ABB Capital Markets Day 2021 : Consolider la culture de rendement

ABB Capital Markets Day 2021 : Consolider la culture de rendement

  • L'objectif de croissance de revenu a été hissé de 4 à 7 % par l'entremise du cycle économique
  • L'objectif de marge BAIIA opérationnelle du Groupe s'est affiné à au moins 15 % à partir de 2023
  • Le transport durable favorise une croissance à moyen terme
  • Chef de la direction : « la demande reste vigoureuse jusqu'à maintenant, et nous prévoyons un essor positif des marchés en 2022, mais nous devons encore gérer les interruptions de la chaîne d'approvisionnement »
  • Premier appel public à l'épargne en Suisse de la division Mobilité électrique prévue dans la première moitié de 2022
  • Chef des finances : « maintien d'une forte génération de flux de trésorerie pour appuyer la croissance organique et les fusions et acquisitions »
  • Introduction du cadre de circularité d'ABB dans le cadre de la stratégie en matière de développement durable pour 2030

ABB animera sa Journée sur les marchés des capitaux aujourd'hui, le 7 décembre, dès midi heure de l'Europe centrale. Au cours de cet événement, le chef de la direction, Björn Rosengren, le chef des finances, Timo Ihamuotila, ainsi que d'autres membres du comité exécutif feront le point sur la transformation continue d'ABB en vue de devenir un groupe plus rentable par l'entremise d'une augmentation de son taux de croissance, d'une actualisation de ses objectifs financiers et de la mise en place d'efforts de gestion de la gamme de produits. De plus, ils donneront un aperçu de ses technologies et de ses offres qui favorisent le transport durable.

« Au cours des 24 derniers mois, ABB a réalisé de grands progrès en mettant en œuvre la décentralisation de son organisation et en améliorant a qualité de ses revenus. Mais nous ne sommes pas encore là où nous aimerions être », a indiqué le chef de la direction, M. Rosengren. « Notre leadership technologique en électrification et en automatisation, qui s'adapte au développement durable et aux mégatendances mondiales, se trouve au cœur de la Raison d'être d'ABB et nous donne un avantage concurrentiel. Toutefois, nous devons consolider une culture de haut rendement et d'intégrité dans tout ce que nous entreprenons. Ainsi, c'est en axant davantage notre attention sur la responsabilité, la transparence et la vitesse en 2022 que nous pourrons générer de la croissance, améliorer la rentabilité et créer plus de valeur pour les actionnaires. »

Amélioration du rendement

Depuis le début de 2020, ABB a décentralisé son organisation pour rapprocher les décisions commerciales de ses clients et a lancé avec succès son nouveau modèle d'opération intitulé La manière ABB, ce qui comprend la mise en place d'un système de gestion du rendement fondé sur les fiches de pointage. De plus, le Groupe s'est penché sur l'obtention d'une meilleure qualité des revenus en ciblant les segments à croissance élevée (p. ex. centres de données, aliments et boissons, recharge de véhicules électriques), a agrandi sa gamme de logiciels, a augmenté ses revenus auprès des distributeurs et a ajouté les produits à cycle court à sa couverture.

ABB a hissé son objectif de croissance de revenu à 4 à 7 % par l'entremise du cycle économique, qui est le total d'une croissance organique de 3 à 5 % et d'une croissance acquise de 1 à 2 %. ABB a également affiné son objectif de marge BAIIA opérationnelle du Groupe pour qu'il atteigne au moins 15 % à partir de 2023. Ces changements tiennent compte des répercussions négatives sur la marge dues à la cession des divisions Dodge (MPT) et Turbocompression. Le Groupe avait auparavant prévu 3 à 5 % de croissance du revenu par l'entremise du cycle, ainsi qu'une marge BAIIA dans la moitié supérieure d'une portée de 13 à 16 % à partir de 2023.

Rosengren, chef de la direction, a ajouté : « l'activité des commandes reste solide jusqu'à maintenant, et nous prévoyons un essor positif du marché au cours de l'exercice de 2022. Ceci étant dit, nous devons tout de même gérer les interruptions de la chaîne d'approvisionnement, ce qui aura vraisemblablement une répercussion sur les livraisons de nos clients au cours du quatrième trimestre et au moins le début de la prochaine année ».

