Résultats du 2ème trimestre 2020

  • Commandes en baisse de -18 % à 6,1 milliards de dollars US ; en baisse de 14 % à périmètre comparable
  • Chiffre d'affaires en baisse de 14 % à 6,2 milliards de dollars US ; en baisse de 10 % à périmètre comparable
  • Résultat des opérations de 571 millions de dollars US ; marge de 9,3 %
  • EBITA d’exploitation1 de 651 millions de dollars US ; marge1 de 10,6 %
  • Résultat net de 319 millions de dollars US, en hausse de 398 %
  • Bénéfice de base par action de 0,15 dollar US, en hausse de 398 %; bénéfice d’exploitation par action1 de 0,22 dollar US, en baisse de 35 %
  • Cash-flow d’exploitation de 680 millions de dollars US ; solide génération de liquidités prévue sur l’ensemble de l’exercice
  • Conclusion de la cession de Power Grids le 1er juillet
  • Le produit net de la vente sera redistribué aux actionnaires comme prévu

« Comme prévu, le deuxième trimestre a été fortement impacté par l’épidémie de COVID-19. Dans le même temps, nous nous sommes axés sur les efforts de réduction des coûts, ce qui nous a permis de faire preuve d'une certaine résilience. Les marges d’exploitation du Groupe se sont avérées meilleures que prévu, notamment au sein du business Motion, a déclaré Björn Rosengren, CEO d’ABB. Une grande part d'incertitude subsiste, et nous devons nous attendre encore à des trimestres difficiles à l’avenir. Pour autant, notre stratégie est claire. Nous continuerons à déployer notre nouveau business model et à analyser notre portefeuille produits, et nous lancerons notre programme de rachat d’actions. »

CHIFFRES CLÉS

ÉVOLUTION

ÉVOLUTION

(En millions USD sauf mention contraire)

T2 2020

T2 2019

USD

Base comparable

S1 2020

S1 2019

USD

Base comparable

Commandes

6 054

7 401

-18 %

-14 %

13 400

15 014

-11 %

-7 %

Chiffre d’affaires

6 154

7 171

-14 %

-10 %

12 370

14 018

-12 %

-8 %

Résultat des opérations

571

123

+364 %

944

713

+32 %

EBITA d’exploitation1

651

825

-21 %

-20 %

1 287

1 591

-19 %

-18 %4

en % du chiffre d’affaires d’exploitation

10,6

11,5

-0,9 pt

10,4

11,4

-1,0 pt

Résultat des opérations récurrentes, net d’impôts

395

(54)

n.d.

721

361

+100 %

Résultat net propre à ABB

319

64

+398 %

695

599

+16 %

Bénéfice de base par action ($)

0,15

0,03

+398 %3

0,33

0,28

+16 %3

Bénéfice d’exploitation par action ($)1

0,22

0,34

-35 %3

-33 %3

0,52

0,64

-19 %3

-18 %3

Cash-flow d’exploitation

680

0

n.d.

103

(256)

n.d.

Le 17 décembre 2018, ABB a annoncé la cession convenue de sa division Power Grids. Les résultats de la division Power Grids sont donc présentés dans le poste abandons d'activité.

Résultats du Groupe au 2ème trimestre 2020

Résumé

Les conditions commerciales au deuxième trimestre ont été difficiles, à cause de l’évolution de la pandémie de COVID-19. Outre une forte baisse de la demande dans les activités à cycle court ayant entraîné une diminution des volumes de produits, les activités de service et d'installation de systèmes ont été impactées par les importantes restrictions de déplacements.En conséquence, les commandes et le chiffre d’affaires au deuxième trimestre ont été considérablement freinés au sein du Groupe par rapport à la même période de l’année passée. Le business Motion a mieux tiré son épingle du jeu, aidé en cela par une forte reprise en Chine et une solide exécution du carnet de commandes. Malgré une intensification de la réduction des coûts, les marges d’exploitation se sont érodées dans les business Electrification, Industrial Automation et Robotics & Discrete Automation par rapport à la même période de l’année passée, tandis que le business Motion a enregistré une hausse de sa marge en glissement annuel.

Commandes

Les commandes ont baissé de 18 % (14 % à périmètre comparable) ce trimestre par rapport au même trimestre de l’année passée. Les effets de change ont eu un impact négatif net de 2 %, et les évolutions du portefeuille un impact négatif net de 2 % également. Le carnet de commandes a accusé un recul de 1 % (une hausse de 5 % à périmètre comparable) à la fin du trimestre.

