Hausse des prix de l’énergie : une étude révèle son impact sur la compétitivité des entreprises, les ressources humaines et la décarbonation

Hausse des prix de l’énergie : une étude révèle son impact sur la compétitivité des entreprises, les ressources humaines et la décarbonation

  • 92 % des dirigeants interrogés sont convaincus que la fluctuation des coûts de l’énergie et l’instabilité actuelle représentent encore aujourd’hui une menace pour la compétitivité de leur entreprise
  • Les impacts sur les ressources humaines incluent la réduction des investissements consacrés au recrutement, à la formation, au développement personnel et aux salaires
  • Quatre chefs d’entreprise sur cinq sont également inquiets de la sécurité de leur approvisionnement énergétique, avec plus de la moitié mettant en avant l’impact sur leurs objectifs de décarbonation

L’étude démontre que les entreprises à travers le monde restent préoccupées par les impacts de la sécurité énergétique et des prix de l’énergie, qui pourraient provoquer de multiples répercussions aux niveaux environnemental, social et économique. Selon l’enquête Energy Insights menée par ABB Electrification1 auprès de 2 300 dirigeants de petites et grandes entreprises à travers un éventail de secteurs, 92 % des répondants pensent que l’instabilité persistante dans le domaine de l’énergie menace leur rentabilité et leur compétitivité. Les coûts de l’énergie et l’insécurité de l’approvisionnement ont aujourd’hui un impact significatif sur les ressources humaines, avec une baisse des investissements associés. Les dirigeants d’entreprise sont également inquiets des potentiels impacts sur la réalisation de leurs objectifs de durabilité.

Des investissements et une croissance à la baisse

La hausse des coûts de l’énergie et l’insécurité de l’approvisionnement imposent aux chefs d’entreprise de repenser leurs pratiques ainsi que leurs stratégies d’investissement pour développer leurs activités et rester compétitifs. Les principaux impacts de l’augmentation des coûts énergétiques sur les entreprises au cours de l’année dernière incluent une baisse des marges (34 %) et une réduction des dépenses dans certains domaines (34 %), deux facteurs à l’origine d’une diminution des investissements consacrés à la R&D et à d’autres initiatives dédiées au développement des activités. Plus d’un tiers (38 %) des personnes interrogées ont réduit leurs investissements technologiques ou prévoient de le faire, tandis qu’un tiers (33 %) d’entre elles comptent diminuer leurs dépenses en infrastructures et 31 % anticipent un déclin des dépenses consacrées au marketing.

Impact sur les employés

Les entreprises indiquent avoir réduit les investissements qu’elles consacrent à leur personnel au cours de l’année dernière en raison de la hausse des coûts de l’énergie et de la nécessité de mettre en place des mesures d’atténuation. Cette tendance devrait se poursuivre à un horizon de trois à cinq ans si les enjeux énergétiques persistent. Parmi les domaines concernés par des réductions budgétaires, trois sur cinq sont liés aux ressources humaines : 42 % des dirigeants interrogés indiquent ainsi prévoir de réduire leurs dépenses en matière de recrutement, 38 % leurs dépenses liées aux salaires, heures supplémentaires et primes, et 37 % les investissements qu’ils consacrent à la formation et au développement personnel de leurs employés.

Report des initiatives de décarbonation

Les répondants ont également fait part de leurs préoccupations concernant le ralentissement de leurs initiatives en faveur du climat, la réalisation de leurs engagements envers la réduction de leurs émissions de carbone étant actuellement considérée moitié moins prioritaire que la réduction des coûts de l’énergie. Plus de la moitié (58 %) des dirigeants d’entreprise interrogés affirment que le coût de l’énergie pourrait reporter l’atteinte de leurs objectifs de durabilité et de réduction de leurs émissions de carbone à un horizon de un à cinq ans. Tandis que la baisse des coûts énergétiques est la principale priorité pour 61 % des entreprises, seuls 40 % d’entre elles ont aujourd’hui réduit leurs émissions de carbone conformément à leurs priorités globales.

Sécurité énergétique

83 % des dirigeants expriment leur inquiétude concernant la sécurité de l’approvisionnement énergétique de leur entreprise, et nombreux sont ceux qui prennent actuellement des mesures pour y remédier. Plus d’un tiers (36 %) sont préoccupés par la persistance de la hausse des coûts énergétiques, 31 % par les pannes et coupures de courant, et un quart par le rationnement énergétique. Dans ce contexte, 34 % ont déjà intensifié leurs investissements en se concentrant plus particulièrement sur l’amélioration de leur efficacité énergétique et 40 % étudient l’installation d’appareils de production d’énergie renouvelable sur site pour diminuer leur dépendance au réseau.

