Croissance soutenue

PRINCIPAUX FAITS MARQUANTS DE L’EXERCICE 2018

-  Hausse de +8 % des commandes totales1, progression dans toutes les divisions et régions

-  Hausse de +4 % du chiffre d'affaires, croissance soutenue de la division Robotics and Motion

-  Progression de +6 % du carnet de commandes en fin d'année, ratio de prises de commandes2 à 1,03x Pour les mesures non-GAAP, se reporter à l'annexe « États financiers complémentaires » jointe à ce communiqué de presse.

-  ABB AbilityTM favorise la croissance dans toutes les divisions

-  Marge EBITA d’exploitation de 10,9 %2, impactée de 250 points de base en raison de coûts échoués, de charges liées à d’anciens projets non stratégiques et de l’effet dilutif de l’acquisition de GEIS

-  Résultat net déclaré de 2,173 milliards de dollars US, en recul de -2 %

-  Cash-flow d’exploitation d’environ 3 milliards de dollars US

-  Annonce du renouveau d’ABB Focus of portfolio on digital industries through divestment of Power Grids

  • Recentrage du portefeuille sur les industries digitales suite à la cession de la division Power Grids 
  • Simplification du business model et de la structure de l’entreprise
  • Définition de quatre activités phares en parfaite adéquation avec la clientèle du Groupe

-    Finalisation de l’acquisition de GEIS le 30 juin 2018

- Proposition d’un dividende par action de 0,80 CHF

PRINCIPAUX FAITS MARQUANTS DU QUATRIÈME TRIMESTRE

- Hausse de +7 % des commandes totales, progression dans toutes les divisions et régions

- Chiffre d’affaires en hausse de +5%

- Marge EBITA d’exploitation de 7,9 %, impactée de 400 points de base en raison de coûts échoués, de charges liées à d’anciens projets non stratégiques et de l’effet dilutif de l’acquisition de GEIS

- Solide cash-flow d’exploitation d’environ 1,9 milliard de dollars US  

- Sylvia Hill succédera à Jean-Christophe Deslarzes au poste de directeur des ressources humaines et rejoindra le comité exécutif à compter du 1er juin 2019

Télécharger

Press release - English (PDF/0.17MB)

Press release - German (PDF/0.18MB)

Financial information statements (XLSX/0.03MB)

Financial information (PDF/2MB)

Group results presentation (PDF/1.3MB)

                     CHIFFRES CLES                                                                                                                                EVOLUTION                                                                                                        EVOLUTION
(en million USD, sauf mention contraire) T4 2018  T4 2017 (refonte) USD Base comparable1  Exercice 2018 FY 2017 Recast USD Base comparable1 
Commandes 6,985
6,328 +10% +7% 28,590 25,034 +14% +8%
Chiffre d'affaires 7,395 6,804 +9% +5% 27,662 25,196
+10%
+4%
Résulat des opérations 275
324 -15%
2,226 2,230
0%
EBITA d'exploitation2 584 664 -12% -10%3 3,005 2,817
+7% +5%3
En % du chiffre d'affaires d'exploitation 7.9% 9.7% -1.8pt
10.9%
11.2%
-0.3pt
Résultat des opérations récurrentes, net d'impôts 210 214 -2%
1,575 1,519
4%
Résulat net propre à ABB 317 393 -19%
2,173 2,213 -2%
Bénéfice de base par action ($) 0.15 0.18 -19%4 
1.02 1.04
-2%4
Bénéfice d'exploitation par action2 ($) 0.30 0.33 -9%4  -6%4  1.33
1.25 +7%4 +8%4
Cash-flow d'exploitation 1,867 1,869 0%
2,924 3,799 -23%

[1] Taux de croissance des commandes, des commandes de base auprès de tiers et du chiffre d’affaires à périmètre comparable (évolution en devises locales ajustée des effets des acquisitions et des cessions). Les taux de croissance en dollars US sont présentés dans le tableau des chiffres clés. [2]Pour les mesures non-GAAP, se reporter à l'annexe « États financiers complémentaires » jointe à ce communiqué de presse. [3]Devises constantes (non réajusté pour tenir compte des évolutions du portefeuille). [4]Les taux de croissance du bénéfice par action sont calculés en utilisant des montants non arrondis. Le bénéfice d’exploitation par action comparable est exprimé en devises constantes (taux de change de 2014, non réajusté pour tenir compte des évolutions du portefeuille d'activité).

