ABB construira à Shanghai l’usine robotique la plus perfectionnée dans le monde

Dans le cadre de cet investissement historique, ABB regroupera les technologies numériques connectées, la robotique collaborative de pointe et la recherche sur l’intelligence artificielle la plus avantgardiste afin de créer l’usine de demain la plus perfectionnée, automatisée et flexible.

  • Cet investissement de 150 millions de dollars US viendra conforter la position de tête d’ABB sur le plus vaste marché robotique dans le monde.
  • Le centre de recherche-développement sur les lieux, qui sera agrandi, accélérera les innovations et les perfectionnements numériques dans l’intelligence artificielle.
  • La conception innovante de l’usine permet de rentabiliser au maximum chaque mètre de production.
  • Cet investissement s’inscrit dans le prolongement des 2,4 milliards de dollars US qu’ABB a investis depuis 1992 en Chine, qui est aujourd’hui le deuxième grand marché d’ABB.

Pionnière des technologies numériques, ABB a annoncé aujourd’hui un nouvel investissement majeur de 150 millions de dollars US à Shanghai en Chine pour construire l’usine robotique la plus perfectionnée, automatisée et flexible dans le monde. Dans ce centre avant-gardiste, ce sont des robots qui construiront des robots. Le nouveau centre industriel de Kangqiao, non loin du vaste campus robotique d’ABB en Chine, regroupera les technologies numériques connectées de l’entreprise, dont les solutions de la plateforme ABB AbilityMC, la robotique collaborative de pointe et la recherche innovante dans le domaine de l’intelligence artificielle afin de créer l’« usine de demain » la plus perfectionnée et écodurable. On s’attend à ce que cette usine soit mise en service d’ici la fin de 2020.

La nouvelle annoncée aujourd’hui représente une étape importante pour ABB à titre de premier constructeur robotique en Chine et un investissement mondial essentiel dans la croissance de l’entreprise dans le plus vaste marché robotique dans le monde. En 2017, l’un des trois robots vendus mondialement l’a été en Chine, qui en a acheté près de 138 000 exemplaires. Aujourd’hui, ABB a à son service environ 5 000 personnes à Shanghai, et les entreprises de robotique de l’entreprise en Chine font appel à plus de 2 000 ingénieurs, experts des technologies et dirigeants opérationnels dans 20 établissements aux quatre soins du pays. Depuis 1992, ABB a investi en Chine plus de 2,4 milliards de dollars US et a à son service plus de 18 000 employés au total dans ce pays.

ABB et l’administration municipale de Shanghai ont également signé aujourd’hui un vaste accord de coopération stratégique qui vise à soutenir l’industrie, l’énergie, le transport et l’infrastructure de la région et à promouvoir l’initiative industrielle « Fabriqué à Shanghai ». Cet accord a été signé par le maire de Shanghai, Ying Yong, et par le chef de la direction d’ABB, Ulrich Spiesshofer.

« La volonté de la Chine de transformer son activité industrielle est un flambeau pour le reste du monde, a déclaré M. Spiesshofer. Sa maîtrise stratégique des plus récentes technologies de l’intelligence artificielle, de la robotique de pointe et de l’infonuagique constitue un modèle pour tous les pays qui souhaitent se doter d’assises industrielles mondialement concurrentielles. Shanghai est devenue un centre vital pour le leadership des technologies de pointe — pour ABB comme pour le monde entier. Nous nous réjouissons à l’idée de travailler avec le maire de Shanghai, M. Ying Yong, d’autres chefs de file de la collectivité et nos clients dans le cadre du lancement de cette expansion majeure de l’importante présence d’ABB en Chine, en misant sur notre parcours pour devenir le premier constructeur robotique de la Chine, parcours que nous avons amorcé à Shanghai il y a plus de vingt ans. »

Montrer la voie à suivre grâce à l’usine numérique de demain : des solutions adaptées et une meilleure performance

La nouvelle usine de Shanghai sera dotée d’un certain nombre de solutions numériques et collaboratives d’apprentissage machine. Elle est ainsi appelée à devenir l’usine la plus perfectionnée, automatisée et flexible dans l’industrie robotique et un centre de recherchedéveloppement sur les lieux, qui permettra d’accélérer les perfectionnements dans l’intelligence artificielle. En faisant appel à la nouvelle approche de conception mondiale annoncée par ABB au début de l’année, cette usine viendra accroître spectaculairement l’envergure (le type) et la profondeur (les variantes de chaque type) de robots que l’entreprise pourra construire sur les lieux, ce qui viendra améliorer et accélérer la personnalisation pour répondre aux besoins des clients.