Présentation des résultats régionaux

  • Les commandes en Europe ont baissé de 18 % (14 % à périmètre comparable). La plupart des pays ont été confrontés à une baisse significative de leurs commandes, à cause des mesures de confinement principalement. Les commandes ont affiché un recul de 4 % en Allemagne (2 % à périmètre comparable), de 4 % au Royaume-Uni (hausse de 1 % à périmètre comparable) et de 3 % en Suisse (4 % à périmètre comparable). Les commandes ont chuté de manière significative en Italie, accusant une baisse de 13 % (9 % à périmètre comparable) ; elles ont chuté encore plus fortement en Finlande, en Norvège, en Espagne et aux Pays-Bas. Les commandes en Suède ont progressé de 9 % (11 % à périmètre comparable).
  • Les commandes dans la région Amériques ont reculé de 26 % (23 % à périmètre comparable), la quasi-totalité des pays ayant enregistré des niveaux de commandes inférieurs. Aux États-Unis, les commandes ont reculé de 25 % (23 % à périmètre comparable).
  • Dans la région Asie, Moyen-Orient et Afrique, les commandes ont baissé de 11 % (5 % à périmètre comparable), avec une chute notable de 40 % (33 % à périmètre comparable) en Inde. En Chine, la demande s’est améliorée de façon séquentielle ; les commandes ont baissé de 3 % (progressé de 3 % à périmètre comparable) au deuxième trimestre en glissement annuel.

Aperçu des marchés finaux

  • Dans le secteur des industries manufacturières, les commandes ont été perturbées sur la plupart des marchés finaux ; les commandes de l’industrie automobile et des secteurs liés à l’automobile ainsi que du secteur de la construction de machines ont été gravement impactées. Les industries des communications (3C) ont également été mises à mal, bien qu’elles aient évolué plus favorablement vers la fin du trimestre.
  • Les activités des industries de process ont fortement reculé ce trimestre. Les activités de service ont été gravement impactées par les mesures de confinement et par la nécessité pour les clients de réduire leurs dépenses opérationnelles. En outre, de nombreux projets d’investissements ont été reportés, les clients anticipant une baisse de la demande future.
  • Dans le secteur des transports et des infrastructures, les investissements dans les systèmes ferroviaires, l’e-mobilité, l’eau et les eaux usées et les data centers se sont poursuivis. Par ailleurs, les commandes ont bien résisté dans les utilités de distribution d’électricité. Néanmoins, les activités marine et énergies renouvelables ont fortement chuté.
  • Le secteur du bâtiment a également souffert, l’activité de construction ayant été freinée du fait des mesures de confinement.

Chiffre d’affaires

Le chiffre d'affaires a diminué de 14 % (10 % à périmètre comparable) en glissement annuel. Les effets de change ont eu un impact négatif net de 2 %, et les évolutions du portefeuille un impact négatif net de 2 % également. Au deuxième trimestre 2020, le ratio de prises de commandes était de 0,98x1 contre 1,03x au même trimestre de l'année passée.

Résultat des opérations et EBITA d’exploitation

Le résultat des opérations a enregistré une hausse de 364 % à 571 millions de dollars US. Par rapport à l’année passée, ce résultat a bénéficié principalement de l’absence de la charge comptabilisée en 2019 pour la vente de l’activité onduleurs solaires. Cette hausse en glissement annuel a également été favorisée par un gain net de 86 millions de dollars US résultant des différences de calendrier sur les taux de change et le prix des matières premières, et de la réduction des charges liée aux efforts de restructuration et d'intégration.

L’EBITA d’exploitation1 de 651 millions de dollars US est en baisse de 21 % (20 % en devises locales). La marge EBITA d’exploitation1 s’est établie à 10,6 %, perdant 90 points de base en glissement annuel. Les marges ont progressé dans le business Motion tandis que tous les autres business ont enregistré des marges plus faibles par rapport à la même période de l’année passée, reflétant principalement la baisse des volumes, malgré des efforts accrus de réduction des coûts. Les coûts Corporate & Autres, dont 19 millions de dollars US de coûts échoués, se sont améliorés par rapport à la même période de l’année dernière.

Résultat net et bénéfice de base par action

Le résultat net des opérations récurrentes s’est établi à 395 millions de dollars US, enregistrant une hausse significative grâce à l’absence de la charge relative aux onduleurs solaires mentionnée précédemment. Le taux d’imposition effectif du Groupe s’est établi à 24,8 %. Le poste abandons d’activité a enregistré une perte de 49 millions de dollars US, reflétant une charge hors exploitation relative aux régimes de retraite significative ainsi que de faibles performances opérationnelles résultant de la pandémie de COVID-19.