Le 17 décembre 2018, ABB a annoncé la cession convenue de sa division Power Grids. Les résultats de la division Power Grids sont donc présentés dans le poste abandons d'activité. Les résultats du Groupe pour les différentes périodes considérées ont été ajustés en conséquence.

« En 2018, notre Groupe a renoué avec la croissance et enregistré une croissance soutenue de ses commandes et de son chiffre d'affaires. Nous avons réussi à dynamiser notre chiffre d'affaires grâce à l’offre de notre division Robotics and Motion et œuvré activement à la reprise des industries de process grâce à notre division Industrial Automation et à nos solutions digitales ABB Ability™. Nous continuerons de favoriser les améliorations opérationnelles au sein de la division Electrification Products et dans l’ensemble du Groupe », a déclaré Ulrich Spiesshofer, CEO d’ABB.

« Fin 2018, nous avons posé les jalons d’un nouvel ABB,  désormais leader des technologies de pointe dans les industries digitales. Nous avons annoncé trois mesures de transformation destinées à recentrer notre portefeuille, à simplifier et repenser en profondeur notre business model et à renforcer les positions dominantes de notre Groupe sur ses marchés. La proposition de hausse de notre dividende par action - la dixième consécutive - à 0,80 CHF témoigne de la confiance que nous plaçons dans l’avenir d’ABB. »

Perspectives à court terme

Les signes macroéconomiques sont mitigés en Europe et plutôt positifs aux États-Unis, tandis que la croissance devrait se poursuivre en Chine. Le marché mondial est en progression, malgré une montée des incertitudes géopolitiques dans différentes régions du monde. Les prix du pétrole et les effets de change devraient continuer d'influer sur les résultats du Groupe.

Résultats du Groupe sur l’exercice 2018

ABB a enregistré une croissance soutenue de ses commandes et de son chiffre d'affaires en 2018. L’offre digitale du Groupe, ABB Ability™, a continué de renforcer sa position dominante sur le marché. Les commandes totales ont progressé de 8 % (14 % en dollars US), grâce à la solide contribution des divisions Robotics and Motion et Industrial Automation et aux bons résultats de la division Electrification Products. Les commandes totales ont affiché des tendances à la hausse similaires dans toutes les régions. Les commandes de base (inférieures à 15 millions de dollars US) ont grimpé de 6 % (14 % en dollars US) en 2018, et sont en progression dans toutes les divisions et régions. Les commandes majeures ont augmenté de 45 % (20 % en dollars US), en dépit d'une faible base de comparaison, et représenté 7 % des commandes totales, contre 6 % un an plus tôt. Les commandes de service sont en hausse de 7 % (12 % en dollars US) et s'établissent désormais à 19 % des commandes totales.

Le chiffre d’affaires a augmenté de 4 % (10 % en dollars US) pour atteindre 27,662 milliards de dollars US. Le chiffre d'affaires a augmenté dans toutes les divisions, avec d’excellents résultats enregistrés par la division Robotics and Motion et une solide contribution des divisions Electrification Products et Industrial Automation. Le chiffre d'affaires des services a progressé de 7 % (11 % en dollars US), représentant 19 % du chiffre d'affaires du Groupe. Le ratio de prises de commandes s’est établi à 1,03x en 2018, contre 0,99x l’année précédente.

