ABB : notre marche vers l’avant

ABB organisera un webcast pour les investisseurs aujourd’hui mercredi 10 juin à 14h00, Heure d’Europe Centrale, au cours duquel le CEO Björn Rosengren fournira ses premières impressions sur la stratégie du Groupe depuis qu’il a rejoint l’entreprise au début de l’année, ainsi que des détails sur ses priorités immédiates. Éléments clés abordés :

– ABB-OS laisse place à un nouveau modèle opérationnel : ABB Way

– Orientation claire vers un « business model » décentralisé et 18 divisions pleinement responsables

– Priorité donnée à la stabilité et à la rentabilité avant la croissance

– Gestion active du portefeuille pour réaffirmer notre position

– La crise du COVID-19 et la chute des prix du pétrole créeront de nouveaux défis dans les trimestres à venir

– Les objectifs financiers à moyen terme du Groupe restent inchangés

– La cession de la division Power Grids est en bonne voie et devrait être finalisée à la fin du 2ème trimestre 2020

– ABB devrait réaliser 500 millions de dollars d’économies grâce à son programme ABB-OS

« Après mes 100 premiers jours en tant que CEO, je peux affirmer en toute sincérité qu’ABB repose sur de bonnes bases. Nos technologies et nos produits sont en parfaite adéquation avec les principales tendances du marché et les besoins des clients : électrification du transport, fabrication automatisée, solutions digitales et productivité durable accrue, explique Björn Rosengren. Nous nous appuierons sur cette solide position pour créer davantage de valeur pour nos clients, collaborateurs et actionnaires. Pour ce faire, nous ferons évoluer notre « business model » décentralisé, renforcerons notre culture de gestion de la performance, ferons passer la stabilité et la rentabilité avant la croissance, et pratiquerons une gestion active du portefeuille. »

Les objectifs financiers à moyen terme de l’entreprise restent inchangés : croissance du chiffre d’affaires de 3-6 % par an à périmètre comparable, marge EBITA d’exploitation de 13-16 %, taux de conversion en cash d’environ 100 %, rendement du capital employé (ROCE) et bénéfice d’exploitation par action de 15-20 % augmentant à un rythme plus soutenu que la croissance du chiffre d’affaires. Une mise à jour de la stratégie, avec notamment les objectifs de durabilité 2030, sera publiée d’ici la fin de l’année lors du « Capital Markets Day » qui se tiendra en novembre 2020.

Actuellement, ABB fait face à des moments difficiles qui devraient se poursuivre dans les trimestres à venir en raison de la pandémie de COVID-19 et de la chute des prix du pétrole. L’entreprise est ainsi confrontée à une baisse de la demande, notamment sur les marchés finaux de l’automobile et de la production d’énergie, tandis que les restrictions de déplacement et les contraintes de la chaîne d’approvisionnement ont également un impact sur l’activité. Néanmoins, le marché chinois poursuit sa reprise, tandis que les secteurs du transport, de l’agroalimentaire et des data centers restent relativement résilients.

« La santé et la sécurité de l’ensemble de nos parties prenantes restent notre priorité première en ces temps difficiles, même si nous intensifions également nos efforts pour atténuer la crise en augmentant le nombre de nos visites clients virtuelles, en ajustant nos capacités de production en fonction de la demande et en pratiquant une gestion des coûts stricte », a expliqué Björn Rosengren.

Lors de l’événement d’aujourd'hui, le CFO Timo Ihamuotila expliquera les priorités d’allocation du capital, lesquelles restent inchangées. La cession de la division Power Grids à Hitachi devrait être conclue à la fin du deuxième trimestre 2020, et ABB réitère son engagement en faveur d’un programme de rachat d'actions par le biais du produit net de la transaction. ABB entend agir de manière efficace et responsable, en tenant compte des circonstances en présence. Les liquidités seront également redistribuées aux actionnaires sous la forme d’une hausse des dividendes durables par action, et ABB entend conserver sa notation de crédit « A ».

Créer davantage de valeur via le nouveau modèle opérationnel ABB Way

L’une des composantes clés de la stratégie d’ABB pour créer davantage de valeur réside dans la décentralisation continue de son « business model ». ABB a abandonné avec succès son ancienne organisation matricielle au cours des 18 derniers mois, en octroyant davantage de responsabilité à ses quatre Business Areas : Electrification, Industrial Automation, Motion et Robotics & Discrete Automation.

À l’avenir, un nouveau modèle opérationnel baptisé ABB Way fournira un cadre de gouvernance des process et politiques, connectant les différents Business Areas et divisions au centre administratif et unifiant le Groupe sous la marque ABB. ABB Way est une évolution de l’actuel modèle ABB-OS, qui devrait permettre d’atteindre les 500 millions de dollars d’économies ciblés, avec un plein effet courant 2021.

