Résultats du 2ème trimestre 2021

Résultats du 2ème trimestre 2021

Un trimestre de reprise marqué par de solides performances

Annonce ad-hoc conformément à l’article 53 du règlement de cotation de la SIX Swiss Exchange

  • Commandes en hausse de 32 % à 8 milliards USD ; +24 % à périmètre comparable1 +24%
  • Chiffre d'affaires de 7,4 milliards USD, en hausse de 21 % ; +14 % à périmètre comparable
  • Résultat des opérations de 1 094 millions USD ; marge de 14,7 %
  • EBITA d'exploitation1 de 1113 million; margede 15.0%
  • Résultat de base par action de 0,37 USD ; en hausse de 150%2
  • Le cash-flow d’exploitation et le cash-flow d’exploitation des opérations récurrentes se sont établis à 663 millions USD

CHIFFRES CLÉS

(En millions USD, sauf mention contraire)



ÉVOLUTION

ÉVOLUTION

T2 2021

T2 2020

US$

Base Comparable1

S1 2021

S2 2020

USD

Base Comparable1

Commandes

7,989

6,054

32%

24%

15,745

13,400

18%

11%

Chiffre d’affaires

7,449

6,154

21%

14%

14,350

12,370

16%

11%

Marge Brute

2,508

1,987

26%


4,776

3,897

23%


     en % du chiffre d'affaires

33.7%

32.3%

+1.4 pts


33.3%

31.5%

+1.8 pts


Résultat des opérations

1,094

571

92%


1,891

944

100%


EBITA d'exploitation1

1,113

651

71%

59%3

2,072

1,287

61%

50%3

     en % du chiffre d'affaire d'exploitation1

15.0%

10.6%

+4.4 pts


14.4%

10.4%

+4 pts


Résultat des opérations récurrentes, net d’impôts

789

395

100%


1,340

721

86%


Résultat net (perte) propre à ABB

752

319

136%


1,254

695

80%


Résultat de base par action ($)

0.37

0.15

150%2


0.62

0.33

91%2


Cash flow d'exploitation4

663

680

-3%


1,206

103

n.a.


Cash-flow d’exploitation des opérations récurrentes

663

648

2%


1,186

252

n.a.


1Pour le rapprochement des mesures non-GAAP, se reporter à l'annexe « Rapprochements complémentaires et définitions » dans les États financiers ci-joints du 2ème trimestre 2021.
2Les taux de croissance du bénéfice par action sont calculés en utilisant des montants non arrondis.
3Devises constantes (non réajusté pour tenir compte des évolutions du portefeuille).
4Ce montant comprend à la fois le cash-flow provenant des opérations récurrentes et celui provenant des abandons d’activité..

"Je suis particulièrement satisfait de la nette progression de nos performances. La forte hausse de la marge EBITA d’exploitation reflète la reprise de la demande ainsi que l’amélioration de notre efficacité interne et la solidité des offres d’ABB dans le domaine des technologies d’électrification et d’automation. Nous continuerons de mettre l’accent sur notre rentabilité en axant nos efforts sur l’innovation, le développement durable et la digitalisation tout en menant une gestion active de notre portefeuille." Björn Rosengren, CEO

Synthèse du CEO

Au deuxième trimestre, l’activité sous-jacente des clients a légèrement augmenté en données séquentielles. Pour autant, les commandes et le chiffre d'affaires ont enregistré une nette progression par rapport à leurs faibles niveaux de l’année dernière atteints au plus fort de la pandémie de COVID-19. Toutes nos business areas ont affiché une croissance à deux chiffres consécutive à une amélioration généralisée des performances dans la plupart des segments à cycle court et à une évolution positive de plusieurs activités de process. Une partie de cette croissance est également due à la constitution de stocks par les clients.

Nous avons amélioré notre EBITA d’exploitation de 71 % et notre marge EBITA d’exploitation a atteint le niveau élevé de 15 %, enregistrant ainsi une hausse de 440 points de base en glissement annuel. Nos résultats ont directement bénéficié de la reprise de la demande ainsi que de l’impact positif de nos précédentes mesures de réduction des coûts, et de la limitation constante de nos frais de déplacement. Autre effet positif à relever : les mesures tarifaires proactives que nous avons prises pour compenser les effets négatifs liés à l'augmentation des prix des matières premières. Je suis ravi de voir l’efficacité avec laquelle nos équipes ont su gérer les pénuries de certains composants, et réussi ainsi à limiter leur impact sur les livraisons aux clients. En dépit d'une gestion active de la situation, les restrictions d'approvisionnement concernant certains composants, tels que les semi-conducteurs, devraient se poursuivre au troisième trimestre. Ces excellents résultats se sont traduits par un cash-flow d’exploitation des opérations récurrentes de 663 millions USD, en légère progression par rapport à l’année dernière. Je me réjouis de la façon dont nos équipes sont parvenues à préserver la stabilité du fonds de roulement net en glissement annuel dans ce contexte de forte croissance. Notre important flux de liquidités au premier semestre de cette année vient conforter notre prévision d’un solide cash-flow pour 2021.