ABB a poursuivi son changement d’orientation, en réduisant les risques associés à son portefeuille et en améliorant ses perspectives de croissance organique. L'abandon des activités EPC (ingénierie, approvisionnement et construction) s’est également poursuivi puisque ABB a transféré son activité sous-stations CA clés en mains à Linxon, une nouvelle coentreprise créée avec SNC-Lavalin. ABB continue de dénouer ses contrats EPC restants, ce qui a directement impacté les résultats sur l’exercice de la business unit non stratégique comptabilisés dans le poste Corporate & other. ABB a renforcé la compétitivité de sa division Electrification Products en faisant l’acquisition de GE Industrial Solutions (« GEIS ») le 30 juin 2018. Le processus d’intégration est en bonne voie. Au second semestre 2018, les performances de GEIS étaient conformes aux prévisions des instances dirigeantes.

Le 17 décembre 2018, ABB a annoncé des mesures phares visant à recentrer son portefeuille, à simplifier son business model et à donner la priorité aux industries digitales. Entre autres mesures, le Groupe a décidé de céder sa division Power Grids. Suite à l’annonce de cette cession, les résultats de la division Power Grids sont désormais présentés dans le poste abandons d'activité, et le Groupe a tenu compte des coûts échoués dans son EBITA d’exploitation pour les deux exercices 2017 et 2018, conformément aux consignes fournies dans le cadre de l’annonce du 17 décembre 2018. Les coûts échoués correspondent à des services fournis par le Groupe à la division Power Grids qui ne peuvent pas être affectés au poste des abandons d’activité. Ces services concernent notamment la gestion immobilière, les technologies de l’information et d’autres services internes partagés. Selon les prévisions du Groupe, la majeure partie de ces coûts sera soit transférée à la division Power Grids, soit supprimée à la clôture de la transaction, qui devrait intervenir au premier semestre 2020.

En 2018, l’EBITA d’exploitation du Groupe a atteint 3,005 milliards de dollars US, soit une hausse de 7 % en dollars US (5 % en devises locales), dont 297 millions de dollars US de coûts échoués. La marge EBITA d’exploitation s’est établie à 10,9 %, comprenant 110 points de base liés aux coûts échoués, 100 points de base correspondant à la charge liée aux anciennes activités non stratégiques, et 40 points de base provenant de l’effet dilutif de l’acquisition de GEIS.

Le résultat net propre à ABB a atteint 2,173 milliards de dollars US, en repli de 2 % par rapport à 2017. Le bénéfice de base par action a diminué de 2 % à 1,02 dollar US. Le bénéfice d’exploitation par action2 s’est établi à 1,33 dollar US, en hausse de 8 % en devises constantes2.

Le cash flow d’exploitation5 a atteint 2,924 milliards de dollars US sur l’ensemble de l’exercice, accusant une baisse de 23 % par rapport à l’année précédente. Cette dernière est principalement due à la diminution de la trésorerie provenant des abandons d'activité et à un calendrier de paiement des impôts moins favorable. Le fonds de roulement net s’est établi à 2,584 milliards de dollars US, représentant ainsi 9 % du chiffre d'affaires fin 2018, contre 10 % au terme de l’année précédente. Les dépenses d’investissement du Groupe se sont élevées à 772 millions de dollars US sur l’année, se maintenant ainsi à leur niveau de 2017. Le cash flow disponible ajusté 2 de 2,024 milliards de dollars US accuse un recul de 31 % par rapport à l’année précédente.

[5] Le cash flow d’exploitation est présenté dans l'état consolidé des flux de trésorerie et comprend à la fois le flux de trésorerie provenant des opérations récurrentes et celui provenant des abandons d’activité.

Dividende

Le conseil d'administration d'ABB a proposé un dividende ordinaire par action de 0,80 franc suisse pour 2018, une proposition qui sera soumise à l'approbation des actionnaires lors de l'Assemblée Générale Annuelle de la société le 2 mai 2019. Cette proposition s'inscrit dans la droite ligne de la politique sur les dividendes d’ABB qui vise à verser un dividende durable et en augmentation au fil du temps. Le détachement et le versement des dividendes en Suisse devraient intervenir en mai 2019. De plus amples informations seront disponibles sur le site web d’ABB.

