Des recherches démontrent l’impact de problèmes liés à l’énergie sur la compétitivité des entreprises, la main-d’œuvre et la décarbonisation

Des recherches démontrent l’impact de problèmes liés à l’énergie sur la compétitivité des entreprises, la main-d’œuvre et la décarbonisation

  • 92 % des chefs d’entreprise affirment que la fluctuation des coûts d’énergie et l’instabilité présentent toujours un risque pour la compétitivité des entreprises.
  • Les effets sur la main-d’œuvre comprennent les réductions d’investissements dans le recrutement, la formation, le perfectionnement et les salaires.
  • Quatre chefs d’entreprise sur cinq s’inquiètent également de la sécurité de l’approvisionnement en énergie; plus de la moitié souligne l’impact sur ses objectifs de décarbonisation.

Des recherches démontrent que les entreprises du monde entier s’inquiètent toujours des effets de la sécurité et des prix de l’énergie, qui pourraient servir de catalyseur pour une série de répercussions environnementales, sociales et économiques. Selon le sondage Perspectives énergétiques de la division Électrification d’ABB mené auprès de 2 300 chefs de petites et grandes entreprises dans divers secteurs, 92 % des répondants sont d’avis que l’instabilité persistante de l’énergie menace leur rentabilité et la compétitivité. Les coûts d’énergie et l’insécurité ont également un impact considérable sur la main-d’œuvre et entraînent une réduction des investissements dans le personnel. Les chefs d’entreprise s’inquiètent également des effets potentiels sur l’atteinte de leurs objectifs de durabilité.

Restriction de la croissance de l’entreprise et des investissements en ce sens

L’augmentation des coûts d’énergie et de l’insécurité oblige les chefs d’entreprise à repenser l’exploitation de leurs organisations et les investissements en ce sens afin d’assurer la croissance et la compétitivité. On compte parmi les principales répercussions des coûts d’énergie en hausse l’année dernière des marges bénéficiaires plus faibles (34 %) ainsi que des réductions de dépenses dans certains domaines (34 %) et donc des investissements en recherche et développement et autres initiatives de croissance de l’entreprise. Plus d’un tiers (38 %) a réduit ou entend réduire les investissements en technologie tandis qu’un tiers (33 %) s’attend à devoir réduire les dépenses en infrastructure et 31 % prévoient une baisse des dépenses en marketing.

Répercussions sur les employés

Les entreprises affirment avoir réduit leurs investissements dans leur personnel l’année dernière en raison des coûts accrus d’énergie et de la nécessité de mettre en œuvre des mesures d’atténuation. Cette tendance devrait se poursuivre au cours des trois à cinq prochaines années si les défis énergétiques persistent. Trois des cinq principaux secteurs d’activité faisant l’objet de réductions budgétaires sont liés à la main-d’œuvre, 42 % investiront moins dans le recrutement, 38 % dans les salaires, les heures supplémentaires et les primes et 37 % dans la formation et le perfectionnement du personnel.

Ralentissement de la décarbonisation  

Les répondants indiquent par ailleurs que le prix de l’énergie et l’insécurité pourraient ralentir les progrès dans la lutte aux changements climatiques, étant donné que le respect des engagements en matière de réduction des émissions de carbone est considéré comme moins important que la réduction des coûts d’énergie. Plus de la moitié (58 %) des chefs d’entreprise affirment que le coût de l’énergie pourrait retarder l’atteinte des objectifs de durabilité et de réduction des émissions de carbone d’un à cinq ans. La réduction des coûts d’énergie est la priorité absolue de 61 % d’entreprises, mais seulement 40 % d’entre elles comptent la réduction des émissions de carbone parmi leurs priorités actuelles d’entreprise.

Sécurité de l’énergie 

83 % des chefs d’entreprise s’inquiètent de la sécurité de l’approvisionnement en énergie de leur entreprise et beaucoup d’entre eux ont pris des mesures en ce sens. Plus d’un tiers (36 %) sont préoccupés par de nouvelles hausses des coûts d’énergie, 31 % par les coupures de courant et les pannes d’électricité et 25 % par le rationnement de l’énergie. Pour contrer ces problèmes, 34 % ont déjà augmenté les investissements destinés à améliorer leur efficacité énergétique et 40 % entendent installer des appareils de production d’énergie renouvelable sur place pour diminuer leur dépendance au réseau.