Après son lancement réussi en 2016, la plate-forme digitale ABB Ability™ sera également gérée par les différentes Business Areas et non plus par le centre administratif. Cela leur permettra de créer des solutions logicielles plus efficacement et rapidement. ABB Ability™ regroupe plus de 160 solutions digitales, et repose sur des partenariats logiciels de premier plan avec Microsoft, Hewlett Packard Enterprises et Ericsson, par exemple.

Désireux de rapprocher encore ses activités d’exploitation du client, ABB octroiera davantage de responsabilités à ses 18 divisions intégrées à ses quatre Business Areas. De plus amples détails sur les divisions ainsi que sur les stratégies actualisées pour les Business Areas seront fournis lors du « Capital Markets Day » en novembre 2020. ABB continuera de reporter ses résultats financiers sur la base de ses quatre Business Areas.

« Nous renforcerons notre gestion des performances par le biais d'un nouveau système de tableau de bord basé sur une série très transparente et normalisée d’indicateurs clés. Je souhaite que cette gestion aboutisse à une rentabilité et une structure stables avant de viser la croissance, explique Björn Rosengren. L'objectif pour chacune des divisions est de devenir numéro un ou numéro deux sur son segment de marché respectif. »

Dans le cadre de cette nouvelle organisation, ABB renforcera encore son processus continu d’analyse du portefeuille pour s’assurer qu’à terme, l’entreprise soit aux avant-postes en termes d’attractivité stratégique, de potentiel de création de valeur et d’adéquation structurelle.

« La gestion du portefeuille jouera un rôle encore plus important à l’avenir, et nous n’hésiterons pas à modifier, supprimer ou développer des divisions, explique Björn Rosengren. Dans le même temps, aucune acquisition majeure n’est prévue par ABB à moyen terme. »

Dans le cadre du modèle ABB Way, les fonctions administratives se concentreront à l’avenir sur les activités de gouvernance, stratégiques et financières, et compteront un effectif réduit, inférieur à 1 000 personnes à l’échelle mondiale. Début 2019, près de 18 000 employés étaient encore affectés aux fonctions administratives, la majorité a depuis été transférée vers les Business Areas.

ABB (ABBN: SIX Swiss Ex) est une entreprise leader en ingénierie à l'échelle mondiale qui dynamise la transformation de la société et de l’industrie afin de bâtir un futur plus productif et durable. En connectant des logiciels à son portefeuille de solutions d’électrification, de robotique, d’automation et de mobilité, ABB repousse les limites de la technologie afin d’offrir un niveau de performances inégalé. Fort d'un héritage d’excellence de plus de 130 ans, ABB doit notamment son succès à ses 144 000 talentueux collaborateurs répartis dans plus de 100 pays.www.abb.com

Remarques importantes sur les données prévisionnelles

Ce communiqué de presse comprend des informations et affirmations prévisionnelles définies d’après des anticipations, estimations et projections actuelles concernant les facteurs susceptibles d’affecter nos performances à venir, y compris la situation économique des régions et des industries qui constituent les marchés les plus importants d’ABB. Ces anticipations, estimations et projections sont généralement identifiables par des déclarations contenant les mots « anticiper », « penser », « estimer », « prévoir », « viser » « être en passe de » ou toute expression similaire. Toutefois, il existe de nombreux risques et incertitudes, dont beaucoup se trouvent en dehors des limites de notre contrôle, qui pourraient entraîner une différence entre nos résultats réels et les données et états financiers prévisionnels inclus dans ce communiqué de presse et qui pourraient affecter notre capacité à atteindre tout ou partie des objectifs annoncés. Les facteurs importants susceptibles d’entraîner de telles différences incluent, entre autres, les risques d’affaire liés à la volatilité de l’environnement économique mondial et des conditions politiques, les coûts associés aux activités de mise en conformité, l’accueil que les marchés réservent à nos nouveaux produits et services, les changements de réglementations gouvernementales, les fluctuations de taux de change ainsi que d’autres facteurs du même type décrits dans les documents déposés par ABB le cas échéant auprès de la Commission des Opérations de Bourse des États-Unis, y compris nos rapports annuels dans le formulaire 20-F. Bien que le groupe ABB Ltd estime que les anticipations que reflètent ces données prévisionnelles reposent sur des hypothèses raisonnables, il ne peut aucunement garantir que ces anticipations seront réalisées comme prévu.

Liens

Contactez nous

Téléchargements

Partagez cet article

Facebook LinkedIn Twitter WhatsApp