Résultats du Groupe au 4ème trimestre 2018

Commandes

Les commandes totales ont progressé de 7 % (10 % en dollars US) par rapport à la même période de l’année passée, enregistrant une hausse dans toutes les divisions et régions. Les commandes de base ont augmenté de 5 % (11 % en dollars US), enregistrant une hausse dans toutes les divisions au cours du trimestre. Les commandes majeures ont représenté 5 % des commandes totales, et sont restées stables par rapport à la même période l’année passée. Le carnet de commandes a progressé de 6 % (5 % en dollars US) par rapport à 2017, enregistrant une hausse dans toutes les divisions pour s’établir à 13,1 milliards en fin d’année.

Les commandes de services ont progressé de 5 % (7 % en dollars US). Elles représentent 20 % des commandes totales, contre 21 % à la même période de l’année précédente.

Les évolutions du portefeuille d'activité, parmi lesquelles l’acquisition de GEIS, ont eu un impact positif net de 8 % sur les commandes totales. Les effets de change ont eu, quant à eux, un impact négatif de 5 % sur les commandes.

Vue d'ensemble des marchés

Au cours du trimestre, ABB a enregistré une tendance à la hausse des commandes dans ses trois régions :

-  En Europe, les commandes totales ont grimpé de 4 % (5 % en dollars US), grâce aux contributions positives de l’Italie, de la Suède, des Pays-Bas et de la France, qui ont plus que compensé les plus faibles contributions de l’Allemagne, de la Norvège et de l’Espagne. Les commandes de base ont progressé de 2 % (2 % en dollars US).

-  Les commandes totales dans la région Amériques ont augmenté de 11 % (32 % en dollars US). Aux États-Unis, les commandes ont enregistré une hausse de 8 % (38 % en dollars US), et ont également progressé au Mexique et au Brésil. Les commandes de base dans la région Amériques ont augmenté de 13 % (37 % en dollars US).

-  Dans la région Asie, Moyen-Orient et Afrique (AMEA), les commandes totales ont grimpé de 7 % (stables en dollars US), à la faveur de la croissance des marchés chinois, indien et japonais. En Chine, la demande a enregistré un tassement sur certains marchés finaux, mais est restée positive, avec des commandes totales en progression de 6 % (6 % en dollars US). Les commandes de base dans la région AMEA sont restées stables (en baisse de 1 % en dollars US).

La demande a été favorable sur la plupart des principaux segments de clientèle d’ABB :

-  ABB a enregistré une forte demande des industries de process - industries pétrolière et gazière, minière et du papier et de la pâte à papier notamment - dont les clients ont poursuivi leurs investissements dans les solutions digitales et d’automation.

-  La demande dans les industries manufacturières est restée soutenue, avec notamment la poursuite de la croissance du secteur de l’agroalimentaire. La demande a été forte sur le marché automobile, où les clients sont en quête de solutions robotisées pour leurs lignes d'assemblage de véhicules à moteur thermique et électriques, et a plus que compensé la baisse des investissements des clients du secteur de l’électronique grand public.

-  La demande a été vigoureuse dans les secteurs du transport et des infrastructures. Dans le secteur de la construction et du bâtiment, la demande a été soutenue. La croissance des data centers s’est poursuivie, avec une demande des clients axée sur les solutions combinées d’automation et de distribution. ABB a enregistré une hausse d'activité dans les secteurs des navires de croisière et du ferroviaire.

Chiffres d'affaires

Le chiffre d'affaires a augmenté de 5 % à 9 % en dollars US pour s’établir à 7,395 milliards de dollars US, une progression qui s’explique par la forte croissance de la division Robotics and Motion, les bonnes performances de la division Electrification Products et les résultats stables de la division Industrial Automation. Le chiffre d’affaires des services a progressé de 14 % (8 % en dollars US), dynamisé par le portefeuille des solutions digitales d’ABB, ABB Ability™. Le chiffre d’affaires des services a représenté 20 % du chiffre d’affaires total, un pourcentage stable par rapport à la même période de l’année dernière.

