« Nous disposons maintenant d’une décennie pour réduire de moitié les émissions » – Mike Peirce, du Climate Group, sur l’importance de la COP26

« Nous disposons maintenant d’une décennie pour réduire de moitié les émissions » – Mike Peirce, du Climate Group, sur l’importance de la COP26

  • Alors que la conférence COP26 se déroule à Glasgow, le dernier épisode d’ABB Decoded examine comment cet événement contribue aux discussions sur les enjeux climatiques mondiaux
  • Ce balado explore ce qui se passe non seulement lors de la conférence, mais aussi en amont
  • Il examine le sentiment d’urgence particulier qui entoure la COP26 et explique pourquoi les années à venir sont si importantes

À Glasgow, en Écosse, a lieu la conférence COP26, où se réunissent les gouvernements, les entreprises et les organismes du monde entier pour mettre en lumière les innombrables préoccupations liées au défi climatique mondial et pour tenter de conclure des accords sur la meilleure façon de lutter contre ces problèmes.

Le Climate Group, organisme britannique à but non lucratif, qui collabore avec des entreprises et des gouvernements du monde entier pour accélérer la mise en place de mesures de lutte contre les changements climatiques, connaît bien les défis et les solutions possibles liés à cet enjeu. Dans cet épisode du balado, le directeur des partenariats d’entreprise du groupe, Mike Peirce, évalue la probabilité que la COP26 soit couronnée de succès et explique pourquoi les négociations sont importantes pour nous tous.

La conférence COP – un an de préparatifs

Chaque année, la conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP) est le point culminant d’un processus d’un an pendant lequel des discussions ont lieu en parallèle entre les gouvernements, les entreprises et les groupes de la société civile, menant aux positions qu’ils adopteront.

« Les négociations qui ont lieu au cours de la conférence de deux semaines constituent un véritable élément clé du processus. Outre les discussions entre dirigeants, c’est aussi le moment où les entreprises positionnent leurs nouvelles stratégies et politiques, en montrant comment elles contribuent aux objectifs dont parlent les gouvernements. En effet, c’est souvent à ce moment-là que l’on met la pression sur les gouvernements en leur disant que nous avons besoin qu’ils en fassent plus, afin que nous soyons à même de réaliser les mesures que nous souhaitons effectuer. »

Un point saillant de la lutte contre les changements climatiques

Cinq sommets après l’Accord de Paris (COP21), il semble qu’il y ait un réel sentiment d’urgence autour de la COP26.

« Nous nous trouvons aujourd’hui en cours de négociations particulièrement intéressantes et importantes car, cette année, les pays devaient présenter ce que l’on appelle leurs contributions à l’échelle nationale, en fait, ce qu’ils feraient pour contribuer à l’Accord de Paris. Nous avons donc vu, cette année, un certain nombre de pays prendre des mesures plus importantes.

Nous disposons maintenant d’une décennie au cours de laquelle nous devrons réduire de moitié les émissions afin de ne pas dévier de notre trajectoire vers l’atteinte de nos objectifs climatiques. Ce qui se passe maintenant et dans les deux ou trois prochaines années est donc crucial. Nous espérons que cette urgence se reflétera dans le ton des conversations qui se dérouleront pendant la conférence COP26, ainsi que dans les engagements qui seront pris. »

Favoriser un changement réel

« Depuis les années 1950, nous avons assisté à une accélération rapide des transports à l’échelle mondiale, des communications, des niveaux d’éducation, etc. Tous ces facteurs ont apporté de bien bonnes choses à la société, mais ils ont aussi eu un impact significatif sur les différents écosystèmes, sur l’utilisation des terres, sur les cultures, sur l’eau, ainsi qu’à tout ce qui touche le climat. Des changements significatifs ont déjà eu lieu et nous le constatons maintenant, cette année, avec les pertes de récoltes et les incendies de forêt, pour ne citer que deux exemples. Il est donc évident qu’il se passe quelque chose. »

Malgré cela, des progrès significatifs ont été réalisés pour réduire les effets sur le climat dans de nombreux secteurs.

« Les véhicules électriques en sont un bon exemple, alors que le coût direct d’un véhicule électrique égalera celui d’un véhicule à essence sur les marchés européens d’ici un an ou deux. Il y a donc des parties du système qui évoluent dans la bonne direction, puisque des investissements sont réalisés. Cependant, il y a aussi de nombreux domaines à la trajectoire technologique visible, mais dont il faudra du temps pour parvenir au but. Il est essentiel que nous trouvions des moyens d’accélérer ce processus. »

ABB a contribué aux objectifs de la COP par son engagement de longue date en faveur d’un avenir plus productif et durable. En collaboration avec Time Magazine, l’entreprise a participé à deux groupes de discussion liés à la conférence sur le thème des défis énergétiques mondiaux et de l’intégration de la durabilité. En outre, Theodor Swedjemark, directeur des communications et membre du comité de direction du groupe responsable de la durabilité d’ABB, participera à une table ronde de la COP26 le 10 novembre en compagnie du PDG de la Formule E, Jamie Reigle, et du pilote de ROKiT Venturi Racing, Lucas di Grassi. Le groupe de discussion examinera comment le sport constitue une plateforme efficace pour faire progresser la durabilité et repousser les limites de la technologie. Il se penchera également sur les saisons à venir et les prochaines mesures qu’ABB prendra, aux côtés de l’équipe de la Formule E, pour optimiser l’effet positif que nous pouvons avoir sur les villes et les pays dans lesquels les courses ont lieu.

ABB (ABBN : SIX Swiss Ex) est une entreprise technologique de premier plan qui dynamise la transformation de la société et de l’industrie pour atteindre un avenir plus productif et durable. En ajoutant les logiciels à sa gamme de produits des domaines de l’électrification, de la robotique, de l’automatisation et des entraînements, ABB repousse les limites de la technologie pour atteindre des niveaux de rendement inégalés. Forte d’un héritage d’excellence de plus de 130 ans, ABB doit notamment sa réussite à ses 105 000 talentueux collaborateurs dans plus de 100 pays. www.abb.com

Liens

Contactez nous

Téléchargements

Partagez cet article

Facebook LinkedIn Twitter WhatsApp