Résultats du Tr4 2023

Résultats du Tr4 2023

Une année record qui se termine en beauté

Annonce ad hoc conformément à l’article 53 du Règlement de cotation de la bourse SIX Swiss Exchange

Tr4 2023

  • Commandes de 7,6 milliards de dollars, 0 %; 0 % en comparaison1
  • Chiffre d’affaires de 8,2 milliards de dollars, +5 %; +6 % en comparaison
  • Bénéfice d’exploitation 1 116 million de dollars; marge de 13,5 %
  • BAIIA d’exploitation1 1 333 million de dollars; marge de 16,3 %1
  • Résultats de base par action 0,50 $; -18 %2
  • Les flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation se sont élevés à 1 897 million de dollars; +176 %

 2023

  • Commandes de 33,8 milliards, -1 %; +3 % en comparaison1
  • Chiffre d’affaires de 32,2 milliards de dollars, +9 %; +14 % en comparaison
  • Bénéfice d’exploitation 4 871 millions de dollars; marge de 15,1 %
  • BAIIA d’exploitation1 5 427 millions de dollars; marge1 de 16,9 %
  • Résultats de base par action 2,02 $; +55 %2
  • Les flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation se sont élevés à 4 290 millions de dollars; +233 %
  • Distribution proposée de dividendes de 0,87 franc suisse par action
CHIFFRES CLÉS
(en M$, sauf indication contraire)

CHANGEMENT

CHANGEMENT
Tr4 2023 Tr4 2022 $ US Base comparable1 EF 2023 EF 2022 $ US Base comparable1
Commandes 7,649 7,620 0% 0% 33,818 33,988 -1% 3%
Chiffre d’affaires 8,245 7,824 5% 6% 32,235 29,446 9% 14%
Marge brute 2,848 2,658 7%
11,214 9,710 15%
en % des revenus 34.5% 34.0% +0.5 pts
34.8% 33.0% +1.8 pts
Bénéfice d’exploitation 1,116 1,185 -6%
4,871 3,337 46%
BAIIA d’exploitatio1 1,333 1,146 16% 13%3 5,427 4,510 20% 20%3
en % des revenus d’exploitation1 16.3% 14.8% +1.5 pts
16.9% 15.3% +1.6 pts
Bénéfice tiré des activités poursuivies, net d’impôts 946 1,168 -19%
3,848 2,637 46%
Résultat net propre à ABB 921 1,132 -19%
3,745 2,475 51%
Résultat de base par action ($) 0.50 0.61 -18%2
2.02 1.30 55%2
Flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation4 1,897 687 176%
4,290 1,287 233%

1 Pour un rapprochement des mesures non conformes aux principes comptables généralement reconnus (PCGR), se reporter à l’annexe « Rapprochements complémentaires et définitions » dans les états financiers ci-joints du T4 2023.
2 Les taux de croissance du bénéfice par action sont calculés en utilisant des montants non arrondis.
3 Devises constantes (non rajustées pour les évolutions du portefeuille).
4 Ce montant correspond au total des activités poursuivies et des abandons d’activité.

« Nos excellents résultats de 2023 sont le fruit de notre position dominante dans les marchés de l’électrification et de l’automatisation ainsi que de l’agilité et l’efficacité accrues d’ABB dans son exécution. Nos objectifs financiers et de développement durable étant revus à la hausse, nous sommes optimistes. »

Björn Rosengren, chef de la direction

Sommaire du chef de la direction

Le quatrième trimestre de 2023 a permis de terminer une année fantastique en beauté. Nous avons amélioré la performance opérationnelle et généré un flux de trésorerie très important d’une année sur l’autre. Nous avons augmenté le rendement annuel des capitaux engagés (RCE) de 460 points de base1 à 21,1 % et nous tirons parti de notre solide bilan en ayant signé récemment des accords pour sept petites acquisitions complémentaires, la majorité d’entre elles ajoutant des capacités supplémentaires en matière de logiciels et d’IA intégrés à nos offres aux clients. Nos résultats sont conformes à nos directives et je suis satisfait de la manière dont se termine l’année.

