ABB : Notre marche à suivre

ABB organisera une diffusion Web pour ses investisseurs à 14 h HAEC aujourd'hui le 10 juin, au cours de laquelle le chef de la direction, Björn Rosengren, donnera ses impressions initiales par rapport à la stratégie du Groupe depuis qu'il a joint l'entreprise au début de l'année, ainsi que des détails sur ses priorités immédiates. Voici quelques points saillants :

– ABB-OS évolue pour devenir le nouveau modèle d'exploitation à la manière d'ABB

– Accent net mis sur le modèle d'entreprise décentralisée et 18 segments d'affaires entièrement responsables

– Prioriser la stabilité et la rentabilité avant la croissance

– Gestion active de la gamme de produits pour jouer un rôle essentiel

– La COVID-19 et la chute du prix de l'essence mèneront à des défis au cours des prochains trimestres

- Les objectifs financiers à moyen terme du Groupe restent en place

– La cession de Réseaux électriques en voie d'être réalisée à la fin du deuxième trimestre de 2020

– ABB en voie de réaliser des économies de 500 millions de dollars pour ABB-OS

« Après mes 100 premiers jours à titre de chef de la direction, je peux réellement dire qu'ABB a une solide base sur laquelle miser. Notre technologie et nos produits s'agencent bien aux tendances clés du marché et aux besoins des clients tels que l'électrification du transport, la fabrication automatisée, les solutions numériques et l'augmentation de la productivité durable », indique Björn Rosengren. « Nous allons maintenant compter sur cette position solide pour créer une valeur supérieure pour nos clients, employés et actionnaires. Nous allons nous y prendre en faisant évoluer notre modèle d'entreprise décentralisée, en renforçant notre culture de gestion du rendement, en plaçant la stabilité et la rentabilité avant la croissance, ainsi qu'en effectuant une gestion active de la gamme de produits. »

Les objectifs financiers de l'entreprise à moyen terme, soit 3 à 6 % de croissance des revenus comparables par année, une marge BAIIA opérationnelle de 13 à 16 %, environ 100 % de taux de conversion des espèces, 15 à 20 % du ROCE et des BPA ayant un taux de croissance plus élevé que la croissance du revenu, restent en place. Le point sur la stratégie, qui comprend des objectifs de développement durable à long terme pour 2030, sera offert plus tard cette année lors de la journée sur les marchés des capitaux du Groupe en novembre 2020.

Présentement, ABB se confronte encore à des trimestres difficiles à venir en raison de la pandémie mondiale de COVID-19 et d'une baisse du prix de l'essence. Ceci a mené à un déclin, par exemple, de la demande dans les marchés finaux de l'industrie automobile et de la génération d'énergie, tandis que les restrictions de voyage et les contraintes de la chaîne d'approvisionnement ont également des répercussions sur les affaires. Toutefois, le marché chinois continue de se remettre et les secteurs du transport, de l'alimentation et des boissons, ainsi que des centres de données sont restés relativement résilients.

« La santé et la sécurité de tous nos intervenants restent la principale priorité dans cette période difficile, tandis que nous intensifions également nos efforts pour atténuer la crise en augmentant la quantité de visites virtuelles des clients, en ajustant la capacité de production à la demande et en gérant l'encaisse rigoureusement », explique M. Rosengren.

Lors de l'événement d'aujourd'hui, le chef des finances Timo Ihamuotila offrira ses commentaires sur les priorités d'allocation du capital d'ABB, qui restent inchangées. La vente du secteur d'activité Réseaux électriques à Hitachi devrait se terminer à la fin du deuxième trimestre de 2020, et ABB continuera à œuvrer pour développer un programme de rachat des actions en utilisant le produit net en espèces de la transaction. ABB compte s'y prendre de façon efficace et responsable en tenant compte des circonstances actuelles. L'encaisse sera également retournée aux actionnaires sous forme de dividendes croissants en hausse par action, et ABB vise à conserver une cote de crédit « simple A ».

Création d'une valeur supérieure par l'entremise de notre nouveau modèle d'exploitation « la manière ABB »

Un élément essentiel de la stratégie d'ABB pour générer une valeur supérieure est la décentralisation en cours du modèle d'entreprise. ABB a réussi à abandonner son ancienne organisation matricielle au cours des 18 derniers mois; davantage de responsabilités sont données aux quatre secteurs d'activité Électrification, Entraînements, Automatisation industrielle et Robotique et automatisation intelligente.

À partir de maintenant, un nouveau modèle d'exploitation appelé « la manière ABB » offrira un cadre de gouvernance pour les processus et politiques, ce qui reliera les secteurs d'activité et les segments d'affaires au centre institutionnel et unira le Groupe sous la marque ABB. « La manière ABB » est une évolution à partir du système d'exploitation actuel ABB-OS, qui est en voie d'atteindre l'objectif de 500 millions de dollars en économies, avec les avantages d'une projection en année pleine en 2021.