Au deuxième trimestre, la business area Robotics & Discrete Automation a élargi son offre automation au secteur de la construction. La robotisation n’est pas encore largement répandue dans cette industrie, or nous percevons un réel potentiel d’amélioration du rendement dans des domaines tels que la fabrication des maisons modulaires, le soudage et la manutention de matériaux. En outre, nous avons été ravis de recevoir le prestigieux prix IERA (Innovation and Entrepreneurship in Robotics & Automation) pour notre système robotisé de projection de peinture sans brouillard PixelPaint destiné à l’industrie automobile

Nous avons continué de progresser vers l’objectif de développement durable que nous nous sommes fixé, à savoir réduire nos émissions et atteindre la neutralité carbone dans nos propres activités à l’horizon 2030 en rejoignant trois initiatives conduites par l’organisation internationale à but non lucratif Climate Group. Nous nous sommes notamment engagés à électrifier notre flotte de plus de 10 000 véhicules, à nous approvisionner en électricité 100 % renouvelable, ainsi qu’à définir des objectifs d'efficacité énergétique et à poursuivre le déploiement de systèmes de gestion de l'énergie sur nos différents sites. En outre, nos objectifs ont désormais reçu l'aval de la SBTi (Science Based Targets initiative - Initiative « Objectifs fondés sur la science »), confirmant ainsi qu’ils sont alignés sur l’Accord de Paris. ABB a également rejoint la campagne « Business Ambition for 1.5°C », une coalition mondiale regroupant des agences de l’ONU ainsi que des dirigeants d’entreprises et d'industries, conduite par le programme Global Compact des Nations Unies.

Je me réjouis de voir que notre stratégie d'acquisition de croissance a débouché sur le rachat de ASTI par la business area Robotics & Discrete Automation, après la clôture du deuxième trimestre. Il s’agit d'un fabricant de robots mobiles de tout premier rang, et cette acquisition contribuera à élargir notre offre et à faire d’ABB la seule entreprise capable de proposer une gamme complète de solutions d’automatisation pour l’ensemble de la chaîne de valeur, permettant ainsi aux clients de remplacer leurs actuelles lignes de production linéaires par des réseaux totalement flexibles. À l’avenir, j’espère voir nos divisions multiplier ce type de transactions ciblées de petite et moyenne envergures. Nous avons également bien progressé dans la mise en œuvre des changements annoncés au niveau de notre portefeuille.

Björn Rosengren, CEO
Björn Rosengren, CEO

Perspectives

ABB prévoit qu’au troisième trimestre 2021, les taux de croissance refléteront le faible niveau de l’activité commerciale du troisième trimestre 2020. Au vu du contexte économique actuel, le chiffre d’affaires à périmètre comparable devrait augmenter de 10 % environ, avec une progression supérieure des commandes par rapport au chiffre d’affaires.

Au troisième trimestre, l’augmentation de la demande et du chiffre d'affaires des services devrait contribuer à une évolution favorable de la marge EBITA d’exploitation en glissement annuel, même s’il faut s’attendre à une succession d’effets négatifs tels que la hausse des prix des matières premières, les pénuries de composants et l’augmentation des frais de déplacement suite à l’assouplissement des mesures de restriction liées à la pandémie.

À périmètre comparable, ABB table, pour l’exercice 2021, sur une augmentation de son chiffre d'affaires légèrement inférieure à 10 % (au lieu des quelque 5 % prévus précédemment), sachant que la partie de son activité liée aux industries de process devrait enregistrer une reprise au second semestre de cette année.

En 2021, ABB prévoit une progression forte (et non régulière comme annoncé précédemment) de la marge EBITA d’exploitation entre son niveau de 2020 et l’objectif fixé pour 2023, se situant dans la moitié supérieure de la fourchette de 13 à 16 %.

Pour lire le communiqué de presse dans sa globalité, cliquez ici (version anglaise) 

Liens

Contactez nous

Téléchargements

Partagez cet article

Facebook LinkedIn Twitter WhatsApp