ABB Robotique fait progresser l’automatisation du secteur de la construction pour en améliorer la sécurité et la durabilité

ABB Robotique fait progresser l’automatisation du secteur de la construction pour en améliorer la sécurité et la durabilité

Neuf entreprises de construction sur dix prévoient une pénurie de main-d’œuvre spécialisée d’ici 2030, alors que 81 % d’entre elles indiquent qu’elles vont intégrer des robots dans leurs procédés au cours des dix prochaines années, la sécurité et l’environnement étant deux catalyseurs de cette accélération des investissements dans la robotique.

ABB Robotique stimule l’automatisation dans le secteur de la construction en offrant de nouvelles solutions d’automatisation robotisée pour relever les principaux défis, notamment le besoin de construire des habitations plus abordables et respectueuses de l’environnement et de réduire l’impact environnemental de la construction, dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre et de compétences.

L’automatisation par la robotique offre d’énormes possibilités d’amélioration de la productivité, de l’efficacité et de la souplesse des procédés de fabrication à l’échelle du secteur de la construction, y compris l’automatisation de la fabrication de maisons modulaires et d’éléments fonctionnels de construction hors site, la soudure et la manutention de matériaux par des robots sur les chantiers de construction et l’impression 3D robotisée de maisons ainsi que de structures personnalisées. En plus de rendre ce secteur plus sécuritaire et plus rentable, les robots améliorent la durabilité et réduisent l’impact environnemental en accroissant la qualité et en réduisant le gaspillage.

« Les entreprises du secteur de la construction sont si peu nombreuses à utiliser l’automatisation aujourd’hui que les possibilités de transformer le secteur grâce à la robotique sont énormes. Contrairement à la fabrication de voitures ou à l’assemblage d’appareils électroniques, de nombreuses techniques utilisées dans le secteur de la construction n’ont pas changé depuis des générations. C’est pourquoi nous développons de nouvelles solutions pour relever les principaux défis de cette industrie », a déclaré Sami Atiya, président du secteur d’activité Robotique et automatisation intelligente d’ABB. « Ce nouveau segment de clientèle élargira notre portefeuille dans le cadre d’une stratégie plus diversifiée visant à accélérer l’expansion dans les segments à forte croissance, notamment l’électronique, les soins de santé, les biens de consommation, la logistique et l’alimentation et les boissons, afin de répondre à la demande croissante pour l’automatisation dans de multiples secteurs. »

Selon un sondage mondial1 commandé par ABB et mené auprès de 1 900 petites et grandes entreprises de construction, en Europe, aux États-Unis et en Chine, 91 % d’entre elles prévoient d’avoir à faire face à une pénurie de main-d’œuvre spécialisée au cours des dix prochaines années, et 44 % ont affirmé avoir du mal à recruter pour des emplois dans la construction. L’amélioration de la santé et de la sécurité sur les chantiers est une priorité pour 42 % d’entre elles, et la même proportion de répondants a déclaré que l’environnement était un facteur clé du changement dans le secteur.

Dans une proportion de 81 %, les entreprises de construction ont déclaré qu’elles allaient introduire ou accroître l’utilisation de la robotique et de la machinerie automatisée au cours de la prochaine décennie, alors qu’aujourd’hui, seule une poignée d’entreprises tirent parti de ces technologies. Selon le sondage, seulement 55 % des entreprises de construction ont indiqué avoir recours à des robots, comparativement aux proportions de 84 % dans le secteur automobile et de 79 % dans le secteur de la fabrication.

Selon les prévisions de l’industrie, la valeur totale du secteur mondial de la construction devrait augmenter de 85 % pour atteindre 15,5 trillions de dollars d’ici 20302, tandis que l’analyse interne d’ABB Robotique sur le potentiel du marché de l’automatisation par la robotique au cours des dix prochaines années prévoit un taux de croissance élevé à deux chiffres dans des secteurs clés de la construction, notamment la préfabrication et l’impression 3D.