Les évolutions du portefeuille d'activité, notamment l’acquisition de GEIS, ont eu un impact positif net de 8 % sur le chiffre d’affaires. Du fait de l’évolution des taux de change, le chiffre d’affaires a souffert des effets des conversions à hauteur de 4 %.

Le ratio de prises de commandes s’est établi à 0,94x au quatrième trimestre, contre 0,93x à la même période de l’année précédente.

EBITA d'exploitation

Au quatrième trimestre, l’EBITA d’exploitation a atteint 584 millions de dollars US, accusant ainsi une baisse de 12 % en dollars US (10 % en devises locales) par rapport au même trimestre de 2017. La marge EBITA d’exploitation de 7,9 % a été impactée de 100 points de base, soit de 72 millions de dollars liés aux coûts échoués. L’EBITA d’exploitation a également été impactée de 260 points de base correspondant aux charges relatives à des anciennes activités non stratégiques - sous-stations essentiellement - et de 40 points de base liés à l’acquisition de GEIS.

Résultat net, bénéfice de base et bénéfice d'exploitation par action

Le résultat net s’est établi à 317 millions de dollars US, enregistrant une baisse de 19 % en glissement annuel. En pourcentage, le bénéfice de base par action de 0,15 dollar US a suivi la même évolution. Le bénéfice d’exploitation par action a diminué de 9 % à 0,30 dollar US et de 6 % en devises constantes4.

Cash-flow d’exploitation

Le Groupe a enregistré un solide cash flow d’exploitation de 1,867 milliard de dollars US, lequel est resté stable par rapport au cash flow - tout aussi élevé - de l’année précédente. Le fait d'avoir continué à donner la priorité aux dépenses d’investissement a eu un impact positif par rapport à la même période de l’année dernière, contrebalancé par un calendrier de paiement des impôts moins favorable et une moindre contribution des abandons d'activité.

Performances par division au 4ème trimestre

(en millions USD, sauf mention                                                       EVOLUTION                                                                                                         EVOLUTION                                                                                EVOLUTION
contraire)                                           

Commandes   USD Base comparable1  Commandes de base auprès de tiers USD Base comparable1 Chiffre d'affaires USD Base comparable1  EBITA expl.% EVOLUTION
Electrification Products                 3,139          
+23%         +2%           3,032           +27%       +3%         3,320        +23%       +3%         11.7%        -3.0pts
Industrial Automation 1,866
+4% +8% 1,639 +0% +4% 1,938
-4% +0% 12.9% -2.0pts
Robotics and Motion 2,175 +7% +11% 1,872
+2% +6% 2,341 +7% +11% 15.0% +1.2pts
Corporate & Other (195)

11

(204)



Groupe ABB 6,985 +10% +7% 6,554 +11% +5% 7,395 +9% +5% 7.9% -1.8pts

À compter du 1er janvier 2018, la responsabilité managériale et la supervision de certaines activités d’ingénierie, approvisionnement et construction restantes, précédemment incluses dans les divisions Industrial Automation et Robotics and Motion et l’ancienne division Power Grids, ont été transférées vers une nouvelle BU non stratégique de la division Corporate et autres. La division Power Grids a été transférée du poste opérations récurrentes au poste abandons d'activité. Tous les montants précédemment annoncés ont été ajustés suite à ces évolutions du portefeuille.