Le revenu net du Groupe attribuable à ABB s’est établi à 319 millions de dollars US et le bénéfice de base par action à 0,15 dollar US, ces deux chiffres enregistrant une hausse de 398 % en glissement annuel. Le bénéfice d’exploitation par action de 0,22 dollars US1 a reculé de 35 %3 par rapport à la même période de l’année passée.

Cash-flow d’exploitation

Le cash-flow d’exploitation s’est établi à 680 millions de dollars US, contre un cash-flow d’exploitation nul au deuxième trimestre 2019. Malgré le ralentissement des activités commerciales, le cash-flow d’exploitation des opérations récurrentes s’est nettement amélioré, tandis que le cash-flow dérivé des abandons d’activité s’est établi à 32 millions de dollars US.

Le cash-flow d’exploitation des opérations récurrentes a été favorisé principalement par une modification du calendrier de paiement des primes d’intéressement qui ont été versées au premier trimestre cette année alors qu’elles l'avaient été au deuxième trimestre l’année passée. De même, le cash-flow a bénéficié du calendrier de paiement des impôts et d’une progression favorable du fonds de roulement net. La part du fonds de roulement net dans le chiffre d'affaires a atteint 12,6 % à la fin du trimestre.

Résultats par business area au 2ème trimestre 2020

Tous les commentaires par business area correspondent aux résultats du deuxième trimestre en glissement annuel.

Electrification (EL)

CHIFFRES CLÉS

ÉVOLUTION

ÉVOLUTION

(En millions USD sauf mention contraire)

T2 2020

T2 2019

USD

Base comparable

S1 2020

S1 2019

USD

Base comparable

Commandes

2 737

3 339

-18 %

-12 %

5 858

6 702

-13 %

-7 %

Carnet de commandes

4 465

4 553

-2 %

+6 %

4 465

4 553

-2 %

+6 %

Chiffre d’affaires

2 764

3 272

-16 %

-10 %

5 537

6 329

-13 %

-9 %

EBITA d’exploitation1

348

440

-21 %

666

817

-18 %

en % du chiffre d’affaires d’exploitation

12,6 %

13,5 %

-0,9 pt

12,0 %

12,9 %

-0,9 pt

  • Les commandes ont été impactées par un recul de la demande dans les activités à cycle court, y compris sur le marché du bâtiment, et par une baisse significative sur les marchés du pétrole et du gaz et des énergies renouvelables. Certains marchés notamment les utilités de distribution d’électricité, le ferroviaire, l’e-mobilité et les data centers ont affiché une relative résilience. Toutes les régions ont accusé un repli, la demande de la région Amériques ayant été considérablement impactée par la COVID-19.
  • Le chiffre d’affaires a également reculé en raison d'une faiblesse des activités à cycle court et d'une réduction des activités de projet, principalement dans les solutions de distribution.
  • La contraction des marges résulte essentiellement de la baisse des volumes. Celle-ci a été en partie compensée par des initiatives de réduction des coûts et une tarification résiliente, de même que par le redressement des activités GEIS et Installation Products, lesquelles ont fermement maintenu le cap.

Industrial Automation (IA)

CHIFFRES CLÉS

ÉVOLUTION

ÉVOLUTION

(En millions USD sauf mention contraire)

T2 2020

T2 2019

USD

Base comparable

S1 2020

S1 2019

USD

Base comparable

Commandes

1 305

1 622

-20 %

-17 %

3 062

3 288

-7 %

-4 %

Carnet de commandes

5 210

5 240

-1 %

+3 %

5 210

5 240

-1 %

+3 %

Chiffre d’affaires

1 382

1 580

-13 %

-9 %

2 844

3 098

-8 %

-5 %

EBITA d’exploitation1

115

190

-39 %

259

395

-34 %

en % du chiffre d’affaires d’exploitation

8,4 %

12,1 %

-3,7 pts

9,1 %

12,8 %

-3,7 pts

  • Les commandes reflètent un net repli dans les industries de l’énergie et des process de même qu’une baisse dans le secteur de la marine, même si la business area a bénéficié de plusieurs commandes majeures. Les commandes ont accusé un recul dans toutes les régions, notamment un net repli dans la région Amériques.
  • Le chiffre d’affaires a été impacté par une baisse substantielle des prises de commande, les restrictions de déplacement ayant notamment limité les services.
  • Outre des volumes réduits, les marges ont été freinées par une sous-absorption et un mix négatif, résultant notamment d’activités de service limitées.