ABB travaille de concert avec plusieurs universités de premier plan, notamment l’école polytechnique fédérale ETH Zürich, pour développer de nouvelles technologies de construction automatisée.
ABB travaille de concert avec plusieurs universités de premier plan, notamment l’école polytechnique fédérale ETH Zürich, pour développer de nouvelles technologies de construction automatisée.

Des robots pour ouvrir la voie à une nouvelle approche

Alors que le secteur doit composer avec une réglementation environnementale accrue et la nécessité de construire des bâtiments plus rentables, l’automatisation robotisée réduit le gaspillage en améliorant la qualité et l’uniformité, un facteur important alors qu’il estimé que presque un quart des matériaux transportés sur un chantier de construction en repartent sous forme de déchets3. Grâce à l’automatisation et aux solutions numériques, les constructeurs peuvent également éliminer le gaspillage dès le début d’un projet en ayant recours à des processus efficaces de conception et de construction de bâtiments.

Comme en font foi les 200 000 postes vacants pour des travailleurs peu ou hautement qualifiés dans l’Union européenne à elle seule au deuxième trimestre de 20204, la pénurie de main-d’œuvre dans le secteur est un problème croissant, les jeunes manifestant peu d’intérêt à faire carrière dans ce secteur parce qu’ils ont l’impression qu’il s’agit d’un métier dangereux. Les travailleurs de la construction sont touchés dans environ 30 % des accidents en milieu de travail, et ils ont quatre fois plus de chances d’être impliqués dans un accident mortel que les travailleurs des autres secteurs, avec environ 108 000 décès chaque année à l’échelle mondiale5.

Les robots peuvent rendre la construction plus sécuritaire en manipulant les charges lourdes et volumineuses, en travaillant dans des espaces dangereux et en permettant de mettre en place de nouvelles méthodes de construction plus sécuritaires. L’utilisation de robots pour les tâches répétitives et dangereuses que les gens veulent de moins en moins faire signifie que l’automatisation peut contribuer à résoudre la pénurie de main-d’œuvre et de compétences dans le secteur et rendre les carrières de la construction plus attrayantes pour les jeunes.

« La nouvelle attention portée à la santé, à la sécurité et à la durabilité favorise l’investissement dans la robotique, tandis que la diminution du bassin de main-d’œuvre qualifiée signifie que l’industrie de la construction a besoin de robots pour aider à suivre le rythme des défis de l’urbanisation et du changement climatique », a ajouté M. Atiya. « Nous mettons notre expertise et notre gamme de robots et d’outils numériques de pointe au centre de la chaîne de valeur du secteur de la construction, avec des solutions d’automatisation pour une construction plus rapide, abordable et durable, tout en aidant à pallier la pénurie de main-d’œuvre dans le secteur grâce à l’utilisation de nos solutions pour manipuler les charges importantes et lourdes, accéder à des espaces dangereux et ouvrir la voie à de nouvelles méthodes de construction plus sécuritaires. »

Innovation déjà utilisée

Des projets pilotes conçus pour améliorer la flexibilité, la productivité et la qualité comprennent la fabrication automatisée de structures de toit en bois avec Autovol au Canada, l’installation robotisée d’ascenseurs avec Schindler Lifts et l’automatisation avec robotique de la production de maisons modulaires préfabriquées par Intelligent City, ce qui a permis d’augmenter l’efficacité de la production de 15 % et la vitesse d’exécution de 38 %, tout en réduisant le gaspillage de 30 %.

L’application de soudage robotisé de Skanska a amélioré la qualité ainsi que la productivité et la sécurité des employés en automatisant la fabrication des paniers d’armature en acier sur le chantier. Cette solution a également permis de réduire les coûts et l’impact environnemental liés au transport des paniers d’armatures finis et encombrants vers les chantiers de construction.