Electrification Products

Les commandes totales et les commandes de base auprès de tiers ont progressé respectivement de 2 % (23 % en dollars US) et de 3 % (27 % en dollars US). Le bon niveau de la demande de produits a été contrebalancé par une baisse du volume des commandes de systèmes. Le chiffre d’affaires a progressé de 3 % (23 % en dollars US), une hausse favorisée par la croissance des activités à cycle court. La marge EBITA d’exploitation s’est établie à 11,7 %, soit 300 points de base de moins en glissement annuel. L’intégration de GEIS a dilué les marges de 210 points de base, conformément aux prévisions. Hors GEIS, les marges d’exploitation ont été impactées par des charges contractuelles négatives s’élevant à environ 90 points de base, qui ont contrebalancé le mix positif, les réductions de coûts et les ajustements tarifaires réalisés au cours du trimestre.

Industrial Automation

Par rapport à la même période de l’année dernière, les commandes totales ont progressé de 8 % (4 % en dollars US), dopées par la conclusion de certaines commandes majeures, tandis que les commandes de base auprès de tiers ont augmenté de 4 % (sont restées stables en dollars US). Ce trimestre, l’activité dans le secteur des navires de croisière et dans les industries de process - dont l’industrie minière et celle du papier et de la pâte à papier - a été soutenue. Le chiffre d'affaires est resté stable (en repli de 4 % en dollars US). La marge EBITA d’exploitation de 12,9 % reflète l’évolution du « business mix » ainsi qu’une charge exceptionnelle consécutive au défaut de paiement d’un client qui a impacté la marge de la division de quelque 80 points de base.

Robotics and Motion

La dynamique des commandes de la division s’est maintenue, avec des commandes totales et des commandes de base auprès de tiers en hausse respectivement de 11 % (7 % en dollars US) et de 6 % (2 % en dollars US). Les commandes ont progressé dans toutes les régions, à la faveur de plusieurs commandes majeures décrochées auprès de clients de l’automobile et du ferroviaire et du maintien de la demande dans les industries de process. Le chiffre d’affaires a augmenté de 11 % (7 % en dollars US). La marge EBITA d’exploitation a gagné 120 points de base en glissement annuel pour s’établir à 15 %, bénéficiant de volumes favorables et d'une gestion toujours aussi rigoureuse des coûts.

Faits marquants 2018 

En 2018, ABB a enregistré une forte dynamique des commandes dans toutes les divisions et régions. Le Groupe a renforcé son leadership technologique dans les industries digitales, les solutions ABB Ability™ étant reconnues par les analystes de l’industrie comme les plus performantes au niveau mondial dans les domaines des logiciels de gestion d’actifs d’entreprises et des systèmes de contrôle distribué. Lancé en 2017, le portefeuille ABB Ability™ propose plus de 220 solutions digitales, permettant aux entreprises d'accroître leur productivité et leur sécurité à moindres coûts. À titre d’exemple, fin 2018, ABB et Helsinki City Transport ont testé un ferry de transport de passagers révolutionnaire, commandé à distance, qui a bénéficié du nouveau système de positionnement dynamique d’ABB, ABB Ability™ Marine Pilot Control, et a été piloté depuis un centre de contrôle situé à Helsinki.

ABB continue d’investir dans son avenir. Courant 2018, le Groupe a annoncé un investissement de 100 millions d’euros destiné à la construction d’un campus de R&D ultramoderne en Autriche, ainsi qu’un investissement de 150 millions d’euros visant à créer un site de production flexible de systèmes robotisés de pointe, ainsi qu’un centre d’excellence dédié à l’intelligence artificielle à Shanghai en Chine.

Finalisée le 30 juin 2018, l’acquisition de GEIS a permis de renforcer la compétitivité de la division Electrification Products, notamment sur le marché nord-américain, l’un des plus attractifs. ABB compte réaliser avec GEIS 200 millions de dollars US de synergies de coûts annuelles d’ici 2022.

