ABB lance la construction d'une nouvelle usine de robotique à Shanghai

• Cet investissement de 150 millions de dollars US renforcera la position dominante d’ABB en Chine, plus grand marché de la robotique au monde

• Cette usine ouvrira ses portes début 2021, et fera appel aux tout derniers procédés de fabrication automatisée et digitale

De Gauche à droite : Peter Voser, Président et PDG ABB; Chunyuan Gu, Président ABB 
Région Asie, Moyen-Orient et Afrique; Sami Atiya, Président de la business ABB Robotics & Discrete Automation; James-Gang Li, Lead Business Manager, Robotics and Discrete Automation, ABB Chine
De Gauche à droite : Peter Voser, Président et PDG ABB; Chunyuan Gu, Président ABB Région Asie, Moyen-Orient et Afrique; Sami Atiya, Président de la business ABB Robotics & Discrete Automation; James-Gang Li, Lead Business Manager, Robotics and Discrete Automation, ABB Chine

ABB a annoncé aujourd’hui avoir lancé la construction de son nouveau site de fabrication et de recherche en robotique en Chine, plus grand marché de la robotique au monde. Ce site devrait ouvrir ses portes en 2021 et représente un investissement total de 150 millions de dollars US (1,1 milliard de RMB).

Cette nouvelle usine de 67 000 m², située à Kangqiao, à proximité de Shanghai, fera appel aux procédés de fabrication les plus récents, notamment des solutions d'apprentissage machine, digitales et collaboratives. Il s'agira de l'usine la plus moderne, la plus automatisée et la plus flexible de toute l'industrie robotique mondiale - un centre où des robots fabriquent d’autres robots. Cette nouvelle usine abritera également un centre de recherche et développement sur site qui permettra d'accélérer les innovations dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA). Ce centre fera également office de pôle d’innovation où ABB travaillera en étroite collaboration avec ses clients au développement de solutions d’automatisation parfaitement adaptées à leurs besoins respectifs.

Les solutions robotiques d’ABB desservent une base de clientèle diversifiée en Asie, et sont destinées à soutenir les constructeurs automobiles, notamment dans le domaine de la mobilité électrique, ainsi que les fabricants opérant, entre autres, dans les secteurs de l’électronique, de l’agroalimentaire, de la pharmaceutique, de l’automatisation logistique et dans les industries générales. ABB prévoit que les ventes mondiales de robots grimperont de 80 milliards de dollars US aujourd'hui à 130 milliards de dollars US en 2025. La Chine est le plus grand marché mondial de la robotique ; en 2017, un robot sur trois vendu dans le monde était destiné à la Chine.

Peter Voser, président et CEO d’ABB, a déclaré : « La construction de cette usine constitue une nouvelle étape clé du développement d’ABB en Chine, et renforcera encore notre position dominante sur le plus grand marché mondial de la robotique. Depuis l’annonce de ce projet en octobre dernier, nous bénéficions d'un formidable soutien du gouvernement local. Cette usine a été classée dans le Top 10 des projets du programme « Manufacturing in Shanghai » (construire à Shangai) lancé en 2019, un grand honneur pour ABB. »

Des dignitaires chinois locaux ainsi que des clients et des dirigeants d’ABB ont participé à la cérémonie de pose de la première pierre de cette nouvelle usine qui s’est donc tenue aujourd’hui.

L’usine digitale du futur

Dans cette usine fortement automatisée, la production reposera davantage sur des cellules d’automatisation que sur une chaîne d'assemblage fixe, ce qui permettra aux robots de passer d'un poste de travail à l'autre, et ainsi de garantir une plus grande capacité de personnalisation et une meilleure flexibilité qu’avec les systèmes de production linéaire traditionnels. Des véhicules à guidage automatique (AGV) fourniront en juste-à-temps les pièces aux robots de production, tandis que les technologies collaboratives les plus évoluées feront en sorte qu’hommes et robots puissent travailler côte à côte en toute sécurité, permettant ainsi de gagner en flexibilité et en agilité dans les processus de production tout en associant les atouts des robots aux aptitudes exclusives des humains.

Cette usine formera un écosystème complet de fabrication digitale, faisant appel à un « digital twin » (jumeau digital) qui procurera à tous les collaborateurs du site, depuis les dirigeants et les ingénieurs jusqu’aux équipes de maintenance en passant par les opérateurs, des données analytiques et des capacités d'apprentissage machine leur permettant d’améliorer les performances et de maximiser la productivité. ABB utilisera un système basé sur l’apprentissage machine pour inspecter les robots lors de leur assemblage et garantir ainsi le respect des normes de qualité les plus strictes.

« En tant que leader du marché de la robotique industrielle en Chine, nous sommes fiers de pouvoir aider le pays à renforcer son secteur manufacturier. En dépit des difficultés à court terme affectant ce marché, le développement de la Chine en tant que pôle manufacturier d’envergure mondiale, ainsi que la tendance continue vers une personnalisation de masse et la pénurie accrue de main-d’œuvre qualifiée continueront de générer dans la région une demande à la fois forte et durable en faveur de solutions d'automatisation, explique Sami Atiya, président de la division Robotics and Discrete Automation d’ABB. Dans les années à venir, nous pensons doubler la richesse et l’étendue de notre portefeuille. Autrement dit, nous avons besoin d’une usine capable de produire une plus grande diversité de robots et d’adapter efficacement ses volumes de production afin de faire face à l’évolution du marché et des technologies », ajoute Sami Atiya.

ABB Robotique possède trois usines au niveau mondial : la nouvelle usine de Shanghai, qui remplacera celle existante, desservira les clients du continent asiatique. L’usine de Västerås en Suède fournit, quant à elle, les clients européens, tandis que celle de Auburn Hills dans le Michigan dessert la région Amériques.

ABB dispose d’un vaste panel d’activités en Chine - son deuxième plus grand marché - notamment dans les domaines de la R&D, de la fabrication, de la vente et de l’après-vente. Le Groupe compte quelque 20 000 employés répartis dans 131 villes et 44 entreprises locales. En Chine, son activité Robotique emploie plus de 2 000 ingénieurs, experts en technologie et responsables opérationnels sur 20 sites différents à travers le pays. ABB a investi plus de 2,4 milliards de dollars US en Chine depuis 1992.

ABB (ABBN : SIX Swiss Ex) est un leader des technologies de pointe qui accompagne les industries dans leur transformation digitale. Fort d’un héritage de plus de 130 ans d’innovation, ABB possède quatre champs d’expertise, représentés par ses Business : Electrification, Industrial Automation, Motion, et Robotics & Discrete Automation, réunis par la plate-forme digitale ABB Ability™. Le Business Power Grids d’ABB sera cédé à Hitachi en 2020. ABB est présent dans plus de 100 pays et compte quelque 147 000 employés. www.abb.com.

ABB Robotique est un pionnier dans le domaine des robots industriels et collaboratifs et des services digitaux avancés. Fort de notre statut de principal fournisseur de robots au monde, nous sommes actifs dans 53 pays et sur plus de 100 sites, et avons fourni plus de 400 000 solutions robotiques à un vaste panel d’industries et d’applications. Nous aidons nos clients à améliorer leur flexibilité, leur efficacité, leur sécurité et leur fiabilité, tout en œuvrant en faveur de l’usine connectée et collaborative du futur. www.abb.fr/robots

Liens

Contactez nous

Téléchargements

Partagez cet article

Facebook LinkedIn Twitter WhatsApp