouveau concept de mobilité dans la ville de Davos, un train Allegra d'ABB supplémentaire sera en circulation cette année tout au long de la semaine de la conférence, servant de navette entre Davos-Dorf et la gare Davos-Platz avec un arrêt directement en face du centre des congrès.

ABB, premier fournisseur mondial d'équipements électriques dans le secteur ferroviaire, est indissociablement liée aux Chemins de fer rhétiques depuis 1913. À cette époque, le trajet des Chemins de fer rhétiques allant vers la Basse-Engadine était l'une des toutes premières voies à être électrifiée par courant alternatif avant d'être mise en exploitation. ABB et ses prédécesseurs, BBC et Maschinenfabrik Oerlikon (usine de machines Oerlikon), ont fourni pratiquement tout l'équipement électrique aux trains et la majorité de la puissance de traction.

Le partenariat entre la voiture de course Gen2 et le train Allegra, qui sont tous deux des véhicules électriques grandement sophistiqués dans leur domaine respectif, constitue une représentation forte et symbolique de la place qu'occupe ABB à l'avant-scène d'un thème central lors du Forum économique mondial de cette année : la mobilité électrique.

La route vers davantage de durabilité à Davos

Une initiative en matière de mobilité électrique, l'essai d'autobus électriques TOSA, utilisant la technologie de recharge rapide d'ABB, a été entreprise lors du Forum économique mondial de l'année passée. Une ligne d'autobus TOSA temporaire a été mise en place spécifiquement pour les participants du Forum, et sa fiabilité a été confirmée pour la première fois dans une région alpine subissant des conditions météorologiques extrêmes.

La technologie de recharge d'ABB sur les autobus TOSA permet à leurs batteries de se recharger instantanément de 650 kW à des arrêts prédéterminés en seulement 20 secondes, tandis que les passagers montent et descendent. Ceci donne juste assez d'énergie à l'autobus pour parcourir 8 kilomètres de voyage continu. Les autobus TOSA à Genève ont réduit les émissions de CO2 de 1 000 tonnes par année.

Ce projet d'essai TOSA réussi a aidé à réitérer le statut de Davos à titre d'« Energiestadt » (ville de l’énergie), tout comme l'installation simultanée de huit nouvelles bornes de recharge pour appuyer la mobilité électrique.

En effet, ABB et la ville de Davos ont collaboré de près pendant plus d'un siècle et ont mis sur pied des concepts de transport durable et efficace dans l'une des villes à plus haute altitude en Europe.

Dans les années 1890, l'entreprise Brown, Boveri et Cie (BBC), qui deviendra par après ABB, a fourni une centrale hydroélectrique à Davos, en plus d'un générateur, d'un transformateur et d'autres équipements. Cette centrale électrique, qui produit encore de l'électricité aujourd'hui, a marqué le début d'un partenariat de longue date entre ABB et Davos qui évolue constamment.

Le chemin de fer à passage étroit Landquart-Davos n'a été mis en exploitation que quelques années auparavant, jetant les bases pour les Chemins de fer rhétiques. Le réseau de chemin de fer a subi un agrandissement considérable jusqu'en 1913, avant d'être électrifié par la technologie de BBC, ce qui aidera Davos à devenir la populaire destination touristique qu'elle reste à ce jour.

ABB est encore entrelacée dans d'autres secteurs du transport à Davos et les alentours. Des projets antérieurs comprenaient la ligne de chemin de fer qui va de la gare Davos-Platz vers Schatzalp, laquelle a été inaugurée en 1924. Ce chemin de fer funiculaire historique est encore utilisé aujourd'hui. Les moteurs électriques déplacent les deux wagons passagers à l'aide d'un seul câble d'acier; ils se contrebalancent l'un et l'autre, ce qui réduit le niveau comparable de force de propulsion nécessaire.

Dans les années 1930, la pionnière en électrification a également fourni de l'équipement au chemin de fer Davos-Parsenn, qui est très essentiel au canton des Grisons. Davos s'est rapidement établie comme étant une destination touristique populaire après la Deuxième Guerre mondiale et, dès 1956, plus de 400 000 passagers utilisaient le chemin de fer funiculaire à Parsenn.

D'autres accomplissements dans la région de Davos comprennent la locomotive pour passage étroit, surnommée le Crocodile par les habitants locaux, ainsi que le télésiège de Clavadeler Alp à Davos, qui mise sur la technologie d'ABB jusqu'à ce jour.

La collaboration entre Davos et ABB ne fait que prospérer. En 2016, par exemple, ABB a fourni la technologie pour le télésiège unique en son genre du populaire domaine de ski Klosters-Madrisa, spécialement conçu pour répondre aux besoins des enfants et des personnes à mobilité réduite.

Du fait de ces relations de longue durée avec ABB, la municipalité de Davos, qui s'est vu octroyer le titre de Ville de l'énergie en 2001 pour la toute première fois, reste à l'avant-scène de la recherche de solutions pour répondre aux défis présentés par la tendance de fond mondiale en matière de mobilité durable.

Le statut de Davos à titre d'icône de durabilité s'harmonise parfaitement à la volonté d'ABB à devenir un chef de file mondial en numérisation qui s'engage à mener le monde sans épuiser la planète.

Tout au long du Forum économique mondial de 2019, ABB pourra présenter des technologies qui lui ont permis de s'imposer à titre de chef de file de l'industrie à travers la série de solutions en mobilité électrique la plus complète au monde.

    Partagez cet article

    Facebook LinkedIn Twitter WhatsApp