ABB sera également en mesure de regrouper ce portefeuille robotique plus vaste dans un nombre quasiment infini de solutions sur mesure. « Le concept qui sous-tend cette usine est le même conseil que nous donnons chaque jour à nos clients : il faut investir dans les solutions d’automatisation qui apportent la flexibilité et l’agilité grâce auxquelles on peut se développer dans le sens où évolue le marché, a déclaré Sami Atiya, président de la division Robotique et entraînements d’ABB. ABB est fière d’aider sa clientèle en Chine et partout ailleurs dans le monde en leur offrant des solutions qui permettent de profiter au maximum des plus récentes technologies afin de relever les défis de la personnalisation de masse, de l’accélération des cycles et de l’évolution constante qui devient la nouvelle norme — même dans nos propres usines. »

Toute l’usine de Shanghai sera modélisée sous la forme d’un jumeau numérique, qui regroupera des tableaux de bord intuitivement adaptés pour les cadres, les ingénieurs, le personnel de l’exploitation et les experts de la maintenance, qui pourront ainsi prendre les décisions les plus judicieuses. Il s’agit notamment de réunir et d’analyser l’information privilégiée, grâce aux services connectés d’ABB AbilityMC, sur la santé et la performance des robots d’ABB dans l’usine afin de veiller à dépister rapidement les anomalies potentielles. En plus d’éviter les temps d’arrêt coûteux, la plateforme ABB AbilityMC offre des solutions numériques perfectionnées grâce auxquelles on peut améliorer la performance, la fiabilité et la consommation de l’énergie, en plus de donner accès aux meilleures plateformes mondiales, par exemple la nuagique entreprise Microsoft Azure, qui est le premier service nuagique public international exploité en Chine.

Un modèle innovant qui permet de mieux rentabiliser l’espace industriel

La nouvelle usine sera dotée d’un plan d’aménagement innovant et flexible, inspirée des îlots d’automatisation interreliés, plutôt que de chaînes de montage fixes. On fera appel, dans toute l’usine, aux solutions d’automatisation logistique d’ABB, dont les véhicules à guidage automatique qui permettront de suivre, de manière autonome, les robots pendant toute la production, en les ravitaillant de pièces provenant de stations localisées, ce qui permettra d’adapter et d’étendre la production avec efficience en fonction des changements du marché des robots de la Chine, sans accroître la capacité de l’usine.

Per Vegard Nerseth, directeur général de la division Robotique d’ABB, a déclaré qu’« on est loin de considérer que la taille de l’usine et les dépenses en immobilisations constituent les moyens de répondre à la demande de demain. Le concept qui sous-tend cette nouvelle usine consiste à utiliser le plus judicieusement chaque mètre de production, avec un maximum de flexibilité. On peut y arriver en regroupant des solutions d’automatisation agiles et les vastes compétences de notre personnel. »

Afin de promouvoir la personnalisation de masse dans l’activité industrielle et d’assurer des niveaux supérieurs de productivité et de flexibilité, la nouvelle usine de Shanghai fera massivement appel au logiciel SafeMove2 d’ABB, grâce auquel les employés et les robots pourront travailler en toute sécurité malgré leur étroite proximité. En outre, les robots YuMi d’ABB permettront de travailler en étroite collaboration aux nombreuses tâches d’assemblage des petites pièces nécessaire pour construire les robots d’ABB.

ABB a été l’une des premières entreprises présentes sur le marché robotique chinois et le premier fournisseur mondial de robots dans ce pays à se doter d’une chaîne de valorisation locale complète, qui regroupe la recherche-développement, l’activité industrielle, l’intégration des systèmes et le service. Grâce à une étroite collaboration avec la clientèle, ABB a pu réaliser de nombreuses « premières » dans l’industrie locale, notamment la première presse automobile, les premières chaînes de soudage et de peinture, la première chaîne de montage pour les téléphones mobiles et la première chaîne de presse automatisée pour les produits blancs en Chine.

« C’est en 2018 que nous soulignons le 40e anniversaire de la réforme et de la politique d’ouverture de la Chine sur le monde, a déclaré le Dr Chunyuan Gu, président du conseil d’ABB en Chine et président de la région AMOA. ABB a été l’une des premières entreprises à s’installer en Chine et nous comptons désormais sur une chaîne de valorisation intégralement localisée, et appuyée par le remarquable développement économique et social de la Chine. Comme chef de file de l’industrie robotique chinoise, nous sommes heureux de miser sur cette réussite et de poursuivre notre élan dans les investissements. »

La nouvelle usine de Shanghai — dotée d’un centre complet de recherche-développement sur les lieux — deviendra partie intégrante du réseau mondial de fourniture robotique d’ABB, de concert avec la modernisation récente de l’usine de l’entreprise à Västerås en Suède et de son usine d’Auburn dans le Michigan, où ABB reste le seul fournisseur mondial de robots doté d’une présence industrielle aux États-Unis.

ABB (NYSE: ABB) s’illustre par ses technologies pionnières en matière de réseaux électriques, de produits d’électrification, d’automatisation industrielle et de robotique et d’entraînements, en desservant les services publics ainsi que les secteurs de l’industrie, du transport et des infrastructures partout dans le monde. Riche d’un passé marqué par plus de 130 ans d’innovations, ABB écrit aujourd’hui l’avenir de la technologie numérique industrielle et s’inscrit au cœur de la révolution énergétique et de la quatrième révolution industrielle. En tant que partenaire en titre du championnat de Formule E, course internationale de véhicules entièrement électriques de la FIA, ABB repousse les frontières de la mobilité électrique et s’affirme comme un contributeur clé à un avenir durable. ABB est établie dans plus d’une centaine de pays et compte environ 147 000 employés. www.abb.com.

Share this article

Facebook LinkedIn Twitter WhatsApp