La production intelligente rencontre le jumeau numérique dans l'usine de l'avenir d'ABB

L'usine de l'avenir fabrique une montre personnalisée en trois minutes. Elle est exposée à l'édition de cette année de la Foire de Hanovre (Hannover Messe), la plus grande foire commerciale industrielle au monde (Hall 11, A35), et présente les vastes possibilités de la production moderne. La chancelière fédérale, Angela Merkel, et le premier ministre de Suède, Stefan Löfven, ont visité le kiosque aux côtés du chef de la direction d'ABB, Ulrich Spiesshofer, et se sont fait donner un aperçu des technologies numériques offertes par ABB. L'usine de l'avenir permet aux compagnies et entreprises de toute taille d'être aussi flexibles que possible tout en augmentant leur productivité, en optimisant l'efficacité opérationnelle et en améliorant la santé et la sécurité.

À Hanovre, ABB, un chef de file mondial axé sur les industries numériques, présente des solutions à certains des plus grands défis mondiaux, qui sont abordées par la révolution énergétique et la quatrième révolution industrielle, et qui changent la façon dont nous propulsons nos sociétés, produisons nos biens et services, travaillons, vivons et avançons.

La quatrième révolution industrielle façonne l'usine de l'avenir en traitant des volumes de données grandissants générés par l'automatisation intelligente et en produisant des analyses qui accélèrent le rendement.

Les usines intelligentes et branchées représentent l'avenir de la fabrication. Tout comme il y a un peu plus d'un siècle lorsqu'elle était à l'avant-scène de l'électrification des villes et des chemins de fer, ABB ouvre la marche grâce à sa gamme de solutions numériques ABB Ability™.

L'usine de l'avenir d'ABB exposée à la Foire de Hanovre présente la technologie de double numérique de premier plan dans l'industrie, qui permet de modifier et d'optimiser la fabrication sans interrompre le processus de production. La solution est le premier résultat d'un partenariat stratégique entre ABB et Dassault Systèmes, qui a été annoncé en février. Elle souligne également la stratégie de partenariat d'ABB visant à offrir une valeur à la fine pointe de la numérisation industrielle aux clients.

De son côté, le kiosque de Dassault Systèmes (Hall 6, K30) permet à ses visiteurs de voir le double numérique complet d'une application de soudure par points d'ABB, dans laquelle le robot de haute performance IRB 6700 d'ABB est muni d'un pistolet de soudage et d'autres équipements associés.

Comme la soudure des pièces automobiles est devenue plus complexe dans les dernières années, concevoir la production en fonction de la voie optimale en robotique est essentiel pour renforcer la qualité de la soudure et la productivité. La solution de Dassault Systèmes intégrera un double numérique qui complète le logiciel RobotStudio d'ABB afin de promouvoir l'application et d'illustrer la façon dont elle peut augmenter la production en définissant la meilleure voie robotique que possible.

Une caractéristique essentielle de l'usine de l'avenir est le capteur, qui recueille et transmet des renseignements par rapport au processus de production dans l'Internet industriel. ABB a développé un capteur intelligent compact ABB Ability™ Smart Sensor qui peut facilement se rattacher au châssis d'un moteur à induction à basse tension, à des roulements sur paliers et à des pompes pour mesurer des paramètres clés tels que la vibration et la température. À l'aide d'algorithmes intégrés, basés sur les décennies d'expertise en moteurs électriques d'ABB, le capteur intelligent ABB Ability™ Smart Sensor amasse des renseignements par rapport à l'état de l'équipement et envoie les données par l'entremise d'une connexion Bluetooth sans fil vers un serveur sécuritaire qui peut être accédé à partir d'un téléphone intelligent ou d'une tablette.

L'usine de l'avenir installée au kiosque d'ABB indique la façon dont ABB fait de la « personnalisation de masse » une réalité aujourd'hui et comment l'écosystème numérique flexible et efficace d'ABB rend le tout possible :

Les robots collaborateurs YuMi® exécutent des opérations d'assemblage de précision, le système de transport flexible SuperTrak organise le déplacement précis des pièces d'une station à une autre et les services connexes d'ABB Ability™ surveillent l'état de santé et le rendement.

Au fur et à mesure que l'usine de l'avenir se développe, les gens travailleront aux côtés de robots collaborateurs tels que YuMi®. Les robots offriront une qualité constante en effectuant des tâches répétitives, qui sont souvent sales, dangereuses et monotones, mais aussi en assumant les tâches décisionnelles contrôlées par ordinateur. Les tâches décisionnelles contrôlées par ordinateur, fondées sur l'intelligence artificielle, épauleront de plus en plus l'humain et la machine.

En 2018, ABB et The Economist ont publié l'indice de préparation à l'automatisation (Automation Readiness Index), qui indique que les pays ayant le taux d'adoption de robots et d'automatisation intelligente le plus élevé, soit la Corée du Sud, l'Allemagne et Singapour, ont un taux de chômage parmi les plus faibles au monde. Les robots, ainsi que les systèmes autonomes, seront essentiels pour augmenter la main-d'œuvre dans un futur très proche. En retour, cela va permettre aux gens de développer de nouvelles occasions de travail plus inspirantes, intuitives et intéressantes. Par exemple, les gens peuvent offrir une connaissance des processus, ainsi que la perspicacité et l'improvisation nécessaires pour déterminer de nouveaux gains d'efficacité et pour élaborer des améliorations de production.

Augmenter le potentiel humain grâce à la technologie de façon responsable tout en offrant une éducation et une formation continues nous donne l'occasion de stimuler la prospérité et la croissance. Des écosystèmes éducatifs à vie émergeront des efforts mis en place tels que l'appui d'ABB envers la formation professionnelle pratique pour les emplois de demain.

Partagez cet article

Facebook LinkedIn Twitter WhatsApp