ABB publie son rapport sur le développement durable 2021

ABB publie son rapport sur le développement durable 2021

  • Un bon départ pour atteindre les objectifs de la stratégie de développement durable de 2030
  • En 2021, ABB a réduit ses propres émissions de CO2 de 39 % par rapport au niveau de l’année de référence 2019
  • ABB est l’une des premières entreprises de son secteur à divulguer l’admissibilité de ses offres dans le nouveau système de classification du développement durable « Taxinomie de l’UE »

ABB a publié son rapport sur le développement durable 2021, qui présente les réalisations de l’entreprise dans le cadre des quatre piliers de son audacieuse stratégie de développement durable 2030.

« Le développement durable est au cœur de la mission d’ABB et de la capacité de l’entreprise à générer de la valeur pour nos parties prenantes dans l’ensemble de la chaîne de valeur, a déclaré Björn Rosengren, chef de la direction d’ABB. Je suis très heureux que nous ayons bien commencé 2021 en ce qui a trait à la poursuite des objectifs ambitieux que nous nous sommes fixés dans notre stratégie de développement durable 2030. »

ABB est devenue l’une des premières entreprises de son secteur à divulguer l’admissibilité de ses offres (disponible en anglais uniquement) dans le nouveau système de classification des activités économiques durables, connu sous le nom de « Taxinomie de l’UE ». L’objectif de la taxinomie de l’UE est de créer une définition claire de ce qui est « durable » afin de stimuler l’investissement dans des activités économiques qui contribuent aux objectifs climatiques et énergétiques de l’Union européenne et qui soutiennent le pacte vert pour l’Europe.

Nous rendons possible une société à faible émission de carbone

Au cours de la première année depuis le lancement de la stratégie de développement durable 2030 d’ABB, les produits, services et solutions de l’entreprise ont déjà permis à ses clients de réduire leurs émissions en équivalent CO2 de l’ordre de 11,5 mégatonnes. ABB a pour objectif d’aider ses clients à réduire leurs émissions annuelles en équivalent CO2 de plus de 100 mégatonnes d’ici à 2030, soit l’équivalent des émissions annuelles de 30 millions de voitures à combustion. La méthodologie d’évaluation d’ABB a été vérifiée par une tierce partie.

« Nous sommes convaincus que la technologie est la clé d’un avenir durable et de la lutte contre le changement climatique », a déclaré Theodor Swedjemark, directeur des communications et membre du comité de direction du groupe responsable de la durabilité. « Bien que nous soyons en bonne voie pour atteindre notre objectif de carboneutralité dans nos propres activités d’ici 2030, l’impact le plus important sera toutefois obtenu grâce aux technologies de pointe qu’ABB fournit à ses clients. »

Parmi les technologies d’ABB présentant le plus grand potentiel d’efficacité énergétique figurent les moteurs et les variateurs à haut rendement. Présents dans un large éventail d’applications dans des usines et des bâtiments, les moteurs électriques représentent 45 % de la consommation mondiale d’électricité, ce qui signifie que même de petites améliorations de l’efficacité offrent la possibilité de réaliser d’énormes économies d’énergie. Le fabricant suisse d’emballages en papier Model Group, par exemple, a réduit sa consommation d’énergie de près de 900 000 kWh par an, soit l’équivalent de la consommation électrique d’environ 200 maisons unifamiliales, en mettant en place de nouveaux moteurs et variateurs d’ABB.

Au cours de l’année écoulée, ABB a réalisé d’importants progrès quant à l’atteinte de son objectif de carboneutralité de ses propres activités d’ici 2030, en réduisant ses émissions de CO2 de 39 % par rapport au niveau de l’année de référence 2019.

ABB s’est engagée à électrifier l’ensemble de son parc automobile, qui compte plus de 10 000 véhicules, et à s’approvisionner en électricité 100 % renouvelable d’ici 2030. Déjà en 2021, 44 % des véhicules neufs commandés par ABB à l’échelle mondiale étaient des véhicules électriques ou des véhicules hybrides rechargeables. La part de l’électricité solaire certifiée verte et produite par l’entreprise est passée à 51 %, contre 31 % l’année précédente. Plus de 100 projets d’efficacité énergétique ont été mis en œuvre dans l’ensemble d’ABB, ce qui a permis à l’entreprise d’économiser 17,5 GWh d’énergie.

Avec Beijing (Chine), Porvoo (Finlande) et Ede (Pays-Bas), trois autres sites de la « Mission zéro » d’ABB ont été intégrés en 2021. Ils exploitent tous les solutions numériques et intelligentes de gestion de l’énergie d’ABB, soutenant l’engagement du Groupe à montrer l’exemple en matière de réduction des émissions.