Selon Morten Wierod, président, division Électrification d’ABB : « Les entreprises ont exprimé le besoin de se protéger contre la hausse des prix de l’énergie et l’insécurité et elles révisent leurs plans de dépenses actuels et à venir en conséquence. Des mesures d’atténuation s’imposent, mais cela ne veut pas dire qu’elles doivent servir de catalyseur pour une série de répercussions potentielles en matière de main-d’œuvre et d’environnement. Au contraire, en investissant de manière locale, durable et intelligente dans les énergies renouvelables et les technologies d’efficacité énergétique, les entreprises peuvent simultanément réduire les coûts et les émissions. En adoptant la bonne approche, l’industrie peut réaliser des économies sans pour autant sacrifier la compétitivité, la main-d’œuvre et ses progrès en matière de décarbonisation. »  

center

Prise de mesures

Bien que les entreprises souhaitent en général adopter des mesures proactives pour surmonter les défis énergétiques, un tiers d’entre elles est découragé par le coût apparent de la mise en œuvre de mesures d’efficacité énergétique et presque la moitié (49 %) croit ne pas disposer du savoir-faire ou des ressources pour ce faire.

La grande partie de la technologie pouvant aider les entreprises – petites et grandes – à optimiser leur gestion de l’énergie et à réduire les coûts est non seulement courante, mais également offerte à un prix raisonnable. Par exemple, au siège social d’une entreprise de télécommunications à Hanoï, la technologie des bâtiments intelligents a permis de réduire les coûts d’énergie de 20 % tandis que la modernisation du matériel et l’emploi de solutions de gestion de l’énergie dans une usine d’ABB en Italie ont engendré des économies d’énergie de 30 %.

Pour en savoir plus sur la collaboration entre ABB et ses clients pour surmonter les défis énergétiques, visitez Durabilité en Électrification. Les entreprises peuvent également se joindre au Mouvement pour l’efficacité énergétique d’ABB, un forum mondial dans le cadre duquel plus de 300 organisations partagent idées et solutions pour aider l’industrie à réduire les coûts, surmonter les défis énergétiques et accélérer la prise de mesures pour lutter contre les changements climatiques.

Sondage Perspectives énergétiques d’ABB, janvier 2023 Le sondage d’ABB mené auprès de 2 300 chefs de direction, directeurs généraux et décideurs de petites et grandes entreprises dans des secteurs tels que la fabrication, les TI et les communications, la vente au détail, la construction, l’éducation, l’ingénierie, les soins de santé, le transport et la logistique, les finances, les aliments et les boissons a été réalisé du 12 décembre 2022 au 6 janvier 2023, par 3Gem Global Market Research & Insights. Les personnes interrogées étaient issues d’Australie, du Brésil, de la Chine, de l’Allemagne, de l’Inde, de l’Italie, de la Suède, des Émirats arabes unis, du Royaume-Uni et des États-Unis. 3Gem Research & Insights utilise des systèmes de gestion standard de groupes témoins et adhère à des procédures strictes de contrôle de la qualité; elle propose des groupes témoins de consommateurs à double processus d’inscription qui sont conformes aux règlements relatifs à la protection des données.  

ABB est un chef de file technologique dans les secteurs de l’électrification et de l’automatisation pour favoriser un avenir plus durable, avec une gestion plus efficace des ressources. Les solutions de l’entreprise associent le savoir-faire en matière d’ingénierie et les logiciels pour optimiser la façon dont les objets sont fabriqués, déplacés, alimentés et exploités. S’appuyant sur plus de 130 ans d’excellence, les quelque 105 000 employés d’ABB s’engagent à innover pour accélérer la transformation industrielle. www.abb.com

ABB Électrification: En électrifiant le monde de manière sûre, intelligente et durable, la division Électrification d’ABB est un leader technologique mondial de la distribution et de la gestion de l’électricité, de la source à la prise. Alors que la demande d’électricité augmente partout dans le monde, nos plus de 50 000 employés répartis dans 100 pays collaborent avec les clients et partenaires pour transformer la façon dont les gens se connectent, vivent et travaillent. Nous créons des produits, des solutions et des technologies numériques innovants qui augmentent l’efficacité énergétique et permettent une société à faible émission de carbone dans tous les secteurs. En associant l’expertise mondiale et locale, nous façonnons et soutenons les tendances mondiales, offrons l’excellence à nos clients et assurons l’avenir durable à la société. go. Abb/electrification 

Liens

Contactez nous

Téléchargements

Partagez cet article

Facebook LinkedIn Twitter WhatsApp