Soutenir la mobilité électrique et les ambitions de la France en matière d’énergies propres grâce à des technologies ABB innovantes

Paris, France
Paris, France

La halte du Championnat de Formula E ABB à Paris ce week-end, pour la quatrième année consécutive, souligne très clairement le rôle clé de cette compétition hors normes et confirme les objectifs ambitieux de la France, qui entend devenir un chef de file mondial en matière de développement durable et de lutte contre le réchauffement climatique. En tant que leader des technologies pionnières, ABB se veut un partenaire stratégique de la France et entend soutenir ses efforts visant à mettre en place des solutions énergétiques durables.

C’est à Paris, en 2011, qu’est née l'idée d'une compétition automobile mondiale entièrement électrique et la France, qui accueillait en 2015 la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, s’est engagée à réduire ses émissions de dioxyde de carbone de 40 % d’ici 2030. Cet objectif suppose une diminution significative des émissions générées par les transports, les véhicules à carburant fossile représentant actuellement 28 % des émissions de CO₂ en France et contribuant dans une large mesure à la production d’autres gaz et particules néfastes pour la santé.

La stratégie de mobilité électrique soutenue par les pouvoirs publics français repose en partie sur l'interdiction des voitures à énergie fossile les plus polluantes d’ici 2020 et, à l’horizon 2040, la France entend mettre totalement fin à la commercialisation de voitures à moteur essence et diesel.

Comme le souligne Frank Duggan, président d’ABB Europe, l’intérêt que suscite la Formula E ABB auprès des fans et des habitants des grands centres urbains du monde comme Paris, aide à prendre conscience du potentiel de la mobilité électrique et des véhicules électriques (VE) : « La Formula E ABB touche le cœur du public, qui est gagné par l’excitation de la compétition, comme nous le constatons à chaque événement, commente-t-il. Les jeunes réalisent à quel point les voitures et la mobilité électriques sont fascinantes. La course organisée à Paris est l'occasion de propulser la mobilité électrique et d’aider l'industrie française à poursuivre ses efforts dans le développement de cette technologie durable. »

Des transports en commun plus propres

Le pays œuvre également en faveur de l’e-mobilité avec sa décision de remplacer les 4600 bus à moteur thermique exploités par l’opérateur de transport public parisien par des bus fonctionnant à l’électricité et au gaz d’ici 2025.

Grâce à ses solutions technologiques leaders sur le marché, ABB est idéalement positionnée pour accompagner ces décisions stratégiques. Ainsi, à Nantes, ABB fournit la technologie de recharge flash la plus rapide au monde pour alimenter les premiers bus 100 % électriques de la ville, d’une longueur de 24 mètres et d’une capacité de 151 passagers. Les bus zéro émission, dont les batteries sont montées sur le toit, peuvent s’affranchir des caténaires et se rechargent en seulement 20 secondes, soit moins de temps qu’il n’en faut aux passagers pour descendre et monter à bord. Un bras articulé se connecte automatiquement à une potence de recharge pour délivrer une puissance de 600 kW. Les batteries et les transformateurs d’ABB permettent au système de se préparer pour chaque charge rapide, sans provoquer de surtension sur le réseau local d’énergie. Grâce à la technologie innovante d’ABB, cette solution de recharge révolutionnaire facilite grandement l'utilisation des bus électriques en ville.

Ces stations de recharge peuvent être entièrement connectées à la plateforme digitale ABB Ability™. Les opérateurs du réseau pourront, à partir d'un point central, suivre, gérer et mettre à jour les chargeurs, fournir aux clients des systèmes de paiement, et calibrer en continu les stations pour assurer une alimentation optimale par le réseau électrique local ou une source d’énergie renouvelable.

Le chargeur Terra HP CC d’ABB peut fonctionner à des puissances allant jusqu'à 350 kW et ajouter près de 300 km d'autonomie à un véhicule électrique en un temps similaire à celui nécessaire pour refaire le plein sur un véhicule à moteur à essence. ABB est le leader mondial de la technologie de recharge rapide, avec plus de 10 500 chargeurs vendus dans 73 pays.

Favoriser l’énergie propre

L’e-mobilité peut fournir des solutions de transport d’autant plus propres lorsqu’elles sont alimentées par des sources d’énergie fiables et durables. Sur ce terrain également, ABB joue un rôle majeur dans le paysage industriel français en concevant et en déployant des systèmes qui transmettent de l’énergie propre sur de longues distances.

La société fournit ainsi sa technologie de courant continu haute tension (HVDC) pour interconnecter les réseaux nationaux d’électricité de la France et du Royaume-Uni via la liaison IFA 2. Ce système d'une capacité énergique de 1000 mégawatts, dont la mise en service est prévue en 2020, reliera Chilling, dans le Hampshire, sur la côte sud de l’Angleterre, et Tourbe, dans le nord de la France, sur une distance de 240 kilomètres.

Deux stations de conversion ABB, une à chaque extrémité du câble sous-marin, transformeront le courant alternatif (CA) en courant continu (CC) afin de minimiser les pertes d’énergie. Les stations assureront également la conversion inverse, à savoir de courant continu à courant alternatif, afin de permettre une utilisation sur les réseaux électriques.

Le système HVDC intègre les solutions digitales ABB Ability™ qui surveilleront et géreront en continu les opérations afin de garantir une fiabilité optimale et de détecter les éventuelles failles en amont. Le système a été conçu pour améliorer la sécurité, la rentabilité et l’aspect durable de la fourniture d’énergie dans les deux pays et simplifier l'intégration des énergies renouvelables dans les réseaux électriques français et britannique.


France digitale

Dans le monde du digital, où ABB entend confirmer sa place de leader des industries numériques, la société soutient l’automatisation et la numérisation industrielles grâce à des solutions révolutionnaires.

La modernisation du métro parisien en prévision des Jeux olympiques d’été 2024 constitue une excellente occasion pour ABB de faire la démonstration de sa technologie innovante. Alors que Paris se prépare à accueillir les Jeux, la ville a mis en œuvre son projet de « Grand Paris » pour transformer la métropole en ville du futur. L'une des clés de voûte du projet est la modernisation du réseau de transport existant de Paris et la création d'un nouveau métro sans conducteur, le Grand Paris Express. Le projet sera en partie achevé en 2024 et d'ici 2030, la ville comportera 205 kilomètres de lignes de métro autonomes et 68 nouvelles stations. ABB est idéalement positionnée pour contribuer à cette ambition de transformation grâce à ses solutions d’électrification pour les trains et les infrastructures ferroviaires et ses solutions de bâtiments intelligents pour les nouvelles stations.

ABB a d'ores et déjà modernisé deux sous-stations souterraines pour renforcer la fiabilité de l’alimentation électrique de l’ensemble du réseau métropolitain. Ces sous-stations sont équipées d’Optimax, qui fait partie des solutions de gestion de l’énergie ABB Ability™ et permet un contrôle centralisé, 24h/24, de l’alimentation électrique afin d’éviter les pannes d’électricité susceptibles de perturber les opérations.

L’importance de ces développements stratégiques en France ne saurait être sous-estimée dans ce pays où fut signé en 2015 l’Accord de Paris sur le climat, qui impose à ses signataires des objectifs de réduction des émissions de CO2.

Alors que la France envisage le futur avec confiance, ABB continuera de rendre ses industries plus fiables et ses transports plus durables.

Liens

Contactez nous

Téléchargements

Partagez cet article

Facebook LinkedIn Twitter WhatsApp