« Il est de plus en plus difficile de trouver du personnel pour effectuer des tâches difficiles et fastidieuses, ce qui signifie que nous devons chercher plus loin pour trouver les travailleurs dont nous avons besoin », a déclaré Ulf Håkansson, directeur technique de Skanska Construction. « L’attribution de ces tâches à des robots peut régler le problème et nous permettre de déployer nos travailleurs plus efficacement. De plus, l’automatisation concorde avec l’expérience et l’imagination de la nouvelle génération d’ingénieurs, qui ont grandi avec la technologie et qui nous seront d’une aide précieuse pour trouver de nouvelles façons d’utiliser les robots dans le cadre de nos activités. »

ABB collabore également avec plusieurs universités de premier plan pour développer de nouvelles technologies de construction automatisée, notamment l’ETH Zürich, une université de recherche de premier plan en Suisse. À l’ETH Zürich, ABB appuie la recherche dans le domaine de la fabrication robotisée en architecture et en construction, et a contribué à la création du premier laboratoire au monde pour la fabrication numérique robotisée et collaborative en architecture, hébergé par l’Institut de technologie en architecture de l’ETH.

Cette semaine, la toute dernière technologie d’impression 3D à grande échelle d’ABB Robotique pour le secteur de la construction est présentée par le bureau d’architecture autrichien MAEID à la 17e édition de l’Exposition internationale d’architecture – La Biennale di Venezia, afin de susciter l’intérêt des architectes à l’égard des possibilités de l’automatisation et de l’impression 3D, ainsi que de favoriser l’innovation et l’invention de nouvelles façons de construire.

Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site Web d’ABB. Il sera possible de visionner une table ronde sur « l’automatisation et l’industrie de la construction » sur le site Web à partir du 26 mai 2021.

1Sondage d’ABB sur l’industrie de la construction – mai 2021. Mené par 3Gem Global Market Research and Insights, le sondage d’ABB sur l’industrie de la construction visait 1 900 chefs de la direction ou directeurs généraux décideurs au sein de grandes et petites entreprises dans le domaine de la construction résidentielle et commerciale, de fournisseurs de composants, d’entrepreneurs et de sous-traitants, d’architectes, de concepteurs et d’experts-conseils aux États-Unis, au Canada, en Chine, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Autriche, en Suisse, en Suède, en France et en Italie. 3Gem Research and Insights, qui a mené ce sondage du 22 avril au 12 mai 2021, utilise des systèmes de gestion de groupes témoins conformes aux normes de l’industrie et adhère à des procédures strictes de contrôle de la qualité; l’entreprise forme des groupes témoins de consommateurs et d’entreprises à double processus d’inscription en conformité au Règlement général sur la protection des données.

2 Le rapport Global Construction 2030 (lien)

3 UK Department for Environment, Food and Rural Affairs, DEFRA (lien)

4 UE (lien)

5 Organisation internationale du travail, 2015  (lien)

ABB (ABBN : SIX Swiss Ex) est une entreprise technologique chef de file qui dynamise la transformation de la société et de l’industrie pour atteindre un avenir plus productif et durable. En ajoutant les logiciels à sa gamme de produits des domaines de l’électrification, de la robotique, de l’automatisation et des entraînements, ABB repousse les limites de la technologie pour atteindre des niveaux de rendement inégalés. Forte d’un héritage d’excellence de plus de 130 ans, ABB doit notamment son succès à ses 105 000 talentueux collaborateurs répartis dans plus de 100 pays. www.abb.com

ABB Robotique et automatisation intelligente est un pionnier des services numériques, de robotique et d’automatisation des machines. Elle fournit des solutions innovantes à un large éventail de secteurs d’activité, allant de l’industrie automobile et l’électronique à la logistique. En tant que l’un des principaux fournisseurs mondiaux de robotique et d’automatisation de machines, nous avons livré plus de 500 000 solutions robotisées. Peu importe la taille des entreprises de nos clients, nous les aidons à accroître leur productivité et leur agilité, à simplifier leurs processus et à améliorer la qualité de leurs produits. Nous les appuyons dans leur transition vers l’usine connectée et collaborative de demain. ABB Robotique et automatisation intelligente emploie plus de 11 000 personnes dans plus de 100 emplacements répartis dans plus de 53 pays. new.abb.com/products/robotics/fr

Liens

Contactez nous

Téléchargements

Partagez cet article

Facebook LinkedIn Twitter WhatsApp