Le 17 décembre 2018, ABB a annoncé la cession convenue de sa division Power Grids, élargissant ainsi son partenariat actuel avec Hitachi. Parallèlement, ABB a fait part de son intention de simplifier la structure de son entreprise et de façonner quatre nouvelles divisions, leaders de leur secteur respectif : Electrification, Industrial Automation, Motion, et Robotics and Discrete Automation. ABB table sur une réduction de coûts de 500 millions de dollars US par an à l’échelle du Groupe à moyen terme. Quelque 500 millions de dollars US de charges de restructuration et de mise en œuvre non opérationnelles devraient être comptabilisés d'ici 2020. ABB prévoit une marge EBITA d’exploitation à moyen terme de 13 à 16 % au niveau du Groupe. De nouveaux objectifs de marge pour les quatre divisions sont disponibles dès aujourd’hui sur la page Mise à jour stratégique d’ABB (pour de plus amples détails, rendez-vous sur le site  www.abb.com).

Nominations à la direction

ABB a annoncé aujourd’hui la nomination de Sylvia Hill (59 ans) au poste de directrice des ressources humaines et sa participation au comité exécutif à compter du 1er juin 2019. Elle succède à Jean-Christophe Deslarzes (55 ans), qui a décidé de démissionner de son poste pour occuper des fonctions non exécutives. Sylvia Hill a rejoint l'équipe des ressources humaines d’ABB en 1993 et occupé des postes aux responsabilités de plus en plus importantes au sein de la fonction RH, parmi lesquels responsable RH pour la division Robotics and Motion, directrice RH pour la France et la République tchèque, et responsable RH pour la région Méditerranée. Actuellement, elle est responsable au sein du Groupe de la fonction Services RH et transformation RH.

« Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, Sylvia apportera toute son expérience dans le domaine des RH ainsi que de la gestion du changement et des talents, explique Ulrich Spiesshofer, CEO d’ABB. Je suis ravi d'accueillir Sylvia au comité exécutif. J'aimerais remercier JC Deslarzes pour son exceptionnelle contribution au poste de directeur des ressources humaines au cours de ces cinq dernières années. Sous sa direction, ABB a développé une stratégie de gestion des talents et de développement du personnel de classe mondiale, spécialement adaptée à l’ère du digital, et nettement amélioré l’attractivité du Groupe vis-à-vis des jeunes talents. »

JC Deslarzes continuera d’accompagner la transformation d’ABB jusqu’au début de l’année 2020 et reportera directement au CEO Ulrich Spiesshofer. Il demeurera président non exécutif d’ABB India.

En décembre 2018, ABB a annoncé la nomination de Morten Wierod, actuel directeur général de la business unit Drives, au poste de directeur de la nouvelle division Motion. Il deviendra membre du comité exécutif à compter du 1er avril 2019.

Perspectives à court et long terme

Les signes macroéconomiques sont mitigés en Europe et plutôt positifs aux États-Unis, tandis que la croissance devrait se poursuivre en Chine. Le marché mondial est en progression, malgré une montée des incertitudes géopolitiques dans différentes régions du monde. Les prix du pétrole et les effets de change devraient continuer d'influer sur les résultats du Groupe.

Les divisions d’ABB occupent la 1ère ou la 2ème place sur des marchés attractifs bénéficiant de puissants moteurs de croissance séculaires. Pour ses nouvelles divisions Electrification, Industrial Automation, Motion, et Robotics and Discrete Automation, le Groupe cible un marché qui devrait connaître une croissance à long terme de 3,5 à 4 % par an.

Autres informations

Le communiqué de presse et les documents d’information financière relatifs aux résultats du quatrième trimestre 2018 sont disponibles dans la section News Center d’ABB, sur le sitewww.abb.com/news et sur la page d'accueil Relations Investisseurs de notre site www.abb.com/investorrelations.

ABB tiendra ce jour une conférence de presse qui débutera à 9h00 (Heure d’Europe Centrale) (8h00 GMT, 3h00 Heure Normale de l’Est). Cet événement sera accessible par webcast sur https://new.abb.com/media/media-event---strategy-update-2019.

