Résultats du T1 2024 

Résultats du T1 2024 

Un rapport commandes/facturation positif, une marge record et un flux de trésorerie important

  • Commandes de 8 974 millions $, -5 % ; -4 % en données comparables1
  • Chiffre d’affaires de 7 870 millions $, 0 % ; +2 % en données comparables1
  • Bénéfice d'exploitation de 1 217 millions $ ; marge de 15,5 %
  • EBITA d’exploitation1 de 1 417 millions $ ; marge1 de 17,9 %
  • Résultat de base par action de 0,49 $ ; -12 %2
  • Flux de trésorerie des activités d’exploitation de 726 millions $ ; +157 %

Annonce ad hoc conformément à l’article 53 du Règlement de cotation de la bourse SIX Swiss Exchange

CHIFFRES CLÉS

(en millions $, sauf indication contraire)

ÉVOLUTION

T1 2024

T1 2023

$ US

Base comparable1

Commandes

8 974

9 450

-5 %

-4 %

Chiffre d’affaires

7 870

7 859

0 %

2 %

Marge brute

2 935

2 716

8 %

en % du chiffre d’affaires

37,3 %

34,6 %

+2,7 pts

Bénéfice d'exploitation

1 217

1 198

2 %

EBITA d’exploitation1

1 417

1 277

11 %

11 %3

en % du chiffre d’affaires d’exploitation1

17,9 %

16,3 %

+1,6 pt

Bénéfice tiré des activités poursuivies, net d’impôts

914

1 065

-14 %

Résultat net propre à ABB

905

1 036

-13 %

Résultat de base par action ($)

0,49

0,56

-12 %2

Flux de trésorerie des activités d’exploitation4

726

282

157 %

Flux de trésorerie disponible1

551

162

240 %

1 Pour un rapprochement des mesures non conformes aux PCGR, voir « Rapprochements complémentaires et définitions » dans les états financiers ci-joints du premier trimestre 2024.

2 Les taux de croissance du résultat par action sont calculés en utilisant des montants non arrondis.

3 Devises constantes (non ajustées pour tenir compte des évolutions du portefeuille).

« Par rapport à des bases comparables élevées, nos résultats du premier trimestre montrent que l'année a bien commencé avec une dynamique de commandes plus forte que prévu, une marge record et un flux de trésorerie important. Voilà de quoi nous encourager à revoir nos prévisions de marge à la hausse pour 2024. » Björn Rosengren, Président Directeur Général

Synthèse du Président Directeur Général

Les principaux points que je retiens du premier trimestre 2024 sont des commandes meilleures que prévues, atteignant 9 milliards de dollars, un rapport commandes/facturation positif de 1,14 et une marge d’EBITA d’exploitation record, sans oublier le flux de trésorerie disponible de 551 millions de dollars : d'excellent résultats pour un premier trimestre. Nous avons publié notre rapport de développement durable, qui apporte notamment la preuve de l'une de nos principales propositions de valeur pour les clients : la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES). Tout au long de leur cycle de vie, nos produits vendus en 2023 ont permis à nos clients d’éviter 74 mégatonnes d'émissions de GES. Avec un total actuel de 139 mégatonnes, nous sommes sur la bonne voie pour réaliser notre ambition d'aider nos clients à éviter d’émettre 600 mégatonnes d’éq. CO2 sur toute la durée de vie de nos produits vendus entre 2022 et 2030.

Comme prévu, les commandes ont diminué par rapport au niveau record de l'an dernier, mais la baisse a été limitée à 5 % (4 % en données comparables). Pour résumer ce trimestre, l'activité des clients est restée élevée du côté des projets et des systèmes. L'évolution positive des commandes du secteur Electrification, à cycle court, est encourageante. Certes, le total des commandes d'ABB a diminué au premier trimestre, mais 2024 s’annonce mieux que je ne le pensais en début d’année.

