ABB ajoutera des capteurs optiques à quatre autres satellites de GHGSat destinés à la surveillance des gaz à effet de serre

ABB ajoutera des capteurs optiques à quatre autres satellites de GHGSat destinés à la surveillance des gaz à effet de serre

  • Dans le cadre d’un nouveau contrat, ABB construira les caméras hyperspectrales pour quatre satellites de GHGSat, dont le lancement est prévue en 2024
  •  Les performances en orbite des sept capteurs optiques construits par ABB et livrés à GHGSat entre 2021 et 2023 ont dépassé les attentes et contribué à l’obtention du nouveau contrat
  • Au cours des deux dernières années, GHGSat a permis d’atténuer les émissions équivalant à 5,6 millions de tonnes de dioxyde de carbone provenant d’installations industrielles dans le monde entier[1] 

ABB a décroché un troisième contrat avec GHGSat, le chef de file mondial de la surveillance à haute résolution des gaz à effet de serre à partir de l’espace, pour la fabrication de capteurs optiques destinés à leurs satellites C12, C13, C14 et C15, dont la mise en orbite est prévue en 2024.

Les nouveaux satellites rejoindront la constellation en expansion de GHGSat, qui détecte et quantifie les fuites de gaz industriels depuis l’espace. ABB a construit les charges utiles – les instruments à bord des satellites – pour dix des satellites de surveillance des émissions de GHGSat mis en orbite.

La constellation en expansion de GHGSat détecte et quantifie les fuites de gaz industriels depuis l'espace. Crédit photo : GHGSat
La constellation en expansion de GHGSat détecte et quantifie les fuites de gaz industriels depuis l'espace. Crédit photo : GHGSat
center

Au début de l’année, GHGSat a indiqué que ses satellites existants avaient doublé leur capacité de mesure des émissions de méthane grâce aux performances exceptionnelles des capteurs[2]. Cela a permis à GHGSat d’accélérer la mise à l’échelle de ses services de surveillance, aidant notamment les industries pétrolière et gazière, de la production d’énergie et minière à comprendre et à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

« Ce nouveau contrat témoigne de la confiance de GHGSat dans les capacités de fabrication d’ABB pour la construction de charges utiles optiques complexes et performantes pour l’observation hyperspectrale de la Terre », a déclaré Marc Corriveau, chef des opérations mondiales de l’unité d'affaires Mesure et analyse d'ABB. « Cette année, nous avons doublé notre infrastructure de production consacrée aux projets spatiaux, afin de mieux servir le secteur spatial privé en plein essor. Nous nous efforçons de contribuer au succès de nos clients actuels tout en réalisant d’autres mandats d’observation de la Terre. »

« Notre collaboration, qui a débuté en 2018, a mis en valeur l’expertise technique et les capacités de fabrication d’ABB », a indiqué Stéphane Germain, président de GHGSat. « Cette expérience a renforcé notre confiance dans la capacité d’ABB à soutenir l’expansion de GHGSat dans la construction de charges utiles exclusives à haute résolution. De tels partenariats sont essentiels pour parvenir à des réductions importantes des émissions de gaz à effet de serre et surtout pour avoir un impact concret dans la lutte contre les changements climatiques. »

ABB est un chef de file dans le domaine de la détection des gaz en orbite depuis plus de 20 ans, en commençant par le développement de la charge utile de la mission SCISAT de l’Agence spatiale canadienne, qui établit le profil de la concentration de plus de 70 types de gaz différents, fournissant des données de l’ordre de la partie par billion depuis le sommet des nuages jusqu’à l’espace.

ABB a également fourni des technologies hyperspectrales au programme japonais GOSAT, qui a été le premier à cartographier à l’échelle régionale les sources et les puits de gaz à effet de serre depuis l’espace, qui ont été intégrées à un premier satellite en 2009 et à une version améliorée en 2018.

Aujourd’hui, ABB tire profit de cette expérience en fabriquant des versions améliorées de l’interféromètre de Fabry-Pérot à grand-angle exclusif de GHGSat, qui suit la même empreinte infrarouge des gaz à effet de serre. ABB applique ainsi au secteur privé sa vaste expertise acquise lors de missions spatiales gouvernementales de haut niveau en se concentrant sur les données satellitaires à faible latence exploitables pour des utilisations civiles.

L’espace est le seul endroit où les émissions de gaz à effet de serre peuvent être surveillées librement dans toutes les juridictions, ce qui permet d’établir des rapports impartiaux.

Le secteur d’activité Automatisation industrielle d’ABB contribue à l’automatisation, à l’électrification et à la numérisation d’activités industrielles qui répondent à un large éventail de besoins essentiels, qu’il s’agisse de l’approvisionnement en énergie, en eau et en matériaux ou encore de la production de marchandises et de leur acheminement jusqu’au marché. Grâce à ses quelque 20 000 employés, à sa technologie de pointe et à son expertise en matière de prestation de services, le secteur Automatisation industrielle d’ABB permet à des clients des industries hybrides et des procédés et du secteur maritime d’améliorer le rendement et la sécurité de leurs activités et d’assurer un avenir plus durable et une gestion plus efficace des ressources. https://new.abb.com/ca/fr/a-propos-dabb/nos-secteurs-d’affaires/automatisation-des-processus

ABB est un chef de file technologique dans les secteurs de l’électrification et de l’automatisation pour favoriser un avenir plus durable et une gestion plus efficace des ressources. Les solutions de l’entreprise associent le savoir-faire en matière d’ingénierie et les logiciels pour optimiser la façon dont les objets sont fabriqués, déplacés, alimentés et exploités. S’appuyant sur plus de 140 ans d’excellence, les quelque 105 000 employés d’ABB s’engagent à innover pour accélérer la transformation industrielle. www.abb.com

Relations avec les médias Olga Apostolova Téléphone : +47 468 18 096 Courriel : olga.apostolova@no.abb.com  ABB ltée Affolternstrasse 44 8050 Zurich Suisse    

Endnotes

  1. https://www.ghgsat.com/en/newsroom/nasa-selects-ghgsat-as-a-commercial-smallsat-data-acquisition-program-contractor/
  2. https://www.ghgsat.com/en/newsroom/microsatellites-surpasses-performance-expectations-in-greenhouse-gas-monitoring/

Liens

Contactez nous

Téléchargements

Partagez cet article

Facebook LinkedIn Twitter WhatsApp