Motion (MO)

CHIFFRES CLÉS

ÉVOLUTION

ÉVOLUTION

(En millions USD sauf mention contraire)

T2 2020

T2 2019

USD

Base comparable

S1 2020

S1 2019

USD

Base comparable

Commandes

1 586

1 762

-10 %

-7 %

3 487

3 562

-2 %

0 %

Carnet de commandes

3 384

3 050

+11 %

+13 %

3 384

3 050

+11 %

+13 %

Chiffre d’affaires

1 583

1 641

-4 %

-1 %

3 093

3 246

-5 %

-3 %

EBITA d’exploitation1

279

275

+1 %

509

538

-5 %

en % du chiffre d’affaires d’exploitation

17,7 %

16,7 %

+1,0 pt

16,5 %

16,6 %

-0,1 pt

  • Les commandes ont été impactées par un repli généralisé des activités à cycle court, tandis que les commandes sont restées solides dans les secteurs du ferroviaire et des produits chimiques. Les commandes dans la région Amériques ont accusé un net recul, nettement contrebalancé par une forte reprise en Chine.
  • L’évolution favorable du chiffre d’affaires reflète principalement la solide exécution du carnet de commandes.
  • L’accroissement des marges a été favorisé par des réductions de coûts drastiques et un mix favorable.

Robotics & Discrete Automation (RA)

CHIFFRES CLÉS

ÉVOLUTION

ÉVOLUTION

(En millions USD sauf mention contraire)

T2 2020

T2 2019

USD

Base comparable

S1 2020

S1 2019

USD

Base comparable

Commandes

638

883

-28 %

-25 %

1 449

1 850

-22 %

-19 %

Carnet de commandes

1 478

1 586

-7 %

-4 %

1 478

1 586

-7 %

-4%

Chiffre d’affaires

629

845

-26 %

-23 %

1 300

1 696

-23 %

-21 %

EBITA d’exploitation1

43

105

-59 %

102

200

-49 %

en % du chiffre d’affaires d’exploitation

6,8 %

12,3 %

-5,5 pts

7,8 %

11,8 %

-4,0 pts

  • Face à une solide base de comparaison pour les commandes majeures, les commandes de la business area ont nettement reculé, comme anticipé. Les niveaux d’activité ont baissé de manière significative sur les marchés finaux clés, notamment l’automobile, l’industrie générale et la construction de machines. Les commandes ont fortement baissé en Europe et dans la région Amériques, tandis que la demande dans la région Asie Moyen-Orient et Afrique est restée faible.
  • Le chiffre d’affaires a été fortement impacté par l’affaiblissement des activités systèmes et services ainsi que par la baisse des volumes produits.
  • La contraction des marges reflète un net recul des volumes, lequel a atténué l’effet des actions de réduction des coûts.

Corporate & autres

CHIFFRES CLÉS

ÉVOLUTION

ÉVOLUTION

(En millions USD sauf mention contraire)

T2 2020

T2 2019

USD

S1 2020

S1 2019

USD

Commandes

(212)

(205)

(7)

(456)

(388)

(68)

Chiffre d’affaires

(204)

(167)

(37)

(404)

(351)

(53)

Résultat des opérations

(153)

(285)

+132

(326)

(515)

+189

EBITA d’exploitation1

(134)

(185)

+51

(249)

(359)

+110

  • L’EBITA d’exploitation du poste Corporate & Autres s’est amélioré pour s’établir à -134 millions de dollars US. Par rapport à la même période de l’année passée, cela reflète une baisse des coûts échoués et une baisse continue des coûts internes.
  • Au deuxième trimestre 2020, des coûts échoués de 19 millions de dollars US ont été comptabilisés, impactant la marge EBITA d’exploitation de 30 points de base.

Les commandes et le chiffre d’affaires Corporate & Autres témoignent essentiellement d’éliminations inter-segments.

Optimisation de la structure du capital

ABB a cédé 80,1 % de son activité Power Grids à Hitachi le 1er juillet 2020, comme prévu, marquant une étape clé de son programme de transformation annoncé en décembre 2018.

ABB s’engage à redistribuer aux actionnaires le produit net de la vente de Power Grids à hauteur de 7,6-7,8 milliards de dollars US. ABB lancera dans un premier temps un programme de rachat d’actions de 10 % du capital social de la société, lequel débutera incessamment. Cela représente environ 180 millions d’actions en plus des actions propres.