Morten Wierod, président de la division ABB Electrification, commente : « Les entreprises indiquent qu’elles ont besoin de se prémunir contre la hausse des prix de l’énergie et l’insécurité de l’approvisionnement, et sont en train de réévaluer leurs plans de dépenses actuels et futurs. Prendre des mesures concrètes pour atténuer ces impacts est une priorité évidente, mais cela ne doit pas nécessairement engendrer de répercussions sur l’environnement ou les ressources humaines. Investir dans des technologies sur site, intelligentes et durables dédiées à l’efficacité énergétique et aux énergies renouvelables peut permettre aux entreprises de diminuer les coûts tout en réduisant leurs émissions. En adoptant la bonne approche, il est possible pour l’industrie de faire des économies sans sacrifier la compétitivité, les ressources humaines ou la décarbonation ».

Des mesures concrètes

Tandis que les entreprises souhaitent globalement entreprendre des actions proactives pour relever leurs défis énergétiques, un tiers des dirigeants d’entreprise indiquent être découragés par le coût perçu de la mise en œuvre de mesures dédiées à l’efficacité énergétique et près de la moitié (49 %) pensent qu’ils ne disposent pas du savoir-faire ou des ressources pour y parvenir.

La plupart des technologies en mesure d’aider les entreprises (petites ou grandes) à optimiser la gestion de l’énergie et à réduire les coûts sont déjà largement disponibles, et ce à un coût raisonnable. Par exemple, au siège social d’une entreprise de télécommunications à Hanoï, la mise en place d’une technologie de gestion des bâtiments a permis de réduire les coûts énergétiques de 20 %, tandis que la modernisation des installations matérielles associée à la mise en œuvre de solutions de gestion de l’énergie a permis à une usine ABB basée en Italie d’économiser 30 % sur ses coûts énergétiques.

Pour en savoir plus sur la façon dont ABB et ses clients collaborent pour atténuer les enjeux énergétiques, rendez-vous sur notre page dédiée. Les entreprises ont également la possibilité de rejoindre le Mouvement pour l’efficacité énergétique d’ABB, un forum mondial réunissant plus de 300 organisations qui partagent idées et solutions pour contribuer à la réduction des coûts, à l’atténuation des enjeux énergétiques et à l’accélération des actions en faveur du climat.

1Enquête ABB Energy Insights - Janvier 2023 L’enquête ABB menée auprès de 2 300 PDG, directeurs généraux et décideurs au sein de petites et grandes entreprises dans des secteurs incluant la fabrication, l’informatique et les communications, le commerce, la construction, l’éducation, l’ingénierie, la santé, le transport et la logistique, la finance et l’agroalimentaire, a été réalisée entre le 12 décembre 2022 et le 6 janvier 2023 par 3Gem Global Market Research & Insights. Les personnes interrogées étaient originaires d’Allemagne, d’Australie, du Brésil, de Chine, des États-Unis, d’Inde, d’Italie, du Royaume-Uni, de Suède et des Émirats arabes unis. 3Gem Research & Insights utilise des systèmes standards de gestion de panels et de rigoureuses procédures de contrôle de qualité, les entreprises et consommateurs sélectionnés ayant exprimé leur double consentement conformément au RGPD.

Leader mondial des technologies d’électrification et d’automatisation, ABB bâtit un futur plus durable et économe en ressources. Les solutions de l’entreprise connectent le savoir-faire en ingénierie et en logiciels pour optimiser les processus de production, alimentation, déplacement et exploitation. Avec plus de 130 ans d’excellence et 105 000 employés dévoués à l’innovation, le Groupe ABB accélère la transformation industrielle. www.abb.com

ABB Electrification : ABB, leader technologique mondial dans le domaine de la distribution électrique et de la gestion depuis la production jusqu’à la prise, contribue à électrifier le monde de manière sûre, intelligente et durable. Alors que la demande mondiale d’électricité augmente, plus de 50 000 de nos collaborateurs répartis dans 100 pays s’efforcent, en collaboration avec des clients et des partenaires, de transformer la manière dont les personnes se connectent, vivent et travaillent. Les produits, les solutions et les technologies numériques innovantes que nous développons permettent d’optimiser l’efficacité énergétique et de réduire les émissions de CO2 dans tous les secteurs. Leur mise en œuvre à l’échelle mondiale appuyée par l’expertise locale nous permet de façonner et de soutenir les tendances globales, d’assurer l’excellence à nos clients et de bâtir un avenir durable pour la société. go. Abb/electrification 

Liens

Contactez nous

Téléchargements

Partagez cet article

Facebook LinkedIn Twitter WhatsApp