Les prises de commandes comparables sont restées stables d’une année sur l’autre et nous avons constaté des augmentations dans trois des quatre secteurs d’activité. La plupart des segments de clientèle se sont améliorés ou sont restés stables, la diminution de la demande ayant été observée principalement dans la construction résidentielle et l’automatisation intelligente, cette dernière ayant été entravée par la normalisation des habitudes de commande ainsi que par la faiblesse du marché de la robotique. Conformément à la tendance historique du quatrième trimestre, le ratio des nouvelles commandes reçues sur la facturation courante était inférieur à un (0,93), lorsque le chiffre d’affaires tend à être soutenu par les livraisons de systèmes en fin d’année.

Le chiffre d’affaires s’est élevé à 8 245 millions de dollars et a augmenté de 5 % (6 % en comparaison), grâce à l’augmentation des volumes et à la contribution des augmentations de prix mises en œuvre précédemment. Grâce à l’attention constante que nous portons à l’amélioration de la qualité du chiffre d’affaires, la marge brute s’est améliorée de 50 points de base pour atteindre 34,5 %, ce qui a contribué à l’amélioration de 150 points de base de la marge du BAIIA d’exploitation, qui s’élève à 16,3 %. La contribution provenant principalement des prix et de la hausse des volumes a clairement compensé l’impact de l’augmentation des coûts de main-d’œuvre. Il s’agit de la marge la plus élevée du quatrième trimestre dans l’histoire récente. La tendance historique d’une marge séquentiellement plus faible au quatrième trimestre s’est répétée, comme prévu.

Au cours du trimestre, nous avons généré un flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation de 1,9 milliard de dollars. Cela a contribué à un flux de trésorerie disponible de 3,7 milliards de dollars pour l’année, un montant encore plus important que ce que nous avions initialement prévu.

Selon moi, l’excellente performance de 2023 est la preuve qu’ABB est une entreprise plus efficace et plus agile, mais aussi que la demande pour nos offres profite de notre position dominante dans les marchés qui accélèrent la transition énergétique vers l’électrification et l’augmentation de l’automatisation et de la numérisation. Nous nous attendons à de bonnes performances, ce qui nous a amenés à revoir à la hausse nos objectifs financiers et de développement durable lors de la journée Marchés des capitaux en novembre. Bref, nous visons une croissance et des rendements plus élevés tout en atteignant la carboneutralité.

En ce qui concerne 2024, la situation géopolitique fait place à de l’incertitude, mais nous prévoyons pour l’instant une nouvelle année de bons résultats. Nous prévoyons un ratio positif des nouvelles commandes reçues sur la facturation courante, et des revenus soutenus par l’exécution d’une partie du carnet de commandes de 21,6 milliards de dollars. Dans le secteur des projets et des systèmes, nous nous attendons à ce que l’activité des clients reste élevée, bien que nous soyons confrontés à des éléments de comparaison importants par rapport à l’année dernière, lorsque les grosses commandes ont été nombreuses. Au total, la croissance des commandes d’une année sur l’autre devrait s’accélérer dans la dernière partie de l’année, lorsque les éléments comparables s’atténueront. Nous prévoyons une amélioration du chiffre d’affaires comparable ainsi que de la marge du BAIIA d’exploitation et le flux de trésorerie devrait profiter de la poursuite d’une solide performance opérationnelle et de l’attention que nous continuons à porter à l’efficacité du fonds de roulement net.

En tenant compte du rendement amélioré, d’un flux de trésorerie robuste et d’un bilan solide, le conseil d’administration propose un dividende ordinaire de 0,87 franc suisse par action, contre 0,84 franc suisse l’année précédente. Nous prévoyons également de continuer à utiliser les rachats d’actions comme outil pour restituer l’excédent de liquidités aux actionnaires, y compris au cours de l’année 2024.

<b>Björn Rosengren</b>, chef de la direction
Björn Rosengren, chef de la direction
center

Perspectives

Au premier trimestre 2024, nous anticipons une croissance du chiffre d’affaires comparable de l'ordre de un à cinq pour cent et une marge du BAIIA d’exploitation stable ou en légère amélioration par rapport à l’année précédente.

Pour l’ensemble de l’année 2024, nous prévoyons un ratio positif des nouvelles commandes reçues sur la facturation courante, une croissance du chiffre d'affaires comparable d'environ 5 % et une légère amélioration de la marge du BAIIA d’exploitation par rapport au niveau de 2023 (16,9 %).

Liens

Contactez nous

Téléchargements

Partagez cet article

Facebook LinkedIn Twitter WhatsApp