Nous préservons les ressources

En décembre 2021, ABB a également dévoilé une nouvelle approche de la circularité à l’échelle de l’entreprise. D’ici 2030, au moins 80 % des produits et solutions d’ABB seront pris en compte par cette approche et évalués par rapport à un ensemble clair d’indicateurs de rendement clés, correspondant à chaque étape du cycle de vie d’un produit. Afin de rendre ses processus de conception et d’approvisionnement liés aux produits plus circulaires, ABB a continué, par exemple, à mettre en œuvre une série de projets destinés à trouver des ressources entièrement renouvelables, recyclables ou biodégradables pour la fabrication de ses produits.

Dans le cadre de ses propres activités, ABB n’enverra aucun déchet à des sites d’enfouissement, lorsque cette pratique est compatible avec les conditions et les lois locales. Aujourd’hui, 40 % des quelque 440 sites d’ABB partout dans le monde n’envoient déjà aucun déchet à des sites d’enfouissement. En outre, l’usine de disjoncteurs basse tension Énergie intelligente d’ABB à Frosinone, en Italie – un site reconnu comme usine phare par le gouvernement italien – a atteint son objectif zéro quant aux déchets envoyés à des sites d’enfouissement en 2020, devançant ainsi l’objectif énoncé dans la trousse du plan d’action en faveur de l’économie circulaire de l’Union européenne qui consiste à ne pas dépasser l’objectif de 10 % relatif à la quantité de déchets envoyés à des sites d’enfouissement d’ici 2035.

Nous encourageons le progrès social

L’année 2021 a également été une année au cours de laquelle ABB a fait de grands progrès relativement à la création d’un environnement de travail encore plus diversifié et inclusif. La proportion de femmes occupant des postes de direction est passée à 16,3 %, par rapport au taux de 13,5 % de l’année précédente. Conformément à sa stratégie de diversité et d’inclusion 2030, ABB vise à porter cette proportion à 25 %. ABB a mis en place un nouveau programme mondial de congé parental sans distinction de sexe, accordant à tous les employés d’ABB dans le monde entier 12 semaines de congé payé pour les aidants principaux et quatre semaines pour les aidants secondaires. Le Groupe a également contribué au progrès social en mettant en œuvre plus de 400 projets de développement communautaire, axés sur l’éducation, la diversité et l’inclusion ainsi que les soins dans la communauté.

Pour la première fois en dix ans, ABB n’a enregistré aucun accident mortel lié au travail en 2021. En outre, le temps perdu en raison de blessures a été réduit de 44 %, ce qui confirme l’efficacité des efforts de l’entreprise pour faire constamment progresser ses pratiques de sécurité de classe mondiale, qui font partie intégrante de ses ambitions en matière de durabilité.

Nous favorisons l’intégrité et la transparence

ABB renforce continuellement ses programmes de gouvernance et d’intégrité. Travailler avec intégrité et transparence implique de s’approvisionner en matériaux de manière responsable. Pour renforcer encore la durabilité dans sa chaîne d’approvisionnement, ABB a lancé son nouveau programme de développement durable des fournisseurs, qui couvre tous les aspects de ses pratiques environnementales, sociales et de gouvernance (ESG). L’objectif d’ABB est d’engager 80 % de ses dépenses d’approvisionnement dans les pays cibles sur la base du nouveau programme d’ici 2030.

ABB lie également les objectifs en matière de pratiques ESG aux primes d’incitation des cadres supérieurs afin d’atteindre ses objectifs de durabilité pour 2030. La « condition limite » en matière de pratiques ESG pour 2021 était l’établissement de plans stratégiques et de mise en œuvre décrivant les actions et activités clés nécessaires pour réduire ou compenser les émissions de gaz à effet de serre (GES) de portée 1 et 2 afin de permettre à ABB d’atteindre la carboneutralité dans ses propres sites d’exploitation d’ici 2030 (par rapport aux données de référence de 2019). À la fin de l’année, le conseil d’administration a déterminé que les critères déterminant cette condition avaient été entièrement respectés.

Vous trouverez le rapport complet sur le développement durable et plus de détails sur la stratégie de développement durable 2030 sur le site Web d’ABB (disponible en anglais uniquement).

ABB (ABBN : SIX Swiss Ex) est une entreprise technologique de premier plan qui dynamise la transformation de la société et de l’industrie pour atteindre un avenir plus productif et durable. En ajoutant les logiciels à sa gamme de produits des domaines de l’électrification, de la robotique, de l’automatisation et des entraînements, ABB repousse les limites de la technologie pour atteindre des niveaux de rendement inégalés. Forte d’un héritage d’excellence de plus de 130 ans, ABB doit notamment sa réussite à ses 105 000 talentueux collaborateurs dans plus de 100 pays. www.abb.com

Liens

Contactez nous

Téléchargements

Partagez cet article

Facebook LinkedIn Twitter WhatsApp