Après son lancement réussi en 2016, la plateforme numérique ABB Ability™ sera également gérée par les secteurs d'activité et non plus par le centre institutionnel. Ceci permettra la création plus efficace et rapide de solutions logicielles. ABB Ability™ possède plus de 160 solutions numériques, grâce à des partenariats de premier plan avec Microsoft, Hewlett Packard Enterprises et Ericsson, entre autres.

Dans un deuxième temps de rapprochement des activités opérationnelles vers les clients, ABB habilitera 18 segments d'affaires compris au sein des quatre secteurs d'activité. De plus amples détails sur les segments d'affaires, ainsi que les stratégies mises à niveau pour les secteurs d'activité, seront fournis lors de la journée sur les marchés des capitaux en novembre 2020. ABB continuera de présenter ses résultats financiers selon les quatre secteurs d'activité.

« Nous allons renforcer notre gestion du rendement par l'entremise d'un nouveau système de fiche de pointage fondé sur une série très transparente et normalisée d'IRC. Je m'attends ici à ce que notre direction mette l'accent sur une structure stable et sur la rentabilité avant de se lancer dans la croissance », mentionne M. Rosengren. « Le seuil pour chacun des segment d'affaires est d'atteindre le premier ou le deuxième rang de son segment de marché respectif. »

Dans le cadre de ce nouvel accent mis sur les segments d'affaires, ABB renforcera également davantage son processus d'évaluation de sa gamme de produits pour déterminer si ABB est ultimement le meilleur propriétaire en matière d'attractivité stratégique, de potentiel de création de valeur et d'adaptation structurelle.

« La gestion de la gamme de produits jouera un rôle encore plus important à l'avenir et nous ne craindrons pas de régler, de quitter ou de faire croître des segments d'affaires », déclare M. Rosengren. « Parallèlement, aucune acquisition majeure n'est prévue par ABB à moyen terme. »

Dans le cadre de « La manière ABB », les fonctions institutionnelles se pencheront sur les activités touchant les finances, la stratégie et la gouvernance à l'avenir et auront un effectif réduit de moins de 1 000 employés à travers le monde. Au début de 2019, environ 18 000 employés travaillaient encore dans les fonctions institutionnelles; la majorité desquels a été graduellement transférée vers les secteurs d'activité.

ABB (ABBN: SIX Swiss Ex) est une entreprise technologique et chef de file mondiale qui propulse la transformation de la société et de l'industrie pour atteindre un avenir plus productif et durable. En ajoutant les logiciels à sa gamme de produits des domaines de l'électrification, de la robotique, de l'automatisation et des entraînements, ABB repousse les limites de la technologie pour atteindre des niveaux de rendement inégalés. Riche d’un passé marqué par plus de 130 ans d’excellence, la réussite d'ABB est possible grâce à ses 144 000 employés talentueux dans plus de 100 pays. www.abb.com

Avis important concernant l'information prospective

Ce communiqué de presse contient des déclarations qui sont basées sur les attentes, les estimations et les projections courantes concernant les facteurs pouvant affecter notre rendement futur, notamment les conditions économiques mondiales, les conditions économiques dans les régions et dans les industries représentant des marchés importants pour ABB. Ces attentes, estimations et projections sont généralement repérables par des énoncés contenant des mots comme « anticipe », « croit », « estime », « vise », « prévoit » ou autres expressions semblables. Toutefois, il existe de nombreux risques et incertitudes, souvent hors de notre contrôle, pouvant faire en sorte que les résultats diffèrent notablement des projections présentées dans ce communiqué de presse, et pouvant affecter notre capacité à atteindre les objectifs mentionnés. Les facteurs importants qui pourraient provoquer de telles différences comprennent, entre autres, les risques commerciaux associés à l'environnement économique global et les situations politiques incertaines, les coûts associés aux activités de conformité, l'acceptation de nouveaux produits et services par le marché, les changements apportés aux règlements gouvernementaux et aux taux de change, ainsi que d'autres facteurs qui pourraient être discutés de temps à autre dans les déclarations d'ABB ltée auprès de la commission américaine des titres et de la Bourse, y compris ses rapports annuels du formulaire 20-F. Securities and Exchange Commission, including its Annual Reports on Form 20-F. Bien qu'ABB ltée croie que ses attentes mentionnées dans de tels énoncés prospectifs sont fondées sur des hypothèses raisonnables, on ne peut donner aucune assurance voulant que ces attentes soient réalisées.

Liens

Contactez nous

Téléchargements

Partagez cet article

Facebook LinkedIn Twitter WhatsApp