ABB tiendra ce jour une conférence téléphonique pour les analystes et investisseurs qui débutera à 12h00 (Heure d’Europe Centrale) (11h00 GMT, 6h00 Heure Normale de l’Est). Lors de cette conférence diffusée en webcast pendant 90 minutes environ seront présentés les résultats du quatrième trimestre et de l’exercice 2018 ainsi que la nouvelle stratégie du Groupe. Le webcast et les supports connexes seront accessibles à partir de 11h00 CET (Heure d’Europe Centrale) à l’adresse suivante : go.abb/strategy-update-2019 

La session enregistrée sera disponible en webcast après la fin de l'appel.

ABB (ABBN : SIX Swiss Ex) est un leader des technologies de pointe dans les domaines de la robotique, de l’automatisation industrielle, des réseaux électriques et des produits d’électrification, au service de ses clients dans l'industrie, le transport, les infrastructures et les utilités au niveau mondial. Fort d’un héritage de plus de 130 ans d’innovation, ABB écrit aujourd’hui l’avenir de la digitalisation de l’industrie en se fondant sur deux propositions de valeur claires : acheminer l’électricité de toutes les centrales électriques à tous les points de consommation, et automatiser les industries, des ressources naturelles aux produits finis. En tant que sponsor titre du ABB Championnat FIA de Formule E, compétition de sport automobile internationale 100 % électrique de la FIA, ABB repousse les limites de l’e-mobilité afin de contribuer à la construction d’un avenir durable. ABB est présent dans plus de 100 pays et compte quelque 147 000 employés. www.abb.fr

Calendrier des investisseurs 2019
Assemblée générale annuelle 2 mai 2019
Résultats du premier trimestre 2019 2 mai 2019
Résultats du deuxième trimestre 2019 25 juillet 2019
Résultats du troisième trimestre 2019 23 octobre 2019

Remarques importantes sur les données prévisionnelles

Ce communiqué de presse comprend des informations et affirmations prévisionnelles ainsi que d’autres déclarations concernant les perspectives de nos activités, notamment dans les sections « Perspectives à court-terme », « Résultats du Groupe sur l’exercice 2018 »,  « Faits marquants de l’exercice 2018 » et « Perspectives à court et long terme » de ce communiqué. Ces données sont définies d’après des anticipations, estimations et projections actuelles concernant les facteurs susceptibles d’affecter nos performances à venir, y compris la situation économique mondiale et la situation économique des régions et des industries qui constituent les marchés les plus importants d’ABB Ltd. En règle générale, il est possible d’identifier ces anticipations, estimations et projections par des déclarations contenant les mots « anticiper », « penser », « estimer », « viser », « devrait » ou toute autre expression similaire. Toutefois, il existe de nombreux risques et incertitudes, dont beaucoup se trouvent en dehors des limites de notre contrôle, qui pourraient entraîner une différence entre nos résultats réels et les données et états financiers prévisionnels inclus dans ce communiqué de presse et qui pourraient affecter notre capacité à atteindre tout ou partie des objectifs annoncés. Les facteurs importants susceptibles d’entraîner de telles différences incluent, entre autres, les risques d’affaire liés à la volatilité de l’environnement économique mondial et des conditions politiques, les coûts associés aux activités de mise en conformité, l’accueil que les marchés réservent à nos nouveaux produits et services, les changements de réglementations gouvernementales, les fluctuations de taux de change ainsi que d’autres facteurs du même type décrits dans les documents déposés par ABB le cas échéant auprès de la Commission des Opérations de Bourse des États-Unis, y compris nos rapports annuels dans le formulaire 20-F. Bien que le groupe ABB Ltd estime que les anticipations que reflètent ces données prévisionnelles reposent sur des hypothèses raisonnables, il ne peut aucunement garantir que ces anticipations seront réalisées comme prévu.

Zurich, 28 février 2019

Ulrich Spiesshofer, CEO

CEO comments on 2018 fourth quarter and full-year results

Partagez cet article

Facebook LinkedIn Twitter WhatsApp