Les commandes record des activités Electrification et Motion ont de quoi impressionner. Les commandes de l’activité Process Automation ont diminué par rapport à leur niveau record, mais sont restées relativement stables par rapport aux niveaux élevés des derniers trimestres. Au début de l’année, nous avons qualifié le quatrième trimestre de creux pour le carnet de commandes de l’activité Robotics & Discrete Automation. Comme prévu, les commandes ont augmenté de manière séquentielle. Cependant, elles ont chuté d'une année sur l'autre en raison de la normalisation des habitudes de commande des clients après une période d’achats anticipés.

Le chiffre d'affaires est resté stable (+2 % sur une base comparable) avec une croissance comparable soutenue à parts égales par les prix et les volumes. Je suis ravi de constater l'amélioration de la marge brute de 270 points de base à 37,3 % grâce à une évolution positive dans tous les secteurs d'activité. L’exécution plus efficace des volumes et des prix légèrement plus élevés a contribué à une hausse de 160 points de base de la marge d’EBITA d'exploitation pour atteindre un nouveau record de 17,9 %. Selon moi, cela révèle qu’ABB a encore un potentiel de croissance ; il y a matière à apporter des améliorations à moyen terme dans le cadre de notre nouvelle marge cible plus élevée annoncée en novembre.

L’important flux de trésorerie en début d'année nous permettra de réaliser ce qui pourrait être une autre bonne livraison de liquidités cette année, au moins similaire à celle de l'année dernière. Nous devons nous en servir pour étoffer notre savoir-faire et notre présence par le biais d'acquisitions, afin de créer de la valeur à long terme pour les actionnaires. L’annonce de l’acquisition de SEAM a de quoi nous réjouir. Elle apportera des services de conseil et de gestion des actifs énergétiques sur le marché des bâtiments industriels et commerciaux de la division Electrification Service. Nous avons plusieurs autres cibles, notamment des transactions légèrement plus importantes que la plupart de celles annoncées récemment. Le programme de rachat d'actions est un outil qui nous permet de distribuer le reste de l’excédent de liquidités. Nous avons lancé le 1er avril un autre programme annuel d’un montant s'élevant à 1 milliard de dollars. De même taille que l’an dernier, le programme a un délai d'exécution plus court — il prendra fin en janvier 2025 — afin de coïncider avec l’annonce des résultats du quatrième trimestre 2024 et de la proposition de dividende pour 2024.

Au cours du trimestre, j’ai annoncé ma décision de me retirer du poste de Président Directeur Général d'ABB. Je continuerai d'assumer mes fonctions jusqu’à fin juillet, date à laquelle Morten Wierod prendra le relais. Je participerai à la transition à titre de conseiller pour le reste de l'année. Je me réjouis de voir Morten à ma place. Je suis convaincu que, grâce à son leadership éprouvé, le modèle opérationnel ABB Way sera encore plus ancré dans nos méthodes de travail. Bien que nous regrettions son départ, je tiens à féliciter Tarak Mehta pour la nouvelle opportunité qui s'offre à lui en dehors d'ABB. Tarak a joué un rôle essentiel dans le succès de notre entreprise. Je lui souhaite bonne chance pour la suite de sa carrière. Nous recherchons actuellement de nouveaux dirigeants pour les activités Electrification et Motion. Morten pourra compter sur une équipe complète lorsqu'il prendra ses fonctions en août.

Perspectives

Au deuxième trimestre 2024, nous prévoyons une croissance du chiffre d'affaires comparable de 5 % d’une année sur l’autre et une marge d’EBITA d'exploitation en légère hausse par rapport au premier trimestre 2024.

Pour l’ensemble de l’année 2024, nous prévoyons un rapport commandes/facturation positif, une croissance du chiffre d’affaires comparable d’environ 5 % et une marge d’EBITA d’exploitation d’environ 18 %.

Leader mondial des technologies d'électrification et d'automatisation, ABB bâtit un futur plus durable et économe en ressources. Les solutions de l'entreprise connectent le savoir-faire en ingénierie et en logiciels pour optimiser les processus de production, alimentation, déplacement et exploitation. Avec plus de 140 ans d’excellence et 105 000 employés dévoués à l’innovation, le Groupe ABB accélère la transformation industrielle. www.abb.com

Liens

Contactez nous

Téléchargements

Partagez cet article

Facebook LinkedIn Twitter WhatsApp