La technologie d'ABB protège le bâtiment historique de la mairie de Dordrecht contre les arcs électriques

La sécurité est la priorité dans les bâtiments publics ; surtout lorsqu'il s'agit de bâtiments historiques abritant des constructions en bois. Le danger guette souvent dans les installations électriques vétustes. Grâce à la rénovation électrique de la mairie de Dordrecht, aux Pays-Bas, le bâtiment historique est désormais protégé contre les arc électriques.

Visiter la mairie de Dordrecht, c'est un peu remonter le temps. Aujourd'hui, beaucoup de bâtiments n’ont pas changé et sont restés 'identiques à ce qu’ils étaient dans le pasé, mais leur utilisation a fortement évolué.

Citons par exemple l'installation électrique, qui alimente aujourd'hui tout ce qui se trouve à l'intérieur et autour de la mairie. Du réseau Wi-Fi dans la salle du conseil en passant par la sonorisation dans la salle des mariages sans oublier l'éclairage des cellules de prison vieilles de six siècles dans le grenier.

Bien que sa construction remonte à 1383, le bâtiment historique doit respecter les réglementations actuelles applicables aux constructions, comme la norme NEN1010 (comparable à la norme allemande DIN VDE 0100 – 420) et bien d'autres encore. Pour les aspects dont on ne parle pas de réglementations mais de recommandations, une attention toute particulière est exigée. L'adoption de ces recommandations dépend en partie du caractère historique du bâtiment et de l'importance qu'on y attache.

En l'occurrence, la détection arcs électriques n'est pas obligatoire selon la norme NEN1010, mais elle est recommandée par précaution. Compte tenu de la construction entièrement en bois du grenier, la protection contre les arcs électriques ne doit pas être considérée comme un luxe superflu lorsque l'on sait que plus de 30 pourcent des incendies sont causés par des installations électriques défectueuses. Une partie de ces incendies peut être évitée grâce au dispositif de détection d'arcs électriques (Arc Fault Detection Device AFDD).

La sécurité, une priorité absolue

La municipalité attache énormément d’importance à la sécurité. C'est pourquoi un entretien proactif reste à l'ordre du jour. La réalisation d'inspections permet de vérifier si les lois et réglementations en vigueur sont respectées et ont d’ailleurs permis de déterminer que le boîtier présent dans le grenier devait être condamné. Depuis l'installation de ce boîtier en 1985, il y a eu plusieurs développements techniques et des travaux étaient nécessaires pour mettre le boîtier en conformité.

Les constructions en bois nécessitent une attention toute particulière

Dans le grenier, de lourdes poutres en bois définissent où est installée la chaudière ; compte tenu de l'environnement étroit et entièrement en bois, des précautions particulières s'imposent. D'où l'importance de la détection d'arcs électriques, des surcharges et des courts-circuits.

Par exemple, un simple contact de câbles ou de fils desserrés pourrait provoquer des étincelles ou libérer une décharge . Avec la différence de tension, les étincelles pourraient enflammer le gaz ionisé entre les conducteurs. Le gaz ionisé ne peut pas être détecté par les disjoncteurs différentiels de fuite à la terre ou les disjoncteurs miniatures, ils n'interrompent donc pas le circuit, entraînant un arc électrique. Un arc électrique dégage une forte chaleur, ce qui peut provoquer un incendie. Dans les environnements entièrement en bois, cela représente un risque inacceptable.

Dispositifs de détection des défauts d'arc (AFDD)

Afin de protéger l'environnement historique contre les conséquences d'arcs électriques, Gertenbach Elektro a décidé de collaborer avec ABB pour moderniser l'installation dans le grenier grâce à la pose de l'AFDD. « Nous travaillons avec ABB depuis plusieurs années et nous sommes très satisfaits de la qualité de leurs produits et de l'expertise qu'ils apportent. L'AFDD est un excellent exemple des produits ultra-qualitatifs que fournit ABB ». Un dispositif de détection d'arcs électriques (AFDD) avec disjoncteur miniature intégré (MCB) permet non seulement de détecter les défauts d'arc mais aussi de protéger les installations électriques contre les surcharges et les courts-circuits.

Les AFDD S-ARC1 et S-ARC1 M sont disponibles avec une capacité de coupure de 6 kA et 10 kA. Pour le branchement avec des câbles ou des bornes, l'AFDD est équipé de bornes à cylindre bidirectionnel. La sécurité et la disponibilité continue de l'appareil sont garanties par des auto-tests continus. Le bouton de test permet de vérifier le bon fonctionnement du dispositif à tout moment. La gamme des AFDD s'agrandit avec le modèle DS-ARC1, qui intègre un RCBO (disjoncteur différentiel de fuite à la terre avec protection contre les surintensions) et permet de détecter les courants de défaut à la terre.

Liens

Contactez nous

Téléchargements

Partagez cet article

Facebook LinkedIn Twitter WhatsApp