De même, dans le cadre du programme général d’optimisation de la structure du capital, ABB a aujourd'hui totalement remboursé sa facilité de crédit revolving à court-terme de 2 milliards de dollars US contractée pour renforcer les liquidités dans le cadre de la crise de la COVID-19. Le Groupe envisage de mettre en place d’autres mesures de désendettement, notamment via une analyse des structures de certains régimes de retraite à prestations définies ainsi que le remboursement d'une obligation de 1 million de dollar US arrivant à échéance en octobre 2020. ABB entend conserver sa notation de crédit « A ».

« L’optimisation de la structure du capital d’ABB dans les années à venir sera axée sur le rendement aux actionnaires, par l’exécution de son programme de rachat d’actions, comme prévu, et par l’amélioration du profil de risque et des coûts de financement de l’entreprise via une stratégie de désendettement efficace. En ces temps difficiles, ABB bénéficie d'un cadre financier résilient et d'un solide bilan », explique Timo Ihamuotila, CFO d’ABB.

Évolution de la transformation

Le CEO d’ABB a présenté ses Premières Perspectives aux investisseurs le 10 juin 2020, définissant la stratégie à venir de l’entreprise, à savoir créer de la valeur pour les actionnaires, les clients et les collaborateurs. En adoptant une nouvelle méthode de travail (ABB Way), le Groupe entend accélérer sa transition vers un modèle opérationnel totalement décentralisé. Il se compose de quatre business areas – Electrification, Industrial Automation, Motion et Robotics & Discrete Automation – avec 18 divisions, régies par une structure corporate allégée. À l’avenir, les 18 divisions auront pleinement la charge de leur compte de résultat et de leur bilan opérationnel. L’équipe dirigeante d’ABB donnera la priorité à l’amélioration des performances financières du Groupe, en mettant clairement l’accent sur la rentabilité pour les divisions aux performances insuffisantes, ainsi qu’à la gestion active de son portefeuille. Un nouveau système de tableau de bord mis en place à l’échelle des divisions et utilisant des indicateurs normalisés pour mesurer les performances et favoriser l’amélioration continue sera introduit au troisième trimestre 2020. ABB devrait réaliser ses 500 millions de dollars US d’économies nettes annuelles plus rapidement que prévu via le programme de simplification ABB-OS.

ABB prévoit d’organiser un Capital Markets Day en novembre 2020 dans le cadre duquel l’entreprise fournira de plus amples détails sur ses stratégies relatives à l’évolution de son portefeuille, à ses business areas et à ses divisions, tout en exposant les objectifs de développement durable d’ABB pour 2030.

Perspectives à court terme

L’économie mondiale devrait se contracter en 2020 après une rapide détérioration des perspectives résultant de la pandémie de COVID-19. Malgré des mesures incitatives sans précédent de la part des gouvernements et des banques centrales du monde entier et une reprise de l’activité économique en Chine au deuxième trimestre, les indicateurs macroéconomiques continuent de tendre vers une profonde récession mondiale sans certitude quant au rythme de la reprise. De nombreux pays continuent de faire face à des restrictions, nouvelles ou existantes, lesquelles devraient avoir des conséquences économiques à long terme.

L’impact de la COVID-19 continue de peser sur les perspectives à court-terme sur de nombreux marchés finaux, et notamment dans les secteurs du pétrole et du gaz, de la production d’énergie classique, de l’automobile, de la marine et du bâtiment. Certains marchés finaux tels que la distribution d’électricité, le transport, les data centers et l’industrie agroalimentaire continuent d’afficher une relative résilience.

L’atténuation potentielle des effets de la COVID-19 reste soumise à de grandes incertitudes. Dans ce contexte, ABB table sur une relative amélioration du déclin des commandes en glissement annuel au troisième trimestre. Le chiffre d’affaires devrait toujours être fortement impacté en glissement annuel, et pourrait amorcer une légère reprise au mieux au quatrième trimestre.

ABB continuant d’adapter ses opérations et sa base de coûts pour préserver sa rentabilité, elle espère que sa marge d’exploitation se stabilisera sur une base séquentielle. L’entreprise table sur une solide génération de liquidités sur l’exercice complet.