ABB a une vision plus optimiste des perspectives de croissance de son revenu, non seulement en raison de ses affaires de premier plan au niveau mondial et de son modèle d'opération décentralisé, mais aussi parce qu'elle pourra profiter d'importantes tendances séculaires. Par exemple, l'efficacité énergétique est un facteur déterminant de la décarbonisation de l'économie, ce qui comprend le secteur industriel, tandis que le déclin de la population active et l'augmentation des coûts de la main-d'œuvre stimulent la demande en automatisation dans le secteur industriel et dans d'autres secteurs.

Environ 60 % des divisions du Groupe sont présentement en mode de croissance, ce qui signifie qu'elles mettent l'accent sur la croissance organique et sur les occasions de fusions et acquisitions pouvant combler leurs lacunes technologiques, en plus de se pencher sur les segments à croissance élevée et d'ouvrir de nouveaux marchés géographiques.

ABB s'attend à faire cinq acquisitions de petite ou de moyenne taille ou plus par année. Ce sera financé par l'entremise du « maintien d'une forte génération du flux de trésorerie », indique Timo Ihamuotila, chef des finances. Il a également réitéré les priorités d'ABB en matière d'allocation du capital pour ce qui est de financer la croissance organique, de payer une dividende viable en hausse pour chaque action, d'effectuer des acquisitions qui génèrent de la valeur et de retourner l'encaisse supplémentaire aux actionnaires par l'entremise de programmes de rachat des actions.

Progrès de la gestion de la gamme de produits

L'année passée, ABB a annoncé la cession de trois divisions, dont la division Dodge (MPT) qui a déjà été vendue avec succès en novembre. Lors de l'événement d'aujourd'hui, M. Rosengren, chef de la direction d'ABB, fera le point sur les efforts continus de gestion de la gamme de produits du Groupe. Cela inclut la division Turbocompression (PA), qui fera l'objet d'une scission aux actionnaires actuels ou d'une cession, possiblement au cours de l'été de 2022. La décision finale reposera simplement sur le parcours qui génère le plus de valeur. ABB compte également céder sa division Conversion d'énergie (EL) au cours de la deuxième moitié de 2022, puisque cela permettra d'améliorer le rendement de son secteur d'activité.

De plus, ABB continue à se pencher sur le premier appel public à l'épargne de sa division Mobilité électrique (EL). Nous nous attendons à ce que sa séparation légale se termine lors du premier trimestre de 2022 et, si les conditions du marché restent favorables, nous espérons pouvoir faire son admission à la Bourse suisse au cours de la première moitié de 2022. ABB conserverait la majorité des actions de la future entité nouvellement admise à la Bourse.

Transport durable

Lors de l'événement d'aujourd'hui, les présidents des quatre secteurs d'activité présenteront leurs gammes de produits qui favorisent le transport durable, ce qui représente au total environ 10 % du volume de commandes du Groupe. ABB surclasse ce segment du marché depuis les cinq dernières années, se développant à un rythme estimé de 17 % par année, et compte continuer à dépasser le marché, qui devrait avoir une croissance à deux chiffres au moyen terme. Les produits clés seront la recharge pour les voitures et autobus électriques, les systèmes de traction sur les chemins de fer, les camions et les mines ainsi que la technologie d'hydrogène écologique dans le secteur maritime.

Un fait saillant particulier est la demande grandissante de véhicules électriques, dont les ventes devraient excéder celles des véhicules qui ne sont pas électriques d'ici 2035*, stimulée par les tendances mondiales d'électrification, de décarbonisation et de numérisation. Par exemple, la division Robotique est le deuxième plus grand fournisseur en technologie pour l'assemblage du groupe motopropulseur, de la batterie et de la carrosserie, ainsi que la peinture et l'étanchéité des véhicules électriques.

Par ailleurs, ABB est la principale entreprise pour ce qui est des solutions de recharge (CA et CC) pour les véhicules électriques particuliers, les autobus électriques, les camions électriques, ainsi que l'infrastructure ferroviaire.

Stratégie en matière de développement durable : lancement du cadre de circularité

L'année passée, lors de la Journée sur les marchés des capitaux, ABB a dévoilé l'ambitieuse stratégie en matière de développement durable pour 2030 du Groupe fondée sur trois piliers : favoriser une société à faible émission de carbone, préserver les ressources et promouvoir le progrès social. Nous avons déjà mis en œuvre d'importantes mesures, principalement en utilisant la technologie d'ABB pour aider nos clients à réduire leurs émissions annuelles de CO2 de plus de 100 mégatonnes, ce qui est l'équivalent de 30 millions de voitures à combustion.

En 2022, ABB présentera un cadre de circularité qui couvrira chaque étape du cycle de vie d'un produit afin de nous aider à préserver les ressources. Il comprendra les étapes suivantes : conception et approvisionnement, production et emballage, optimisation de la phase d'utilisation (efficacité et durée de vie) et phase de fin de vie (récupération et recyclage). L'objectif est que 80 % des produits, solutions et services d'ABB soient couverts par le cadre de circularité d'ici 2030; la progression de l'entreprise sera évaluée en fonction d'une série d'indicateurs de rendement clé. Déjà aujourd'hui, plusieurs initiatives sont en place. Par exemple, près de 40 % des 400 sites d'ABB à travers le monde n'envoient aucun déchet aux sites d'enfouissement.

*Source : Perspectives à long terme des véhicules électriques en 2021, BloombergNEF

Remarque aux rédacteurs : il est possible de suivre la Journée sur les marchés des capitaux sur le site Web des relations avec les investisseurs d'ABB de midi à 17 h, heure de l'Europe centrale.

ABB (ABBN : SIX Swiss Ex) est une entreprise technologique et chef de file mondiale qui dynamise la transformation de la société et de l'industrie pour atteindre un avenir plus productif et durable. En ajoutant les logiciels à sa gamme de produits des domaines de l'électrification, de la robotique, de l'automatisation et des entraînements, ABB repousse les limites de la technologie pour atteindre des niveaux de rendement inégalés. Riche d’un passé marqué par plus de 130 ans d’excellence, la réussite d'ABB est possible grâce à ses quelque 105 000 employés talentueux dans plus de 100 pays. www.abb.com

Avis important concernant l'information prospective

Ce communiqué de presse contient des déclarations qui sont basées sur les attentes, les estimations et les projections courantes concernant les facteurs pouvant affecter notre rendement futur, notamment les conditions économiques mondiales, les conditions économiques dans les régions et dans les industries représentant des marchés importants pour ABB. Ces attentes, estimations et projections sont généralement repérables par des énoncés contenant des mots comme « anticipe », « prévoit », « croit », « estime », « planifie », « cible », « vise » ou autres expressions semblables. Toutefois, il existe de nombreux risques et incertitudes, souvent hors de notre contrôle, pouvant faire en sorte que les résultats réels diffèrent notablement des projections et déclarations présentées dans ce communiqué de presse, et pouvant affecter notre capacité à atteindre les objectifs mentionnés ou les transactions anticipées. Les facteurs importants qui pourraient provoquer de telles différences comprennent, entre autres, les risques commerciaux associés à la pandémie de COVID-19, l'environnement économique global et les situations politiques incertaines, les coûts associés aux activités de conformité, l'acceptation de nouveaux produits et services par le marché, les changements apportés aux règlements gouvernementaux et aux taux de change, ainsi que d'autres facteurs qui pourraient être discutés de temps à autre dans les déclarations d'ABB ltée auprès de la commission américaine des titres et de la Bourse, y compris ses rapports annuels du formulaire 20-F.  Bien qu'ABB ltée croie que ses attentes mentionnées dans de tels énoncés prospectifs sont fondées sur des hypothèses raisonnables, on ne peut donner aucune assurance voulant que ces attentes soient réalisées. La liste des facteurs mentionnés ci-dessus n'est pas exclusive, et il serait donc inapproprié de se fier indûment à ces déclarations prospectives, ce qui comprend les projections, qui ne sont valables qu'à la date de leur formulation.  

Liens

Contactez nous

Téléchargements

Partagez cet article

Facebook LinkedIn Twitter WhatsApp