Autres informations

Le communiqué de presse et les transparents de présentation des résultats du 2ème trimestre 2020 sont disponibles dans la section News Center d’ABB, sur le site www.abb.com/news et sur la page d'accueil Relations Investisseurs de notre site www.abb.com/investorrelations. Une conférence téléphonique et un webcast pour les analystes et investisseurs sont également prévus ce jour et débuteront à 10h00 (heure d’été d’Europe centrale) (9h00 – heure d’été du Royaume-Uni). Pour vous pré-inscrire à la conférence téléphonique ou participer au webcast, veuillez vous reporter au site Internet ABB : www.abb.com/investorrelations. La session enregistrée sera disponible après l’événement sur le site web d’ABB.

ABB (ABBN: SIX Swiss Ex) est une entreprise leader mondial des technologies qui dynamise la transformation de la société et de l’industrie afin de bâtir un futur plus productif et durable. En connectant des logiciels à son portefeuille de solutions d’électrification, de robotique, d’automation et de mobilité, ABB repousse les limites de la technologie afin d’offrir un niveau de performances inégalé. Fort d'un héritage d’excellence de plus de 130 ans, ABB doit notamment son succès à ses 110 000 talentueux collaborateurs répartis dans plus de 100 pays.

CALENDRIER DES INVESTISSEURS

Résultats 3ème trimestre 2020

23 octobre 2020

Capital Markets Day

Novembre 2020

Remarques importantes sur les données prévisionnelles

Ce communiqué de presse comprend des informations et affirmations prévisionnelles ainsi que d’autres déclarations concernant les perspectives de nos activités, notamment dans les sections « Optimisation de la structure du capital », « Évolution de la transformation » et « Perspectives à court terme » de ce communiqué. Ces données sont définies d’après des anticipations, estimations et projections actuelles concernant les facteurs susceptibles d’affecter nos performances à venir, y compris la situation économique mondiale et la situation économique des régions et des industries qui constituent les marchés les plus importants d’ABB. Ces anticipations, estimations et projections sont généralement identifiables par des déclarations contenant les mots « anticiper », « penser », « estimer », « prévoir », « viser » ou toute expression similaire. Toutefois, il existe de nombreux risques et incertitudes, dont beaucoup se trouvent en dehors des limites de notre contrôle, qui pourraient entraîner une différence entre nos résultats réels et les données et états financiers prévisionnels inclus dans ce communiqué de presse et qui pourraient affecter notre capacité à atteindre tout ou partie des objectifs annoncés. Les facteurs importants susceptibles d’entraîner de telles différences incluent, entre autres, les risques d’affaire liés à la volatilité de l’environnement économique mondial et des conditions politiques, les coûts associés aux activités de mise en conformité, l’accueil que les marchés réservent à nos nouveaux produits et services, les changements de réglementations gouvernementales, les fluctuations de taux de change ainsi que d’autres facteurs du même type décrits dans les documents déposés par ABB le cas échéant auprès de la Commission des Opérations de Bourse des États-Unis, y compris nos rapports annuels dans le formulaire 20-F. Bien que le groupe ABB Ltd estime que les anticipations que reflètent ces données prévisionnelles reposent sur des hypothèses raisonnables, il ne peut aucunement garantir que ces anticipations seront réalisées comme prévu.

Zurich, 22 juillet 2020

Björn Rosengren, CEO


Pour en savoir plus, contactez :

Relations presse
Téléphone : +41 43 317 71 11
E-mail : media.relations@ch.abb.com

Relations investisseurs
Téléphone : +41 43 317 71 11
E-mail : investor.relations@ch.abb.com

ABB Ltd
Affolternstrasse 44
8050 Zurich
Suisse

Endnotes

  1. Pour le rapprochement des mesures non-GAAP, se reporter à l'annexe « Rapprochements complémentaires et définitions » dans les États financiers ci-joints du 2ème trimestre 2020
  2. Ce résultat a bénéficié principalement de l’absence de la charge comptabilisée en 2019 pour la vente de l’activité onduleurs solaires.
  3. Les taux de croissance du bénéfice par action sont calculés en utilisant des montants non arrondis. Le bénéfice d’exploitation par action comparable est exprimé en devises constantes (taux de change de 2019, non réajusté pour tenir compte des évolutions du portefeuille d'activité).
  4. Devises constantes (non réajusté pour tenir compte des évolutions du portefeuille).
  5. Ce montant comprend à la fois le cash-flow provenant des opérations récurrentes et celui provenant des abandons d’activité.
  6. Maximum 10 % du capital-actions, y compris actions propres.

Liens

Contactez nous

Téléchargements

Partagez cet article

Facebook LinkedIn Twitter WhatsApp